Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 1 Juin 2016 - 6:27

Rappel du premier message :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

GÉNIAL CE TRUC !!
 
Pour vous éviter de compter sur vos doigts...
Savez-vous combien de jours se sont écoulés depuis le jour de votre naissance ?
Voici un moyen facile de le savoir !
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Ven 10 Juin 2016 - 10:43

Bonjour à toutes et tous
Elle aurait eu 86 ans hier, alors avec un peu de retard...

[flash width=640 height=480 loop=true][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne journée

Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 11 Juin 2016 - 6:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce devrait, en effet, être très efficace...
Mais pourquoi ne pas y avoir penser plus tôt:

Un seul taureau pourrait remplacer une compagnie de CRS
et 2 ou 3 feraient le ménage dans les groupes de manifestants “casseurs” et cagoulés.

De plus on valoriserait l’élevage des taureaux camarguais,
On lutterait contre la pollution en évitant les bombes lacrymogènes et autres fumigènes.
Voilà une idée qu’elle est bonne.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Sam 11 Juin 2016 - 7:52

Bonjour tout le monde
Temps gris ce matin j'ai envie d'aller me recoucher

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Sam 11 Juin 2016 - 8:14



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Barnabé l'Apôtre ainsi que les Aleyde et Yolande.

Demain, nous fêterons les Guy ainsi que les Guyonne.

Le 11 juin est le 162e jour de l'année du calendrier grégorien, le 163e en cas d'année bissextile. Il reste 203 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 23e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du chèvrefeuille.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 18
durée d'ensoleillement : 15h 0 (+1mn)



Citation du jour :
« La philosophie a cela d'utile qu'elle sert à nous consoler de son inutilité. »
Louis Auguste Commerson



Dicton du jour :
« À la Saint-Barnabé les jours croissent du saut d'un baudet. »
« Le jour de la Saint Barnabé est le plus beau jour de l'été. »


    
Proverbe du jour :
« Jamais la souris ne confie à un seul trou sa destinée. »



Événement du jour :
1979 : Le western perd un de ses authentiques aristocrates : John Wayne, qui a laissé un poumon et son estomac dans sa lutte contre la maladie, en plus de subir une opération à cœur ouvert, meurt à l'âge de 72 ans.
Employé par la Fox pendant la saison estivale, il se lie bientôt d'amitié avec le cinéaste John Ford, qui jouera un rôle décisif dans sa carrière de superstar. C'est en 1930 que Ford lui donne sa première vraie chance en le recommandant pour le rôle titre du film The Big Trail. En 1939, il personnifie Ringo Kid dans Stagecoach, qui deviendra un classique du cinéma western.
Après 40 ans de carrière et quelque 250 films, John Wayne reçoit la consécration de Hollywood avec l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de marshall dans True Grit, en 1969.
1981. Le cannibale Issei Sagawa dévore des biftecks découpés dans la belle Renée.
Étudiant en littérature à Paris, Issei ne supporte pas d'être repoussé moqueusement par la jeune Néerlandaise.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source le point)



L'historiette :
Brume  de Sylvia CameloSylvia Camelo

Antoine regarda le poisson rouge qui flottait dans l'eau: il avait bien poussé depuis qu'il l'avait acheté. Il allait donc acheter un nouvel aquarium car celui-ci commençait à devenir trop petit. Il prit ainsi son portefeuille, il monta dans sa voiture et il se dirigea tranquillement vers le magasin d'animaux. Mais sur le chemin, un malheureux embouteillage l'empêcha d'arriver à son destin. Une heure de temps s'écoula et la voiture d'Antoine était toujours au même endroit sans bouger. Désespéré, il décida de sortir un moment de celle-ci pour s'aérer. Il alluma une cigarette, il leva lentement les yeux pour regarder autour de lui mais il n'aperçut aucune autre voiture, aucun embouteillage, juste lui au milieu de la brume.

Lire la suite de l'historiette   :
Atterré, croyant qu’il hallucinait, il pénétra immédiatement dans sa voiture: il regarda encore une fois devant lui, derrière lui, à ses côtés et il ne vit qu’une file interminable de voitures coincées dans un énorme embouteillage. Antoine se frotta les yeux, il se dit qu’il était fatigué, qu’il avait trop travaillé ces temps-ci. Il alluma alors une autre cigarette, il attendit patiemment dedans quand tout à coup il entendit quelqu’un qui lui parlait derrière la vitre de la voiture. Antoine l’ouvrit pour savoir qui c’était mais il ne vit personne. Il ouvrit alors la porte de la voiture, il sortit de celle-ci, il regarda de nouveau autour de lui mais encore une fois il ne vit que la brume autour de lui, aucun embouteillage qui l’empêcha de continuer sa route. Angoissé, il décida d’abandonner sa voiture au milieu du chemin et d’aller à pied au magasin d’animaux qui n’était pas loin. Quand il arriva enfin, le magasin était sur le point de fermer mais Antoine avait l’air si anxieux de vouloir acheter quelque chose que la vendeuse le fit entrer et s’occupa de lui patiemment. Elle lui montra les différents modèles d’aquarium qu’il y avait dans le magasin et Antoine se décida pour le troisième, un aquarium avec des plantes en plastique incorporées dedans. Il paya, il remercia la vendeuse de sa patience et il rentra chez lui en métro sans aucun problème. Quand il arriva à la maison, sa femme, son fils et son chiot l’attendaient depuis longtemps. Ils ne comprirent pas pourquoi Antoine rentrait si tard et surtout pourquoi il leur ramenait un aquarium: ils avaient besoin d’une niche pour le chiot, c’est ce qu’ils lui avaient chuchoté ce matin, dans la brume de l’automne, à travers la vitre de la voiture.



Bonne journée à toutes et tous
C'est gris mais il fait déjà chaud
une chaleur lourde pas très agréable
en fin peut être que le soleil
viendra par la suite





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Dim 12 Juin 2016 - 6:59



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Guy ainsi que les Guyonne.
Demain, nous fêterons les Antoine de Padoue ainsi que les Anthony.

Le 12 juin est le 163e jour de l'année du calendrier grégorien, le 164e en cas d'année bissextile. Il reste 202 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 24e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du caille-lait.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 19
durée d’ensoleillement : 15h 21 (1mn)
On arrive tout doucement dans les jours les plus longs



Citation du jour :
« Une action vaut exactement ce que vaut l'intention qui l'a commandée. »
Antoine Arnault



Dicton du jour :
« En juin trop de pluie, et le grenier vide s'ennuie. »


 
Proverbe du jour :
« Il est plus commode de faire son devoir que de le connaître. »



Événement du jour :
1985 : Le Portugal et l'Espagne signent leur adhésion à la Communauté économique européenne. L'Europe communautaire comptera donc désormais 12 pays et 320 millions d'habitants, sur une superficie de 2 millions de km2.
1942 :. Anne Frank démarre son journal dans le carnet reçu le jour de ses 13 ans.
Avant d'être déportée, Anne a commencé à réécrire son journal pour mieux répondre à ses ambitions littéraires.
Dès qu'elle le voit dans la vitrine d'un magasin d'Amsterdam, Anne Frank tombe amoureuse de ce petit carnet rouge et blanc destiné à recueillir des autographes. Le 12 juin 1942, son père Otto le lui offre pour son treizième anniversaire. Elle commence immédiatement à décrire sa vie quotidienne à son amie imaginaire Kitty. Durant un peu plus de deux ans, la petite fille tient son journal sur le carnet, puis sur des feuilles. Mais ce n'est pas exactement ce récit qui sera publié après la guerre par son père, car quelques mois avant la découverte de sa cachette, Anne réécrira entièrement son journal.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point).



L'historiette :
Massacre exquis de Fournier Jean-ClaudeFournier Jean-Claude

Ce fut un massacre exquis, perpétré en plein jour, en pleine lumière, presque sur la plage.
Il ne me fallut pas faire preuve d'une grande patience pour parvenir à ce résultat extravagant, car en effet je pus rapidement fomenter mon forfait sordide en un endroit très fréquenté, et faire en sorte que ma première victime fût sacrifiée sans que les baigneurs enserviettés, enparasolés, ne lèvent la paille à l'aide de laquelle ils sirotaient langoureusement et néanmoins laborieusement leur drink phosphorescent. Les enplagistés de service ne détournèrent pas non plus leur regard enraybané de l'article sur les phénomènes paranormaux au menu de la troisième page du quotidien régional.
Je décidai de sacrifier mon meilleur ami, dont je savais qu'il revenait d'un rendez-vous galant avec ma fiancée.

Lire la suite de l'historiette   :
C'est un peu de sa faute aussi. Son surgissement inopiné et stupide dans ce décor de pacotille ne pouvait que favoriser ma soudaine lubie, car juste au moment où je réfléchissais à la manière de sacrifier ma première victime, il vint à ma rencontre en direction de la cabine d'habillage que j'avais louée pour l'occasion, illuminé par un rayon mordoré l'irradiant de sa blancheur laiteuse. Cela faillit faire capoter mes plans en émoussant ma détermination, mais en même temps, ce halo de laitance diaphane me le fit découvrir pour ce qu'il était en réalité : un ange déchu, sexué, sans couronne d'épine, qui ne méritait nullement la dégoulinante mansuétude prévalant dans le langage des journalistes locaux. Les feuilles de choux pour autochtones et vacanciers ne s'intéressent d'ailleurs qu'aux morts fulgurantes par hydrocution frappant certains baigneurs imprudents en cette période de l'année.
Je réservai à mon rival et neanmoins ami un accueil chaleureux, pour le mettre en confiance. Je le fis entrer dans l'habitacle muni de l'une de ces petites ouvertures en forme de coeur que l'on trouve généralement dans les vestiaires de certaines piscines municipales. Mais je ne fus nullement apitoyé par cet appel dérisoire à la clémence qu'avaient sans doute voulu envoyer aux étrangleurs potentiels ceux qui avaient conçu ces petites guérites que l'on trouve sur les plages de la Manche et de Bretagne. Le hublot dessinant l'organe qui symbolise l'amour ne me détourna pas de ma mission.
J'étreignis le séducteur d'une accolade dont il ne devait pas ressortir vivant. Il suffoca tout bêtement sous la pression de ma haine fraternelle, prodiguée de manière presque aléatoire et absente.
Après ces brillants débuts dans ma carrière criminelle, il me fallait désormais songer à la fiancée...
Mais ceci est une autre histoire...



Bonne journée à toutes et tous
Je suis scandalisée de ce qui s'est passé
hier à Marseille, ce n'est plus la fête du foot
mais la "guerre" entre supporters, c'est honteux,
inadmissible quelle image on donne de Marseille
Ce devait être la fête du sport, la joie pour beaucoup
et ce n'est que désolation, une ville sous le choc.





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 12 Juin 2016 - 7:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Contrôle au stade en Ouganda !
Le plus rigolo c’est que ça les amuse …..
Dans nos sociétés "développées" elles hurleraient au harcèlement sexuel !
C'est pour l'euro 2016 ?
Ces photos ont capturé le processus de criblage des cheerleadersde football en Ouganda.
Dans ce pays pauvre d'Afrique les policiers ne disposent même pas d'argent pour les détecteurs de métaux,
de sorte que l'inspection des citoyens se fait manuellement.
Apparemment, ces gars-là sont très satisfaits de leur travail,
Y vont volontiers et ne se plaignent jamais. Et les spectatrices, encore moins.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 13 Juin 2016 - 7:36


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'Amitié

Il s'appelait DESIRE , c'était un pauvre fermier écossais.
Un jour, alors qu'il tentait de gagner la vie de sa famille,
il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche.
Il laissa tomber ses outils,y courut et y trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille
dans le marécage, apeuré, criant et cherchant à se libérer.
Le fermier sauva le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle.
Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme.
Un noble, élégamment vêtu, en sortit et se présenta
comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.
- Je veux vous récompenser, dit le noble.
Vous avez sauvé la vie de mon fils!
- Je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait répondit le fermier écossais.
Au même moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane.
- C'est votre fils? demanda le noble.
- Oui, répondit fièrement le fermier.
- Alors, je vous propose un marché.
Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils.
Si le fils ressemble au père, je suis sûr qu'il sera un homme duquel tous deux seront fiers.
Et le fermier accepta.
Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles
et à la grande finale, il fut diplômé de l'Ecole de Médecine de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.
Porteur d'une grande aspiration, il continua jusqu'à être connu du monde entier.
Le fameux Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.
Des années plus tard, le fils du même noble qui avait été sauvé du marécage était atteint d'une pneumonie.
Qui lui sauva la vie, cette fois ?... La pénicilline.
Comment s'appelait le noble ?
Sir Randolph Churchill et son fils, Sir Winston Churchill.
Quelqu'un a dit un jour :
" Tout ce qui s'en va, revient... "

Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.
Aime comme si tu n'avais jamais été blessé.
Danse comme si personne ne te regardait.
Chante comme si personne ne t'écoutait.
Vis comme si le Ciel était sur la Terre.

C'est la Semaine Internationale de l'Amitié.
Envoie ce message à tous ceux que tu considères tes amis,
en incluant celui, celle, qui te l'a envoyé.
Envoie-le et tu amélioreras la journée de quelqu'un.
Il ne se passera rien si tu ne le fais pas.
Mais si tu le fais, quelqu'un sourira grâce à toi.
Si les bisous étaient de l'eau , je te donnerais la mer
Si les câlins étaient des feuilles, je te donnerais un arbre
Si la vie était une planète, je te donnerais une galaxie
Si l'amitié était la vie , je te donnerais la mienne
C'est la semaine des meilleurs amis(es)


******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 14 Juin 2016 - 6:31


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DERNIER FEU D'ARTIFICE CANNOIS..!!!!!!

Eh! bien, voilà les dernières innovations dans la production de feu d'artifices !
Regardez,  c'est court mais tellement incroyable et beau !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Mar 14 Juin 2016 - 7:56



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Élisée ainsi que les Rufin et Valère.
Demain, nous fêterons les Germaine Cousin ou de Pibrac ainsi que les Bernard de Menthon.

Le 14 juin est le 165e jour de l'année du calendrier grégorien, le 166e en cas d'année bissextile. Il reste 200 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 26e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du jasmin.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 20
durée d'ensoleillement : 15h 22 (+0 mn)
- Gabé le compte à rebours va bientôt commencer... on arrive aux jours les plus longs...



Citation du jour :
« Les résistants hésitent. Les hésitants résistent. »
Eugène Ionesco



Dicton du jour :
« À Saint-Rufin, cerises à plein jardin. »


    
Proverbe du jour :

« Cheval de foin, cheval de rien. »



Événement du jour :

1982 : Reddition des troupes argentines retranchées à Port Stanley, capitale des Malouines. La guerre a fait 255 tués du côté britannique et 712 chez les Argentins.
1789 : Après 47 jours dans un canot, Blight et 17 marins de la Bounty sont enfin sauvés.
Les révoltés de la Bounty, menés par Fletcher, avaient jetés le commandant et ses fidèles dans une coque de noix.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point).



L'historiette :
Qui crie la nuit de Noël ?  de Veranda Veranda

Toute ressemblance avec des thrillers en vogue serait vraiment une ressemblance.
A John Pegins-Clark avec toute mon affection pour sa patience, sans oublier Donna Pegins-Clark pour sa recette des doughnuts, mon éditrice Carol Pegins-Clark pour sa patience et son délicieux Chianti ainsi que ma belle-fille Heither-Mary Pegins-Clark et mon adorable petit-fils John Pegins-Clark, avec toute mon affection.

Lire la suite de l'historiette   :
Les derniers retardataires se dirigeaient fébrilement vers les caisses du supermarché. En cette veille de Noël, les chariots débordaient de jouets multicolores qui bientôt feraient briller les yeux de milliers de petites têtes blondes. Affecté à la sécurité du magasin, Ted Mulligan était fatigué de sa journée, mais il savait que le plus dur restait à venir. Il frissonna en constatant que son service prenait fin dans 15 minutes.

Suzan Mayer jeta un dernier coup d’œil à sa montre Cartier offerte par ses parents deux jours avant qu’ils ne décèdent dans un terrible accident de voiture à Martha’s Veynard. Elle laissa échapper un juron en constatant qu’il était déjà 6 heures. Elle devait encore passer chez Benny Market, et avec la neige qui ne cessait de tomber il lui faudrait pas moins d’une heure avant de pouvoir franchir le seuil de sa maison.

Suzan était avocate dans le cabinet Lawyer & Lawyer Scelerate, dans le sud de Manhattan. Elle avait quitté le Wyoming neuf mois plus tôt et sa vie Newyorkaise la comblait. Elle ne quittait plus son tailleur beige dont elle avait tant rêvé, et si merveilleusement assorti à son pull de Cachemire grège qui faisait ressortir ses amples boucles auburn qui rebondissaient avec distinction sur ses épaules. Elle s’engouffra dans l’ascenseur et pressa avec insistance sur le bouton du 2ème sous-sol. Un bref regard dans la glace pour remarquer ses petites rides qui commençaient à poindre au sommet de ses pommettes saillantes.

Au troisième étage, l’ascenseur s’arrêta pour embarquer un jeune couple qui l’accompagna jusqu’au parking. C’était un hasard, mais Susan fut rassurée de ne pas avoir à se retrouver seule dans la quasi-obscurité du garage. Elle jeta un dernier regard au couple avant de s’engouffrer dans sa BMW. Elle jeta un dernier coup d’œil dans son rétroviseur et constata avec satisfaction que ses boucles auburn rebondissaient toujours avec élégance sur les épaules de son tailleur beige.
La circulation dans Manhattan enneigé était un exercice périlleux en cette veille de Noël. Les éboueurs de New York n’avaient rien trouvé de mieux que de déclencher une grève-surprise et l’amoncellement d’ordures ménagères sur la chaussée n’arrangeait rien au désordre ambiant. En se faufilant dans le trafic déjà saturé en cette veille de Noël, Susan fit mentalement sa liste des courses : elle prendrait du Chianti, des tomates séchées pour apprêter avec des spaghettis qu’elle réussissait à merveille. Elle songea également à son dîner du réveillon qu’elle passerait avec ses merveilleux amis Louisa et Tom dans leur merveilleuse villa de Martha’s Vineyard. Ils déboucheraient deux bouteilles de Chianti et se régaleraient du merveilleux Tiramisu qu’elle réussissait à merveille.

Vingt minutes plus tard, elle s’engouffra dans les rayons de Benny Market. Elle ne prêta pas attention au gardien posté à l’entrée de l’établissement. Ted Mulligan pour sa part ne quitta pas des yeux la jeune femme dont la silhouette pleine de classe se faufilait dans son ensemble beige surmonté d’une gracieuse chevelure auburn au milieu du rayon des Chianti. Ses courses finies, elle ne prêta pas davantage attention à la silhouette inquiétante qui marchait dans ses pas alors qu’elle s’approchait de sa voiture garée au 3ème sous-sol mal éclairé de chez Benny Market. En moins de deux secondes, l’homme s’était dangereusement rapproché et elle étouffa un cri quand elle sentit une main calleuse lui serrer le cou, froissant à jamais son pull en Cachemire grège. La jeune femme s’évanouit et s’écroula au pied de l’agent de sécurité. En un rien de temps, Mulligan s’empara des 48 bouteilles de Chianti, du plan de Martha’s Veynard et des 7 kilos de mascarpone qui trônaient dans le chariot de la jeune femme.

Dans son rapport de Police, le jeune inspecteur Harry Mc Douglas nota qu’une personne de sexe féminin aux cheveux auburn et vêtue d’un ensemble beige avait été agressée quelques heures plus tôt. C’était la quatorzième veille de Noël qu’il croisait la même victime...



Bonne journée à toutes et tous :
La forme pour moi semble revenir
Par contre je vais reprendre mes habitudes
bouger, marcher me remuer un peu plus
ça ne pourra me faire que du bien
En attendant j'ai du retard pour vous lire





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 15 Juin 2016 - 7:00



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il était une fois un petit garçon qui s'appelait Ben Boualem, il était tellement idiot que la maîtresse de son école primaire avait  convoqué sa maman pour lui dire :
"Votre fils manque cruellement  d'intelligence, c'est un cas désespéré".
La maman n'a pas perdu espoir. Elle a déménagé et changé d'école pour son fils.
20 ans plus tard la maîtresse tombe gravement malade du cœur.
Tous les médecins disaient que c'était sa fin car l'opération était très délicate, limite impossible sauf un seul médecin, aux techniques nouvelles, s'y est aventuré et l'opération fut un succès.
Dans la salle de réveil la maîtresse ouvre les yeux, elle a regardé le médecin, essayé de parler mais n'a pas pu.
Son visage était devenu rouge puis bleu. Le médecin ne comprenait rien.
Elle a levé la main et fini par mourir...
 Parce que notre Ben Boualem, qui balayait la salle opératoire, avait débranché l'appareil à oxygène pour charger son portable....

Attends !!!!
 .......tu ne pensais quand même pas que BenBoualem était devenu chirurgien...?!

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Mer 15 Juin 2016 - 7:23



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Germaine Cousin ou de Pibrac ainsi que les Bernard de Menthon.
Demain, nous fêterons les Jean-François Régis ainsi que les Aurélien, Ferréol et Régis.

Le 15 juin est le 166e jour de l'année du calendrier grégorien, le 167e en cas d'année bissextile. Il reste 199 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 27e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la verveine.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 20
durée d’ensoleillement : 15h 22 (+0mn)



Citation du jour :
« Qu'est-ce que "longtemps" pour une vie d'homme ? »
Cicéron



Dicton du jour :
« Jeunes et vieux renards, ne quittent plus le bois à Saint-Bernard. »


    
Proverbe du jour :
« Ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit. »



Événement du jour :
1988 : création du CAC 40.
Créé le 31 décembre précédent avec une base de 1000 points, le CAC 40 ouvre ce jour ; il signifie la Compagnie des Agents de Change. Il est calculé en fonction de 40 valeurs continuellement cotées. Son but est de refléter le plus fidèlement possible l'évolution du marché français. Plus tard, son sigle signifiera « Cotation Assistée en Continu ».
1969 : Georges Pompidou est élu 19e président de la République française (deuxième président de la cinquième République) de 1969 au 2 avril 1974, date à laquelle il décède d'une maladie incurable. Âgé de 57 ans, l'ancien premier ministre du général De Gaulle a récolté 58 % des voix, contre 41 % pour son concurrent demeuré en lice pour le second tour, Alain Poher.
Durant son mandat il prend une part active à la politique intérieure (modernisation industrielle, développement culturel, programme énergétique) et extérieure (arrivée de la Grande-Bretagne dans la CEE).
1429 : victoire de sainte Jeanne d'Arc à Meung-sur-Loire.
L'Anglais contrôle pratiquement tout le nord de la France fin 1428. Le pont d'Orléans a été détruit peu de temps avant la levée du siège. Les Français ont en outre perdu le contrôle de tous les autres points de passage du fleuve. Meung-sur-Loire est le premier pont conquis par les Français après Orléans.



L'historiette :
Chute libre de AnabelleAnabelle

Je sens mon cœur battre à tout rompre.
Je le sens cogner, comme un fou, dans ma poitrine.
Je le sens résonner jusque dans le creux de mes poings, que je serre de toutes mes forces.
Je suis paniquée par ce vide partout autour de moi.
Je suis terrorisée par ce monde inconnu. Le vide est partout. Je n’ai plus de repère. Je ne maîtrise plus rien. Je ne suis plus qu’une pierre qui tombe, qui tombe...

Lire la suite de l'historiette   :
Je ne sais même pas si j’ai la tête en bas, les bras écartés, si je tombe sur le dos.
Et rien à quoi me raccrocher. Rien de familier à toucher. Rien pour me rassurer.
Je tombe. Vite ? Lentement ? Je ne sais pas. Mais je tombe. Je tombe !!
Je crie, je crois, même si aucun son ne sort de ma bouche.
Je crie, je crois, même si personne ne peut entendre mon appel.
Je tombe !
Je tombe..., mais soudain je vois.
Oui ! Je vois la terre. Elle est loin, là-bas, tout là-bas.
Je vois des champs : ils ne sont que de minuscules rectangles éparpillés dans la plaine. Certains sont jaunes, d’autres verts ou ocres. Il y en a aussi des marrons. C’est vrai, les moissons ont commencé depuis peu.
Au-delà des champs, je vois des collines boisées. Vues d’ici, elles forment comme un manteau posé sur le monde, doux au regard, apaisant.
Je vois la nature, à perte de vue, et maintenant que je m’approche, je distingue mieux quelques villages blottis au pied des collines. Les tuiles des toits, encore humides de la dernière pluie, brillent sous le soleil. Elles semblent m’envoyer un message lumineux ou vouloir me guider comme un phare.
Ce monde que je rejoins semble si calme, si harmonieux !
Il est si attirant que je m’oublie dans sa contemplation.
D’ailleurs, je ne tombe plus, je vole, je plane au dessus du monde.
Je ne crie plus, je lui souris.
Relevant la tête, je vois quelques nuages, suspendus dans le vide Pour eux aussi, le temps semble s’être arrêté. Pour eux aussi, la nature étale ses charmes, langoureusement.
Bientôt, le sentiment de ne plus faire qu’un avec elle m’envahit, m’illumine. J’ai pris soudain une autre dimension : je vois, mais en même temps je suis, ce petit lac, où des pêcheurs paressent sur des barques. Je vois, mais en même temps je suis, cette prairie où le vent fait vibrer une couverture de coquelicots. Je vois, mais en même temps je suis, cette cour de récréation où les parties de billes battent leur plein.
Plus je m’approche, plus je souris. Plus je m’approche, plus grand est mon sentiment de plénitude.
Il ne peut rien m’arriver. Je retourne au cœur de toute chose.



Bonne journée à toutes et tous
Un mercredi annoncée sous la pluie
mais pour le moment sous le soleil
Est ce que ce Monsieur va rester avec nous
ou va t-il s'en aller conter fleurette ailleurs
Il est si dissipé cette année, si turbulent
il n'arrive pas à s'installer et y rester.






avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Mer 15 Juin 2016 - 8:37

Bonjour tout le monde !
Le ciel se couvre et la météo s'emmêle. Elle avait prévu soleil pour jeudi et maintenant c'est orages. Des prévisions comme ça n'importe qui peut en faire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 16 Juin 2016 - 6:49


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Suite à l’abandon de leurs navettes spéciales, les États-Unis se tournent vers une autre solution.
Voici le: Stratolaunch – L’avion le plus gros au monde
C’est un nouveau concept d’avion révolutionnaire servant à transporter et mettre en orbite des satellites de tous genres.
L’avion est conçu pour transporter des fusées de trois étages. Elles sont montées entre les deux fuselages.
Lorsque l’avion a atteint l’altitude voulue, la fusée se détache, la mise à feu s’enclenche et le satellite est relâché à l’altitude calculé.
Regardez la vidéo :
 

 https://www.youtube.com/embed/YgJFKUiuDBE?rel=0

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 7:17



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Jean-François Régis ainsi que les Aurélien, Ferréol et Régis.
Demain, nous fêterons les Hervé ainsi que les Rainier.

Le 16 juin est le 167e jour de l'année du calendrier grégorien, le 168e en cas d'année bissextile. Il reste 198 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 28e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du thym.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 20
durée d'ensoleillement : 15h 23 (+0mn) grrrrrrrrrrrrrrrrrrr



Célébrations de demain :
• Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse



Citation du jour :
« Il y a des hommes si intelligents qu'on se demande si quelque chose peut encore les intéresser. »
Maurice Martin du Gard



Dicton du jour :
« Pluie de Saint-Aurélien va durer jusqu'à la fin. »



Proverbe du jour :
« Bouche de miel, cœur de fiel. »



Événement du jour :
1875 : pose de la 1ère pierre de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est posée, sous la direction de Paul Abadie, l'architecte retenu pour la construction. La consécration, initialement prévu le 17 octobre 1914, est reportée suite à l'entrée en guerre, et a lieu le 16 octobre 1919. L'église est alors érigée en basilique mineure. Le bâtiment est officiellement achevé en 1923 avec la finition de la décoration intérieure.
1881 : l'école est désormais gratuite.
Jules Ferry fait voter une loi qui établit la gratuité de l'école. Depuis 1879, ce franc maçon violement anti clérical, promulgue une série de textes promouvant l'école publique afin d'affaiblir le poids de l'Église dans l'éducation des jeunes français. Une nouvelle loi paraît encore le 28 mars 1882, rendant l'enseignement obligatoire pour les enfants de 3 à 6 ans, et définitivement laïc. L'instruction civique remplace dorénavant l'instruction religieuse et même les instituteurs devront être laïcisés au sein des écoles spécialisées. L'objectif est de retirer des mains des familles et de l'Eglise la formation des plus jeunes.
Or les écoles catholiques sont déjà gratuites, pour la plupart, et ce d’avant la révolution. Après l’empire, l’Etat les considére comme « libres », suivant le terme de la loi Guizot de 1833 et de la loi Falloux de 1850. Depuis le Second Empire et la loi Duruy (1867), l'école publique est devenue gratuite pour les enfants des familles les plus pauvres, soit les 3/5e des enfants. En 1881 la loi Jules Ferry n'est finalement qu'un geste en faveur des plus riches.
1963 : Valentina Terechkova devient la première femme à aller de l'espace. Le sous-lieutenant soviétique de 26 ans accomplira, à bord de son vaisseau spatial "Vostok-VI", 48 révolutions autour de la Terre, parcourant près de 2 millions de kilomètres au cours d'un vol de 71 heures.



L'historiette :
Paul de Sylvia Camelo

C'est l'histoire de Paul. Paul aime qu'on le regarde, il aime se faire remarquer. Quand il se regarde dans le miroir, il lui demande: "Miroir, mon beau miroir: qui est l'homme le plus beau, le plus talentueux au monde?" Le miroir ne lui répond pas, bien sûr , ça ne se passe que dans les contes, mais Paul sait que c'est lui l'homme le plus beau, le plus talentueux au monde.

Lire la suite de l'historiette    :
Alors, il se rase, il se coiffe, il se lave les dents (d'ailleurs il faut qu'il aille bientôt chez le dentiste), il s'habille à la mode, il met du parfum et il sort dans la rue. Il est 8h du matin quand Paul sort de son appartement pour aller au travail, ce travail qu'il n'aime pas: il est employé de banque et il est obligé d'arriver tous les jours à la même heure, de faire la même chose, de voir les mêmes gens. Alors, ce moment où Paul est dans la rue, où il se dirige vers le métro pour faire son chemin quotidien vers la banque où il travaille, il en profite à fond! Il regarde à gauche et à droite, il aperçoit son image dans les vitrines des magasins (son corps marchant vite dans la rue donne l'impression que c'est un autre homme, pas le Paul de tous les jours), il papote un moment avec l'homme qui distribue le journal à l'entrée du métro et il pénètre dans le tunnel infernal. Il sort sa carte, il l'introduit dans la machine (une dame pressée lui dit de se dépêcher) et il passe de l'autre côté pour attendre, comme tout le monde. Le métro arrive, cette boîte de sardines dans laquelle Paul pénètre pour aller à son travail: serré contre la vitre du métro, entouré de personnes qu'il ne connaît pas mais qu'il côtoie sûrement tous les jours, Paul ferme les yeux et se dit que c'est lui l'homme le plus beau, le plus talentueux au monde.
__________________________________________________________________________
-"Bonjour, Monsieur, ça va?"- dit une voix à Paul.
Paul regarde à gauche et à droite: il est à l'hôpital. En face de lui il y a une infirmière qui lui apporte à manger. Paul avale son assiette sans problème, il a faim. Ensuite il se lève et il se dirige vers le miroir de la chambre où il se trouve: "Mon Dieu, qu'est-ce qu'il a changé!"
-"Alors, content du résultat?"- lui demande l'infirmière.
Paul ne comprend pas. Il se souvient de l'image de la rue où il se dirigeait vers le trou du métro et il se regardait dans les vitrines du magasin: c'était cet autre Paul-là qu'il apercevait! Paul demande alors à l'infirmière si les gens de la banque où il travaille sont au courant. L'infirmière le regarde et lui dit qu'il ne travaille pas dans une banque, qu'il est acteur et que sa compagnie est au courant qu'il est à l'hôpital, oui.
____________________________________________________________________________
Quand Paul arrive à son appartement, la concierge lui dit que Paul Bresson a déménagé il y a un mois auparavant. Elle lui donne un numéro de portable. Paul sort de l'immeuble et appelle immédiatement. Un répondeur automatique lui dit: "Salut, tu es bien chez Paul, je suis en vacances, laisse-moi un message". Paul revient à l'immeuble, il insiste pour que la concierge lui donne la nouvelle adresse de Paul, il lui dit que c'est urgent. La concierge lui donne l'adresse, c'est rue des Miroirs, 98, pas loin de là. Paul prend son vélo (il a un vélo maintenant !?), il accélère, il passe par la rue Nationale, la rue du Commerce, il tourne à gauche par la rue du Salut et il arrive rue des Miroirs, 98. Il entre dans l'immeuble, il cherche dans les boîtes à lettres son prénom mais il ne trouve rien. Il regarde de nouveau et il aperçoit une boîte à lettres où s'est écrit: "François Legrand (anciennement Paul Bresson)". Paul monte jusqu'au 3ème étage, chez François Legrand (des valises l'attendent à la porte d'entrée!), il sort de sa poche une clé, il l'introduit dans la serrure, il ouvre la porte et il pénètre dans l'appartement. Il regarde à gauche et à droite, il se regarde dans le miroir (Mon Dieu, qu'est-ce il a changé!), il voit sa nouvelle photo sur une étagère... Puis, tranquillement, il ouvre ses valises en répétant à voix haute: "Je m'appelle François, François Legrand, je suis acteur de la compagnie Les Alchimistes, j'habite au 98, rue des Miroirs, je suis l'homme le plus beau, le plus talentueux au monde"
.



Bonne journée à toutes et tous
Un temps lourd et chaud ce matin
Peut être enfin la pluie libératrice
sur notre Provence, la terre commence à être sèche
et les jardins réclament à corps et à cri de l'eau à flot.
Journée tranquille aujourd'hui à la maison.
Entre farniente, lecture et ménage ce matin






avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 17 Juin 2016 - 7:28


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hommes (et Femmes) politiques de tous les pays…Même constat !!!
Les Russes en ont fait une compil…



 https://www.youtube.com/embed/4CYqw4s6XF8?rel=0  
 

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Ven 17 Juin 2016 - 7:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 7:48



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Hervé ainsi que les Rainier.
Demain, nous fêterons les Léonce.

Le 17 juin est le 168e jour de l'année du calendrier grégorien, le 169e en cas d'année bissextile. Il reste 197 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 29e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la pivoine.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 21
durée d'ensoleillement : 15h 23 (+0mn)



Célébrations du jour :
• Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse



Citation du jour :
« La franchise est une qualité naturelle, et la véracité constante une vertu. »
Joseph Joubert



Dicton du jour :
« Temps de Saint-Hervé n'est pas toujours mauvais. »


    
Proverbe du jour :
« Souhait de roi, fils et fille. »



Événement du jour :
1967 :
La Chine fait exploser sa première bombe à hydrogène.
1885 : la Statue de la Liberté arrive à New York.
La statue, don des Français, est transportée par bateau en deux mois. Elle arrive en morceaux détachés empaquetés en 210 caisses par le navire français Isère, parti du port de Rouen. Cette statue de bronze de 46 mètres de haut est l'œuvre du sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi, franc-maçon, l'armature de fer a été conçue par Gustave Eiffel, autre maçon. Le socle, à la charge des Américains, n'étant pas achevé, la statue n'est inaugurée que le 28 octobre 1886.
1429 : victoire de sainte Jeanne d'Arc à Beaugency.
L'Anglais contrôle pratiquement tout le nord de la France fin de 1428. Le pont d'Orléans a été détruit peu de temps avant la levée du siège. Les Français ont en outre perdu le contrôle de tous les autres points de passage du fleuve.
La bataille de Beaugency se déroule les 16 et 17 juin 1429. Beaugency est alors une petite ville sur la côte nord de la Loire qui contrôle un pont devenu stratégique. Les Anglais en sont les maîtres. L'attaque française vise à reprendre le pont et la ville, pour redonner une ligne de communication vitale vers Reims. Ce pont avait été conquis par les Anglais quelques années plus tôt, comme une tête de pont pour une future invasion du Sud de la France. Cette campagne française de la Loire compte cinq actions majeures : le siège d'Orléans, la bataille de Jargeau, la bataille de Meung-sur-Loire, la bataille de Beaugency, la bataille de Patay. Contrairement à Meung-sur-Loire, la place forte de Beaugency se trouve dans les murs de la ville. Cette place existe toujours et forme une imposante citadelle rectangulaire. Dès le premier jour de la bataille, les Anglais abandonnent la ville pour se réfugier dans le château. Les Français bombardent le château avec leur artillerie, le même soir de Richemont arrive avec ses hommes, malgré sa disgrâce royale il vient porter secours aux Français. C'est le premier grand ralliement à la cause royale. Beaucoup vont suivre les Bretons. Cette campagne tue, capture ou met hors de combat environ un tiers des officiers anglais et de l'élite militaire anglaise, les fameux archers aux arcs longs.
1374 : décès de Bertrand de Cosnac, dit le « Cardinal de Comminges », cardinal et juriste français.



L'historiette :
En noir et blanc de Alex

Appelez-moi Blanche, c'est mon prénom. Je suis une "nègre", une femme qui écrit. Une femme qui noircit des pages blanches entières d'idées noires durant ses nuits blanches, avec en fond sonore du Barry White, pour le compte d'un écrivain célèbre qui broie du noir. Dans mes souvenirs, c'était un grand noir à la voix grave qui possédait une présence scénique incroyable.

 
Lire la suite de l'historiette    :
Je le revois encore avec son costume et son chapeau blanc, quelle classe! Je parle bien entendu de Barry White pas de mon célèbre écrivain dépressif. Lui, ressemblerait plutôt à Michel Blanc. Mince, taille moyenne, chauve avec des cernes naissantes sous les yeux. Depuis le début de sa névrose, son visage avait pris 10 ans et quelques cheveux blancs malgré son jeune âge. La raison de tous ses maux était pourtant simple: il avait écrit un premier roman intitulé "L'âme noire", qui avait rencontré un succès légitime. Et lui, quelques temps après, avait rencontré l'Angoisse de la page blanche avec en fond sonore du Johnny Hallyday: "Noir, c' est noir, il n'y a plus d'espoir oh oh oh oh...", c'était un fan. Il aurait sans aucun doute préféré ne jamais la connaître, j'en suis certaine. Mais maintenant qu'elle était là, il fallait bien faire avec. D’où mon intervention à la demande de l'éditeur, j'avais carte blanche. Pour faire court, après les regards noirs d'usage et les blancs mortels de nos conversations, j'étais là pour l'aider. Ce que je fis. J'étais là jour après jour pour chasser Angoisse, cette amie intime et malhonnête qui blanchit toutes ses feuilles comme un comptable véreux le ferait avec de l'argent sale. Puis un jour, il m'a dit de but en blanc qu'il n'avait plus besoin de moi, qu'il était sorti du noir complet dans lequel il se trouvait et que l'encre noire s'accrochait de nouveau à ses feuilles blanches, qu'elle coulait en abondance comme les larmes de son visage il y a quelques temps. Je fus sous le choc, moi qui m'étais saigné à blanc pour lui... La conséquence de tout ça fut ma soudaine achromatopsie, je me suis levé sans la vision des couleurs. Une journée noire à marquer d'une pierre blanche. Je voyais comme dans un film des années 30, en noir et blanc. Avec le temps, je peux dire que cela a un certain charme, une certaine esthétique même de voir toutes ses nuances de gris. Le médecin m'a fait gentiment comprendre que je ne reverrai jamais les couleurs. Pour tout dire, je n'ai même plus de représentation mentale de celles-ci alors même mes rêves sont en noir et blanc. L'inspecteur me tendit un crayon puis un bloc-note et me pressa de coucher sur le papier blanc ligné tout ce que je venais de lui avouer. Devant la glace sans teint de la salle d’interrogatoire, j'observais longuement ce reflet métallique qui me semblait appartenir à une autre. Je ne m'y reconnaissais pas. Chancelante, je me remémorais les premières questions de l'inspecteur et, d'une main tremblante, je commençais à écrire mon histoire: Appelez-moi Blanche, c'est mon prénom. Je suis une petite femme blanche "nègre" qui écrit pour le compte d'un écrivain noir célèbre qui broie du noir. Je l'ai tué. Certains penseront sûrement à un crime raciste, ce n'en était pas un. C'est maintenant écrit noir sur blanc.



Bonne journée à toutes et tous
C'est le weekend qui arrive,
qui se prépare sous le soleil peut-être
Profitez-bien mes ami(e)s des jours les plus longs.





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Sam 18 Juin 2016 - 6:04



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Léonce.
Demain, nous fêterons les Romuald ainsi que les Gervais, Gervaise et Micheline.

Le 18 juin est le 169e jour de l'année (170e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.
Il reste 196 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 30e et dernier jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du chariot.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 57
le soleil se couche à 21h 21
durée d'ensoleillement : 15h 23 (+0mn)



Célébrations de demain :
• Fête des pères



Citation du jour :
« Ne sois jamais content de ce que tu es, si tu veux parvenir à ce que tu n'es pas encore. »
Saint Augustin



Dicton du jour :
« Mauvais temps à la Saint-Léonce, peu de fruit beaucoup de ronces. »


    
Proverbe du jour :
« Une parole venue du cœur tient chaud pendant trois hivers. »



Événement du jour :
1990 : La France commémore, particulièrement à Paris, le 50e anniversaire de l'appel historique à la résistance aux Nazis lancé à Londres par Charles de Gaulle. L'hommage des Français à de Gaulle, né il y a 100 ans, atteint son point culminant avec la présentation d'un gigantesque spectacle regroupant 3000 figurants sur les berges de la Seine et 200 bateaux. Quelque 100.000 Parisiens y assistent, et le tout se termine dans la nuit par le feu d'artifice le plus important jamais réalisé à Paris. Place de la Concorde, une réplique, haute de 35 mètres, d'un récepteur radio qui a permis aux Français d'entendre l'appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, avait été érigée pour marquer cet anniversaire.
1858 : Darwin se fait griller en recevant un manuscrit exposant la théorie de l'évolution.
L'auteur de l'ouvrage est un jeune naturaliste en poste à Bornéo, nommé Alfred Wallace qui avait tout compris de l'évolution.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point).



L'historiette :
Perdu de Valentine

Il marchait sur le trottoir en rentrant chez lui. Fatigué. Épuisé par sa dure journée de travail. D’autant plus que l’ambiance était morose ces derniers temps à l’usine. Il se sentait comme dans un rêve, il n’avait pas l’impression de vivre ces instants. Mais une ombre le réveilla. Il le vit au coin de la rue. C’était lui. L’homme qui torturait ses pensées. L’homme dont tous les journaux parlaient en ce moment. L’homme synonyme de terreur à l’usine. L’homme que tout le monde craignait. L’homme qui avait tué plusieurs de ses collègues de travail.

Lire la suite de l'historiette:
Tiré de ses pensées, il continua d’avancer, la tête baissée. Puis soudain, sur sa droite, une ruelle apparut. Sans prendre le temps de réfléchir, il tourna. Il ne connaissait pas cet endroit mais s’y sentait en sécurité. Au bout de l’étroit chemin, il vit une forme rouge. Il s’approcha pour mieux distinguer cela. C’était une flèche. Une grosse flèche rouge. Cette flèche lui dictait son chemin. Il l’entendait presque murmurer « viens, viens, c’est par-ici ». Il était comme hypnotisé. Son crâne le torturait. Il réfléchissait trop. Une partie de lui-même voulait la suivre, une autre lui soufflait que c'était un piège. C’est finalement malgré lui qu’il suivit cette flèche, emporté par son mal de tête.
Elle l’entraîna dans une petite ruelle semblable à la première et il trouva au bout la même flèche rouge. Et ce fut ainsi des dizaines de fois. Au bout d’un long moment, une des flèches indiquait une demeure sombre, perdue au milieu d’arbres aux formes étranges. Il voulait repartir. Mais derrière lui, il entendait distinctement les pas du meurtrier. Il était terrifié. Il franchit donc l’immense porte qui lui faisait face. A l’intérieur, aucune fenêtre. C’était la nuit. Ou la mort. Il devinait quand même des escaliers sur sa gauche. Il monta. Quand il s'appuya sur la rampe, un frisson le parcourut. Elle était gelée. Il continua son ascension, sans oser se retourner.
Il arriva devant une porte, plus petite, mais toute aussi lugubre. Il lui fallait quelque chose pour entrer. Il ne savait pas exactement quoi mais cette chose, il la possédait. Son esprit fut de nouveau divisé en deux pensées : entrer ou se rendre face à l’assassin. Il choisit la première proposition. Derrière la porte, il n’y avait pas plus de lumière. Il faisait même encore plus sombre. Les pas du meurtrier résonnaient dans sa tête. Il était chez ce meurtrier qui allait venir le tuer. Sa peur l’envahissait. Soudain, il entendit un effroyable rugissement. Cet homme possédait donc un monstre. Il n’avait pas besoin de l’attendre pour mourir. Il s’avança un peu, ne sachant pas quoi faire. Sous ses pieds, il sentait un liquide encore chaud. Du sang. Il marchait sur du sang. L’assassin venait de tuer quelqu’un et il était le prochain sur la liste.
Il ne voyait rien. En tâtonnant dans l’obscurité, il trouva un interrupteur. Enfin, de la lumière ! Il appuya sur le bouton. Ce geste le ramena chez lui. Le chat avait renversé du lait. Il nettoierait tout cela après une longue, longue sieste.



Bonne journée à toutes et tous
Après une nuit plus que moyenne mais courte
le mal de cou est là, présent, douloureux
Bon et le weekend aussi, ensoleillé peut être lui
et pas patraque comme moi.
Le coq s'éveille, il chante au milieu de ses poules.







avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 18 Juin 2016 - 6:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Atterrissage d'un A380 à San Francisco

En avion, on a toujours rêvé d'être dans la cabine de pilotage pour vivre  l'atterrissage.
Pour ceux ou celles qui n'ont jamais pu vivre ce moment hors du commun, vous allez pouvoir réaliser ce rêve... et sur un
Airbus A380 en plus !

Voici en détail l’atterrissage d' un avion de Lufthansa qui arrive à San Francisco (USA).  
Le tout a été filmé dans les moindres détails, avec les commentaires provenant de la tour de contrôle.
Ce visionnage vous aidera à comprendre la complexité de la chose, mais en même temps, vous serez en mesure de
constater la grande technologie qui assure notre sécurité.
Le plein écran est de rigueur, car nous avons droit à de belles images de San Francisco.    

BON VOL ! 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Sam 18 Juin 2016 - 8:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 19 Juin 2016 - 7:01



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je viens juste de réaliser quelque chose !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon chien dort environ 15 heures par jour.
Il fait préparer sa nourriture pour lui.  On lui fournit ses repas gratuitement
Il bénéficie d’une visite médicale annuelle et chaque fois que son état de santé le nécessite.
Pour tout ceci il ne paye rien et rien ne lui est demandé en retour.
Il vit dans un environnement agréable, dans une maison dont la taille est supérieure à ses besoins et ceci sans qu’il ne soit tenu à aucune contribution financière.
S'il fait des saletés, quelqu'un d'autre nettoie. Il est libre de choisir un endroit confortable pour dormir.
Il jouit d’un logement à titre gratuit.
Il vit comme un roi et n'a absolument rien à dépenser.
Toutes ses dépenses sont prises en charge par d'autres qui gagnent de quoi le faire vivre.
 Je pensais juste à tout cela, et soudainement cela m’a frappé comme si j’avais reçu une tonne de briques sur la tête :
 
MON chien est SOCIALISTE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les belles ressemblances

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Dim 19 Juin 2016 - 8:08



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Romuald ainsi que les Gervais, Gervaise et Micheline.

Demain, nous fêterons les Silvère.

Le 19 juin est le 170e jour de l'année du calendrier grégorien, le 171e en cas d'année bissextile. Il reste 195 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 1er jour du mois de messidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du seigle.
Date possible mais exceptionnelle pour le solstice d'été dans l'hémisphère nord ; c'est alors le début de l'été dans cet hémisphère.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 58
le soleil se couche à 21h 21
durée d'ensoleillement : 15h 23 (+0mn)



Célébrations :
• Fête des pères



Célébrations de demain :
• Été
• Journée internationale des réfugiés



Citation du jour :
« Boire sans soif et faire l'amour en tout temps, madame, il n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes. »
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais



Dicton du jour :
« Quand il pleut à la Saint-Gervais, il pleut quarante jours après. »


    
Proverbe du jour :
« Tout malin est un ignorant qui s'abuse. »



Événement du jour :
1986 : Le comique français Coluche, né Michel Colucci, perd la vie au guidon de sa moto, à l'âge de 41 ans. En 1981 il avait créé une sensation en France en annonçant sa candidature aux élections présidentielles. Sa popularité avait effrayé bon nombre de prétendants à la présidence.
1464 : l'édit de Luxies crée les premiers services postaux au monde.
Alors que la guerre de cent ans est enfin achevée, le Roi Louis XI impose un système unique au monde: sur les grands chemins du Royaume sont postés des relais officiels distants de 7 lieues pour permettre aux courriers officiels de transiter rapidement. Depuis le « cursus publicus » d'Auguste au premier siècle, tout système de poste avait disparu.
D'abord réservé aux courriers royaux, le système s'étend aux courriers privés dès 1507. Aujourd'hui le statut « d'entreprise autonome d'état » de la Poste plonge ses racines dans ce mélange entre courrier officiel et privé permis par Louis XII, puis développé par Henri III. D'aucuns disent que les « bottes de 7 lieues » du chat botté de Perrault viennent de là.



L'historiette :
L'ange gardien de Guitou

Elle sentit une présence derrière elle. Elle se retourna. Il était là, menaçant, haletant, un filet de bave mousseuse aux coins des lèvres. Elle hésita. En une seconde, elle évalua sa situation. Particulièrement dangereuse ! Aucune échappatoire possible et la nuit qui allait tomber. Elle réalisa qu’elle avait été sotte de refuser que sa collègue Béla la raccompagne en voiture. Elle n’aurait pas eu à traverser ce square désert.
Devait-elle l’affronter ou fuir ? Non, surtout ne pas courir ! Ne pas lui montrer qu’elle le redoutait ! Ne pas laisser voir qu’elle tremblait de peur. De cette peur qui la paralysait !

Lire la suite de l'historiette   :
Certes, dans quelques instants, il allait se jeter sur elle et la ferait chuter en arrière... Ensuite ?... Elle n’osa pas imaginer la suite.
Elle recula d’un pas et se plaqua contre un arbre. Cela l’aiderait à tenir debout.
Lui faire face, ne pas le quitter des yeux et surtout ne pas crier ! Elle se souvenait parfaitement des trois conseils que son grand-père lui avait donnés quand elle était plus jeune.
Transpirant de façon soudaine, elle constata que le tissu de sa jolie robe à fleurs lui collait déjà à la peau. Les battements de son cœur, passés à la vitesse maximale depuis un moment, se désynchronisèrent. Ressentant comme une déchirure dans la poitrine, elle se mit à haleter pendant que sa vision se troublait. L’air lui manqua et elle s’affaissa sans connaissance.

- Hou, hou ! Mademoiselle ? Ça va mieux ?
Elle entendait une voix chaude, mélodieuse, un peu chantante, comme une voix d’Italien.
Elle entrouvrit les paupières. Il faisait totalement nuit. Assise à même le sol, elle était adossée à un platane du square. Penché au-dessus d’elle, tout de blanc vêtu, un jeune homme lui souriait. Son épaisse chevelure blonde et bouclée lui faisait, sous la lumière des réverbères, comme une auréole et ses dents étincelaient comme des flashs de photographe. Il lui tendit une main.
- J’espère que vous n’avez rien !
Elle ouvrit complètement les yeux, toussota et tenta de se lever seule.
Après quelques difficultés, elle parvint à se mettre debout. Elle se tâta sommairement les membres puis le tronc.
- Je crois que je n’ai rien ! dit-elle, en prenant le bras qu’il venait de lui tendre.
- Vous pourrez marcher ou dois-je appeler les pompiers ?
- Merci beaucoup, ça va aller !
Toujours agrippée à son bras, elle fit trois ou quatre pas et put enfin observer plus distinctement le jeune homme.
Son visage était fin, aux traits réguliers. Il avait un front large et bombé. Le regard de ses yeux bleus semblait enveloppant, apaisant, rassurant. Il paraissait particulièrement soigné. Ses sourcils étaient d’une régularité parfaite et sa tenue blanche immaculée le rendait encore plus mince.
- Gil Béclère ! dit-il en lui tendant la main.
- Audrey Brunet, répondit-elle.
- Je vous propose une courte halte au bar du coin de la rue. C’est à deux pas. Vous pourrez vous remettre de vos émotions avant de rentrer chez vous.
- Je suis persuadée que ça ira mieux après une rasade de téquila ! ajouta-t-elle en s’efforçant de plaisanter. Pouvez–vous me dire ce qu’il m’est advenu ?
- J’étais derrière vous à une cinquantaine de mètres et je suis arrivé juste au moment où un énorme rottweiler s’apprêtait à vous sauter dessus.
- Mon Dieu ! Je l’ai échappé belle... Mille fois merci à vous, mon ange gardien !
- Bof ! N’en parlons plus ! Ce n’était rien !
- Comment, « ce n’était rien, n’en parlons plus » ? Mais vous m’avez tout bonnement sauvé la vie, s’exclama Audrey. Je ne saurai jamais comment vous en remercier.
- Bof ! J’ai juste amadoué la bête... en lui parlant doucement, et elle est partie.
- Vous êtes prodigieux ! Je n’aimais pas spécialement les chiens, maintenant je vais les détester...
- Je vous comprends... mais si vous saviez l’affection qu’ils peuvent vous donner en échange d’une simple assiette de croquettes... bien plus que tout être humain !
- Sûrement pas autant qu’une femme !...
- En connaissez-vous beaucoup qui se contenteraient d’un plat de croquettes ? plaisanta le jeune homme en éclatant de rire.
Gil la regardait... toujours... intensément. Audrey se mordit les lèvres se jugeant idiote d’avoir lancé sa dernière réplique. Il était bien capable de croire qu’elle était une fille facile...
Aussi s’empressa-t-elle d’ajouter :
- Les bêtes à la maison, très peu pour moi ! Vous n’êtes pas dresseur de chiens, au moins ?
- Oh, que non ! répondit Gil... Mais un zeste de psychologie et une petite dose de feeling ont suffi pour calmer l’animal... Bon ! Allons boire ce verre, maintenant ! Et laissez-moi vous l’offrir !

Après un, deux, puis trois verres de téquila, Audrey ne savait plus très bien ni où elle était ni ce qu’elle disait. Une chose était sûre, elle riait. Elle riait sans retenue face à ce garçon amusant, plein de réparties et si tendrement protecteur. D’une courtoisie parfaite, Gil ne fit jamais le moindre geste qu’Audrey aurait pu interpréter comme déplacé, blessant ou injurieux. Elle n’en revenait toujours pas d’avoir trouvé un garçon aussi beau, aussi peu avare de son temps et autant disposé à s’occuper d’elle. Et puis, il venait tout de même de lui sauver la vie, Audrey ne pouvait l’oublier.
La soirée se prolongea jusque fort tard dans la nuit et s’acheva finalement chez Gil. Il habitait de l’autre côté du square. La pauvre Audrey, saoule de téquila et de surexcitation, ne remarqua même pas l’odeur de fauve qui provenait, par moments, du jardin.

Quand un gamin découvrit dans la forêt voisine, sous un amas de branchages, le corps atrocement mutilé d’une jeune femme et que l’autopsie révéla qu’elle avait été étranglée et violée, avant d’être déchiquetée par un molosse, l’affaire fit grand bruit.



Bonne journée à toutes et tous
Aujourd'hui nous fêtons les papas du forum
Nous avons une pensée pour nos papas
qui sont partis pour un monde dit meilleur
Bonne fête papa, bisous on t'aime.


Servez-vous, à chacun son bouquet



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Dim 19 Juin 2016 - 10:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Lun 20 Juin 2016 - 7:32



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Silvère.
(J'ai connu un Silvère dans ma jeunesse,
un bel auvergnat, bonne fête à toi).
Demain, nous fêterons les Rodolphe ainsi que les Aloïs, Gina, Gino, Gonzaque, Loïs, Louis de Gonzague, Ralph, Raoul et Rudy.

Le 20 juin est le 171e jour de l'année du calendrier grégorien, le 172e en cas d'année bissextile. Il reste 194 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 2e jour du mois de messidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'avoine.
Date possible mais peu fréquente1 pour le solstice d'été dans l'hémisphère nord, et le solstice d'hiver dans l'hémisphère sud ; c'est alors le début respectif de l'été ou de l'hiver dans ces deux hémisphères.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 58
le soleil se couche à 21h 22
durée d'ensoleillement : 15h  23 (+0mn)



Célébrations :
• Journée internationale des réfugiés



Célébrations de demain :
• Été
• Fête de la musique



Citation du jour :
« À la fin de l'envoi, je touche. »
Edmond Rostand



Dicton du jour :
« Pluie d'orage à la Saint-Sylvère, c'est beaucoup de vin dans le verre. »


    
Proverbe du jour :
« Rame sur ton propre bateau. »



Événement du jour :
1997 : Les fabricants américains de cigarettes acceptent de payer une somme de près de 370 milliards de dollars sur une période de 25 ans et de limiter leurs campagnes publicitaires ; en échange ils obtiendront une immunité contre les multiples actions en justice qui ont été intentées contre eux.
2016 : À la une ce lundi 20 juin
François Hollande inaugure une exposition en l'honneur de Jacques Chirac au musée du quai Branly, un recours des anti-NDDL examiné...
 Quai Branly. François Hollande inaugure l'exposition « Jacques Chirac ou le dialogue des cultures », à l'occasion du 10e anniversaire du musée du quai Branly, consacré aux arts premiers et fondé par l'ancien chef de l'État. Alain Juppé participe également à la cérémonie.
Par 6Medias



L’historiette :
La traque de Nais Bulle

- Tu es traquée ! Vas-t’en, vite !! »
Ces mots sont un vrai coup de fouet, surtout venant de lui. Sautant hors de ma cachette, j’essaye de faire le moins de bruit possible et observe rapidement les alentours. Personne, mon poursuivant est apparemment à la traîne et c’est peut-être ma seule chance de m’en sortir indemne... Je me lance dans la course juste après avoir remercié mentalement la branche de noisetier qui m’avait soutenue. Assez haute pour être discrète mais pas assez pour que je me fasse mal en descendant, parfaite.

 
Lire la suite de l'historiette   :
Le paysage qui m’entoure m’est inconnu et c’est un gros désavantage par rapport au traqueur, qui lui est dans son élément. Je quitte le jardin privé, piétinant involontairement des fleurs et m’engouffre dans l’inquiétante forêt. Je ne me laisse pas ralentir par les feuilles humides, ni par les croisées de chemin, il ne faut pas que je freine. Une seconde d’inattention et ce sera fini ! Glissant par moment, m’agrippant à des arbres pour éviter de m’enliser, je peine terriblement. Je ne suis vraiment pas très rapide dans ces conditions, je bifurque alors sur un sentier qui semble plus sec. Là, je peux enfin sprinter pour de bon. Mes baskets heurtent le sol dur, mouillent un peu ce dernier et soulèvent des petits nuages de poussière. Le son de mes grandes enjambées est grisant, mais pas autant que le vent caressant mon visage humide de sueur. La fraîcheur achève de m’éveiller, je me suis rarement sentie aussi bien ! La course a quelque chose d’agréable, c’est presque comme si j’allais m’envoler au pas suivant. Je poserais le pied, pousserais un plus fort qu’auparavant et le vent m’emporterait tout simplement. Une douce torpeur s’empare de moi... Pourtant je ne devrais pas aimer ça. Le stress me gagne à nouveau, mon cœur se serre et j’ai du mal à reprendre mon souffle... J’aurais mieux fait d’en rester au bonheur de la course, mais mon cerveau vicieux ne cesse de me rappeler à l’ordre : « Reste concentrée ! » Écoutant le grand patron, je reprends une allure plus soutenue, m’arrachant à mon bien-être et me remettant à transpirer. J’entends pour la seconde fois un avertissement de mon assaillant, alors que je pensais l’avoir semé.

- Je te vois ! Je t’aurais tôt ou tard ! »

Un rire un peu sadique parvient à mes oreilles. J’hésite entre trouver une cachette ou continuer en accélérant. Une chose est sure : je dois agir très vite ou il va me rattraper. Je panique, roule sur le côté et à ma grande surprise tombe nez à nez avec lui. Je hurle de terreur, il m’a eue ! Encore un rire sadique et il dégaine son arme. Elle est énorme, je ne pensais pas que mon bourreau serait aussi déterminé à me tuer proprement. Après ces quelques secondes à se regarder en chiens de faïence, je tente un saut en arrière. Tentative désespérée de sauver ma peau, le coup part au moment même où je bondis. C’est la fin...

Il ne tire pas qu’une seule salve et je me retrouve trempée des pieds à la tête. C’est malin ! Je me jette sur lui cette fois et me venge avec forces chatouilles.

- Ah bravo ! Sale traitre, on avait dit seulement un petit jet d’eau !! Si j’avais su... »

Mon attaque le plonge dans une hilarité sans fin, il a toujours été très sensible au niveau des flancs. Je profite de ce point faible encore quelques secondes puis me fige. Mes cheveux longs mouillent son visage et je m’approche de lui pour l’embrasser. Il a triché à la course mais qu’importe !



Bonne journée à toutes et tous
Le dernier jour du printemps, il s'en va
à petits pas mais on ne va pas le pleurer
Il a été tellement moche, pluvieux, affreux.
On laisse place à l'été, qu'il soit radieux
chaud et ensoleillé et qu'on en profite.





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 20 Juin 2016 - 7:50


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Définition d'un vrai copain, histoire sans parole

Une photo vaut mieux qu'une centaine de mots!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est quand on est dans le besoin que l'on reconnaît un véritable ami!

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Lun 20 Juin 2016 - 8:18

Bonjour tout le monde
Bien dormi, grand soleil ce matin même s'il fait encore un peu frais

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum