Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 1 Juin 2016 - 6:27


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

GÉNIAL CE TRUC !!
 
Pour vous éviter de compter sur vos doigts...
Savez-vous combien de jours se sont écoulés depuis le jour de votre naissance ?
Voici un moyen facile de le savoir !
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 2 Juin 2016 - 6:52


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La chasse aux vieux est ouverte ! !

Le Coup de gueule de Jeanette ! !
Gag Hoax habituel ou alors nouvelle plaisanterie de nos gouvernants ?


Macaron pour vieux conducteurs


Pour mes copains nés autour de 1946 ! vous n'allez pas rire ..

Pour mes potes qui vont avoir 70 balais en 2016, pour ceux qui les ont déjà, pour ceux qui les auront vers 2017, et pour tous les autres....à venir

Bien que les plus de 70 ans représentent en France 16% des automobilistes et qu'ils ne soit mis en cause que dans 9% des accidents.

Attendez-vous-en septembre 2017, après les élections of course ... à devoir apposer un macaron blanc avec la lettre S sur l'arrière de votre voiture !
Eh oui !!   
L'idée de signaler les personnes âgées au volant est venue d'un certain Gilles Renard. Illustre inconnu,auto-entrepreneur en fabrication de merde en tout genre.
Depuis quatre ans, il a monté son association (encore une assos de merde) et a vendu près de 1 200 autocollants à 4 euros pièce.
Pour lui, il ne s'agit pas de montrer du doigt les personnes âgées, mais de les aider. (On t'a rien demandé Ducon ! )
La Prévention routière s'est emparée de l'idée, l'a montée en épingle auprès de la Direction des transports,qui elle-même a établi un rapport qui est sur le bureau du ministre des transports préconisant cette mesure au plan national, inscrite dans le code de la route, pour le bien et la  sécurité de cette catégorie d'usagers... etc, etc.

Et comme nous ne sommes pas avares "de bonnes idées..."

Revient également sur la place publique le fameux débat sur le fait que : La France est avec l'Allemagne et la Pologne, l'un des seuls pays de l'Union européenne où la validité du permis est permanente.

Au Portugal et en Italie, les conducteurs doivent passer une visite médicale à partir de 50 ans.
Aux Pays-Bas, au Danemark ou en Irlande, celle-ci est obligatoire à 70ans pour valider son permis.
Vous les voyez venir avec leurs gros sabots....

Quand est-ce que tous ces connards vont arrêter de penser pour nous ?

Et pour qu'on file du fric à des administratifs « pseudo médecins appréciateurs »

Comment ça, j'suis colère ?  mais non .... !

La chasse aux vieux est ouverte toute l'année ! ! !
Et pourquoi ne pas coller un badge dans le dos des fumeurs, des buveurs, des marcheurs, des parents d'un seul enfant, puis de deux enfants, des mangeurs de grenouilles, mais, celui des connards étant réservé à ceux qui sont sensés nous gouverner.........non mais, c'est le monde à l'envers..........!!!! ils nous en auront fait voir de toutes les couleurs, ces voyous ........................... et ils nous prennent pour des cons.........je dois avouer qu'il faut être cons pour supporter de telles choses sans rien dire.................!!!
 
FAITE SUIVRE A TOUT VOS AMIS
(les jours sont comptés)


******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2016 - 7:36



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Blandine ainsi que les Vital.
Demain, nous fêterons les Kévin ainsi que les Gavin.

Le 2 juin est le 153e jour de l'année du calendrier grégorien, le 154e en cas d'année bissextile. Il reste 212 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 14e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'acacia.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 00
le soleil se couche à 21h 12
durée d'ensoleillement : 15h 12 (+1mn)



Célébrations de demain :
• Le Sacré-cœur



Citation  du jour :
« Innover n'est pas réformer. »
Edmund Burke



Dicton du jour :
« Soleil de juin luit de grand matin. »


    
Proverbe du jour :
« Quand ton fils est petit, sois son maître ; quand ton fils a grandi, sois son frère. »



Événement du jour :
1896 : Marconi reçoit un brevet aux États-Unis pour sa nouvelle invention : la radio.
Physicien et inventeur italien (Bologne 1874-Rome 1937).
Inventeur de la radiotélégraphie, il est à l'origine d'une révolution technique qui a ouvert une ère nouvelle pour les télécommunications.
1919 : Après avoir abandonné son épouse, Einstein épouse sa double cousine.
Tout est relatif, sauf l'épouvantable comportement du célèbre physicien envers les femmes.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source le point)



L'historiette :
Peu importe la destination... seul compte le voyage de JPB

16 h, il fait beau, le ciel est clair et seuls quelques nuages marquent doucement leurs courses de leurs ombres.
Couché dans l'herbe, je suis seul dans ce petit jardin sauvage. Le cadre est plutôt agréable, les senteurs du printemps se mélangent, partout autour de moi ce ne sont que fleurs et bourgeons. La végétation est haute, rendant ma présence quasiment invisible aux promeneurs en contrebas. Au-dessus de moi, les feuilles des arbres sont immobiles. Il n'y a quasiment pas de vent. Je ne bouge pas, je me fonds dans le décor, petit à petit les oiseaux reviennent se poser près de moi. Ça y est, je fais partie du paysage.

Lire la suite de l'historiette   :
Le temps est frais, mais cela évite les brumes de chaleur. Ma vision restera claire, c'est une bonne chose.

Je l'attends, je suis impatient. Je ne sais pas quand elle va arriver... aux alentours de 16h15. Je n'ai d'elle qu'une photo envoyée sur ma boîte mail, mais j'ai l'impression de la connaître. Elle est plutôt jolie. Elle a l'air doux. Je n'aime pas en savoir trop avant le premier contact. C'est inutile et cela peut amener à se faire de fausses idées...

Quand elle descendra de sa voiture, elle sera à 453 mètres. D'où je suis, je la verrai arriver de loin. J'aurai tout mon temps pour me préparer à la rencontre.

Pour l'atteindre, je devrai traverser le petit bosquet, puis la petite place avec les bancs et les jeux d'enfants. Plus loin, je passerai devant le marchand de glaces, et enfin la rue et son trottoir sur 215 mètres.

Le temps est toujours clair et la circulation est fluide. Tout est dégagé.

Maintenant je n'ai plus qu'à l'attendre. J'espère que je pourrai toucher son cœur. Ce n'est pas tout à fait une première rencontre, mais j'ai toujours un peu peur que mon message ne fasse pas mouche. La peur de l'échec...

Voilà, je vois la voiture qui arrive au bout de la rue... C'est une Chevrolet rouge. C'est bien elle. Normalement, elle doit s'arrêter au niveau du numéro 12. C'est un immeuble de bureaux. J'aurai une trentaine de secondes pour le contact avant qu'elle y pénètre. Je me prépare : ma main se cale sur l'arrière du bipied, mon œil vient sur l'œilleton de la lunette, j'actionne le levier d'armement, la balle blindée monte dans la chambre... J'ai la voiture dans le réticule, elle s'arrête.

Travailler sur ma respiration, contrôler les battements de mon cœur, ne pas penser à la destination, se concentrer sur la trajectoire... Rien ne doit me perturber. Faire le vide et écouter mes pulsations.

Tenir compte du temps de vol – une demi-seconde – toujours pas de vent : sur le toit du marchand de glaces, le petit fanion est immobile. Elle descend de la voiture, mon doigt est sur la queue de détente, j'avance jusqu'à la bossette... Le coup part. Le silencieux a fait son office, même les oiseaux au-dessus de moi ne se sont pas envolés. Derrière moi, les promeneurs sont tout à leur promenade.

453 mètres plus bas, son chemisier se macule de sang, son visage se fige avant que ses jambes ne se dérobent sous elle. Elle n'avait aucune chance. Le contrat est rempli. Je démonte mon arme rapidement, la range dans mon sac de sport et regagne ma voiture. Un groupe d'enfants passe à vélo sans me voir. Toujours personne ne me regarde quand je quitte le parking.

Je ne la connaissais pas et je n'avais rien contre elle... C’est un travail, peut-être pas tout à fait comme un autre, mais c'est un travail.

En quittant le parc et en passant dans la rue, je croise l'attroupement des passants et des forces de l'ordre. Sur le trottoir, le corps est recouvert d'une couverture. Je ne rate jamais.

À ce moment, je me remémore ce que mon instructeur de tir me disait à la formation des snipers : « Oublie la cible !... Peu importe la destination... Seul compte le voyage ! »

16h30, il fait beau, le ciel est clair et je rentre chez moi.

Bonne journée à toutes et tous
Le mois de juin suit le même chemin que mai
à savoir celui de la pluie et du mauvais temps
le soleil est tout palot quand il sort, il a besoin de couleurs
comme nous, on ne supporte plus ce temps gris
et notre teint blafard, allez soleil on t'attend avec impatience.







avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Jeu 2 Juin 2016 - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 3 Juin 2016 - 7:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"La France va mieux " ....

La France va mieux, message des socialistes ..........


- Le siège de Technip quitte Paris pour Londres.

- Le siège d'Alcatel part en Finlande.

- Le siège de Lafarge-Holcim part en Suisse.

- Le siège d'Alsthom part aux USA.[

Heureusement, il nous reste le siège de la CGT qui lui reste à Montreuil.


******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Ven 3 Juin 2016 - 7:19



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Kévin ainsi que les Gavin.
Demain, nous fêterons les Clotilde.

Le 3 juin est le 154e jour de l'année du calendrier grégorien, le 155e en cas d'année bissextile. Il reste 211 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 15e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la caille.

à Marseille :
le soleil se lève à 6h 00
le soleil se couche à 21h 13
durée d'ensoleillement : 15h 13 (+1mn)



Célébrations :
• Le Sacré-cœur



Célébrations de demain :
• Journée internationale des enfants victimes innocentes de l'agression



Citation du jour :
« S'il n'y avait pas de journaux, il n'y aurait pas d'action commune. »
Charles Alexis Clérel de Tocqueville



Dicton du jour :
« Le temps qu'il fait en juin le trois, sera le temps de tout le mois. »


 
Proverbe du jour :
« Où la vigne pousse le mieux, on boit le plus mauvais vin. »



Événement du jour :
1899 : Le roi de la valse n'est plus. Johann Strauss fils s'éteint à Vienne, à l'âge de 73 ans. Le père s'était violemment opposé à ce que son fils suive ses traces, ce qui n'a pas empêché ce dernier de fonder son propre orchestre à l'âge de 19 ans. Johann Strauss fils a acquis très vite une célébrité mondiale, grâce à ses valses comme Le beau Danube bleu, La valse de l'Empereur, Les légendes de la forêt viennoise et Roses du sud. Ses tournées de concerts l'ont conduit aux quatre coins de l'Europe, et jusqu'aux États-Unis.
1950 : Maurice Herzog conquiert l'Annapurna en compagnie de Lachenal.
Durant des décennies, l'alpiniste et politique français fait figure de héros, rejetant son compagnon de cordée dans l'ombre. Réhabilitation.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point).



L'historiette :
Le rêve de Léa Curtis

Rancoeur, horreur, malheur, bonheur et calomnies ! Qu'est-ce donc que ce vacarme, qui jamais ne s'arrête ? Qui sont toutes ces voix qui hurlent dans ma tête ? L'extase qui m'exulte lorsque je les entends, en mon crâne lutte et s'éteint doucement. Je perds la raison, raisonnablement, et me laisse dériver dans un paradis blanc. Vide, le vide me transporte dans les méandres du rêve et doucement me brûle en me mordant du bout de ses lèvres.

Lire la suite de l'historiette   :
Je me laisse manger par ce bel inconnu, mystérieux, atypique, invisible à l'oeil nu. Il fait fondre mes ailes, et m'arrache le coeur, fait de moi une poupée qui ne sait que pleurer. Des lambeaux de ma peau gisent sur l'asphalte. De çà, de là, je les vois, rougeâtres. Mes nerfs se crispent, à vif, et hurlent de douleur pendant que l'inconnu, fasciné, me dévore le coeur. Avec passion il se délecte de cet organe rempli d'émotions, et ne fait pas attention au reste de mon être. Allongée sur le sol, le corps en charpie, j'admire lentement l'homme qui me détruit. Ses gestes précis réduisent la douleur à néant. Tout est si étrange, ça en devient plaisant. Suis-je folle ou en train de rêver ? Me fais-je réellement massacrer ? Est-ce réellement mon coeur que l'on remplit d'épines ou seulement le mirage d'une peur anodine ? Je ne sais que penser, j'ai en face de moi l'être aimé, qui m'arrache les bras. Il me broie les os, je me noie dans les eaux sombres de son esprit. L'air se fait rare, je suffoque et je crie. Mes poumons s'arrêtent. Ça sent la fin, cette douce odeur sucrée et âpre. Je monte dans les profondeurs des abîmes de mon coeur, en espérant que rien ne dérape. Les voix dans ma tête se sont réveillées et, soudain, se remettent à chanter. Une valse effrénée m'entraîne avec elle. Je danse, à travers les couteaux, en tête à tête avec moi-même. Comme un miroir posé sur l'eau, reflétant l'infini, j'esquisse des pas dans le froid de la nuit. Et, emportée dans une tornade de poussière, je finis aspirée par un halo de lumière. Mes rétines se réduisent à néant et je vois, lentement, la réalité disparaître en même temps que le vent. Le noir a tout aspiré. Il n'a rien laissé, ce sale égoïste. Je ne vois plus les pensées futiles s'envoler, j'entends pourtant encore leurs voix, et celles des étoiles, appeler en vain les heureux imbéciles. Les échos me traversent telles des flèches aiguisées et m'enivrent de leur venin délicieusement sucré. Je le sens couler dans mes vaisseaux sanguins et ce flux de liquide devient comme un besoin. J'en vis, de cette douleur. J'en vis, de cette ivresse. Elle me rappelle que je peux encore ressentir. Elle me rappelle, implicitement, tous mes bons souvenirs. Et le manque revient, empli de tes paroles, de tes caresses. Et le manque revient, et me frappe, et me blesse. Les plaies à peine éteintes viennent refaire surface et le sang de leurs portes s'écoule dans une tasse. En débordant, son contenu se perd à travers mes mers douteuses. La cicatrisation risque d'être douloureuse. J'erre, faisant la planche, sur mon océan. J'ai bu la tasse, j'ai goûté au néant. J'ai bien cru me noyer en tombant dedans. J'ai testé le goût salé des larmes et j'ai cru m'égarer dans l'océan de l'âme. Et pourtant, je suis là, seule sur cette planète. Perdue, déboussolée, je n'en fais qu'à ma tête pour rentrer chez moi, revenir dans mon monde, me perdre encore une fois dans des méandres profonds. Car ici, ce n'est pas moi, là n'est pas ma vie. La vérité, ici, a des airs de mensonge. Et les sentiments doux, peu à peu, me rongent. L'acide est commun voire même nécessaire pour vivre dans ce monde, bâti sur la misère. Et je me sens perdue, je me sens égarée dans les songes des autres, des songes cauchemardesques, dans lesquels les valeurs sont laissées pour restes aux rats et aux cafards, aux spectres et aux souris, dans un monde où jamais on ne pleure, où jamais on ne rit.

Pitié, épargnez-moi tout cela, libérez-moi de cet enfer. Je n'en peux plus, je ne veux plus de cet air pour respirer, de ce ciel pour admirer les étoiles, de ces hauts murs en béton blêmes et pâles. J'ai besoin d'espace, besoin de liberté. Je ne supporte plus de rester enfermée.



Bonne journée à toutes et tous
D'abord une pensée à tous ces gens
qui ont perdu beaucoup de leurs souvenirs
leurs biens et plus encore qui se retrouvent à la rue
quel drame ces inondations et ce n'est pas fini
Nous sommes de tout cœur avec eux.
Nous pensons fortement à vous.


Situé dans le canton de Vaud, en Suisse, le lac de Lioson est perché à 1 848 mètres d'altitude.





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Sam 4 Juin 2016 - 6:49



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Clotilde.
Demain, nous fêterons les Igor ainsi que les Boniface.

Le 4 juin est le 155e jour de l'année du calendrier grégorien, le 156e en cas d'année bissextile. Il reste 210 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 16e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'œillet.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 59
le soleil se couche à 21h 14
durée d'ensoleillement : 15h 14 (+1mn)



Célébrations :
• Journée internationale des enfants victimes innocentes de l'agression



Célébrations de demain :
• Journée mondiale de l'environnement



Citation du jour :
« Quand on aime, les mots sont trop petits pour contenir notre âme trop grande. »
Madame Necker



Dicton du jour :
« Juin larmoyeur Rend laboureur heureux. »
« À Sainte-Clotilde de fleur en buisson, abeille butine à foison. »



Proverbe du jour :
« Même si c'est une semence de poids, il faut la donner avec amour. »



Événement du jour :
1989 : Après des semaines de manifestations étudiantes, les autorités chinoises ordonnent la mise en force de la répression. L'armée Populaire de Libération envahit la place Tien An Men, appuyée par des chars, semant la terreur et la mort. Le nombre de victimes est évalué à 1400, en plus de 10.000 blessés, au cours du seul week-end. On parle ensuite d'affrontements entre militaires dans les faubourgs de Pékin ; les risques de guerre civile s'accentuant d'heure en heure, les étrangers sont invités à quitter le pays.
1896 :Henry Ford teste sa première voiture construite au fond de son jardin
Sachant à peine lire et écrire, il confectionne un quadricycle avec des roues de vélo et un moteur à essence.
Par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source le point).



L'historiette :
Les dernières heures d'un homme
Eloise DuriveauEloise Duriveau

Il fait chaud, incroyablement chaud pour cette période hivernale. Le vent salé gifle leurs corps nus. L'odeur de la mer emplit leurs narines et exalte leurs sens. Il fait sombre. Dans la pénombre, il semble voir de nombreuses personnes. Ses membres sont endoloris, il souffre, halète. Des entraves l'empêchent de se lever pour se dégourdir les jambes et de se coucher pour pouvoir s'endormir.

Lire la suite de l'historiette   :
— Oliver ?
Sa sœur est avec lui. Elle aussi est fatiguée. La terre semble se dérober sous leurs pieds. L'eau monte et descend dans la cabine suivant la marée et les vagues. Ils les ont laissés sans vêtements, ni eau, ni nourriture. Ils les affament, les torturent.
— Oui ?
Ce sont des monstres, bourreaux sans visages. Eux sont les prisonniers. Les prisonniers aux vies anodines, aux vies perdues.
— Tu penses que je serai la prochaine ?
— N'y pense pas Louise.
Parce qu'ils disparaissent un par un, toutes les heures environ. C'est leur seul repère temporaire maintenant. Le repère de leur vie, de leur mort.
La salle se vide à une vitesse irréelle. La tension est palpable, la vie s'échappe, une cascade incontrôlée. Il a peur, ils ont tous peur. Ils ne savent pas ce que cache cette porte, un enfer ?
Silence. Ils arrivent, lui espère. Il ne voit que des masses sombres les empoigner, sans regret, et les emporter dans la bouche béante qu'est la porte. Ils ne sont plus que deux dans cette eau sale et boueuse qui leur ronge la peau. Les prochains, Oliver et Louise.
— J'ai peur.
— Moi aussi, mais nous sommes ensemble ma sœur.
Ils vont les séparer. Ils le savent et cela les angoisse.
Des pas lourds résonnent dans la salle, derrière la porte ils les entendent, ils arrivent. La porte s'entrebâille en laissant passer un rayon de lumière, une lueur d'espoir vers l'inconnu. Ils voient pour la première fois leur maison de la mort, leur demeure du dernier jour. Des larmes coulent en silence, les monstres ne choisissent pas, ils les empoignent tous les deux. Dans le couloir, la luminescence du soleil les éblouit. Ils sont brusqués vers le pont du navire. On leur tend des serviettes et on les accompagne vers une autre cabine au fond, à la proue. Oliver s'assoit en tenant la main de sa soeur, sur des chaises qui leur sont présentées. Un homme s'excuse pour le traitement qu'ils ont subi. Ils sont abasourdis. Mais du bruit arrive, un cri retentit, puis un cou de feu. Sa sœur s'effondre, sa vue se trouble. Noir.
Il se réveille enfin, il est dans un lit. Un blanc éclatant illumine la pièce où il se trouve. Un blanc apaisant.
Quelque chose s'accroche à sa main, une autre main. Celle de sa sœur.
Le cauchemar est fini. Ils sont chez eux.



Bonne journée à toutes et tous

On ne peut pas commencer une journée
sans avoir une pensée émue à tous ces gens
qui souffrent, qui ont presque tout perdu
à cause des inondations, de cette pluie incessante
La nature reprend toujours ses droits
construire n'importe où à tout va
avoir supprimé les haies sur les parcelles cultivables
ou en jachères, ce n'est pas bien bon.
L'humain paie son besoin de profit à tout va.






avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 4 Juin 2016 - 6:56


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Elle est vraiment trop proche de la réalité pour ne pas partager !

La fable du bénévole

Un jour, un fleuriste se rendit chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux. Après sa coupe, il demanda combien il devait.  
Le coiffeur répondit: "c'est gratuit, je fais du bénévolat cette semaine". Le fleuriste s'en alla tout content.

Le lendemain, en ouvrant sa boutique, le coiffeur trouva à sa porte une carte de remerciements et une douzaine de roses.  

Plus tard, c'est le boulanger qui se présenta pour se faire couper les cheveux. Quand il demanda à payer, le coiffeur lui dit : "Je ne peux accepter d'argent, cette semaine, je fais du bénévolat".
Heureux, le boulanger s'en alla tout content.
 
Le lendemain, il déposa à la porte du coiffeur une demi-douzaine de croissants, avec un mot de remerciements.
 
Puis, ce fut le député du coin qui se présenta.
Lorsqu'il voulut payer, le coiffeur lui répondit : "Mais non, cette semaine c'est gratuit, je fais mon bénévolat !"
Très heureux de cette aubaine, le député quitta la boutique.  
Le lendemain, quand le coiffeur arriva pour ouvrir, une douzaine de députés et de sénateurs attendaient en ligne pour se faire couper les cheveux gratuitement ...  
Voilà, la différence fondamentale entre les citoyens de ce pays et les politiciens qui nous gouvernent.

Et il paraît que dans la file, il y avait même  des chauves !!!   
...Si, si !         

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Sam 4 Juin 2016 - 8:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Dim 5 Juin 2016 - 6:43



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Igor ainsi que les Boniface.
Demain, nous fêterons les Norbert ainsi que les Claude du Jura, Claudette, Claudie, Claudine et Claudius.

Le 5 juin est le 156e jour de l'année du calendrier grégorien, le 157e en cas d'année bissextile. Il reste 209 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 17e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sureau.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 59
le soleil se couche à 21h 15
durée d'ensoleillement : 15h 15 (+1mn)



Célébrations :
• Journée mondiale de l'environnement



Citation du jour :
« Généralement, les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu. »
Jean-Jacques Rousseau



Dicton du jour :
« De juin le vent du soir, est pour le grain bon espoir. »
« Prépare autant de tonneaux, qu'en juin de jours seront beaux. »


    
Proverbe du jour :
« Les longs repas font les courtes vies. »



Événement du jour  :
1967 : Après que tous les efforts pour désamorcer le conflit entre les deux pays eurent échoué, la guerre israélo-arabe éclate dans le Sinaï; elle durera exactement 130 heures et 30 minutes pour passer à l'histoire sous le nom de Guerre des 6 jours. Le ministre de la Défense Moshé Dayan a mis en place la stratégie qui a permis à l'armée israélienne de progresser de façon foudroyante. Le territoire conquis fera en sorte que la physionomie géopolitique de la région en sera profondément bouleversée.
1846 : Victor Hugo demande la grâce du garde-forestier qui a tiré sur Louis-Philippe
Il n'est pas entendu par les autres pairs de France qui envoient Pierre Lecomte sous la guillotine.
Par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos 'source Le Point).



L'historiette :
Oups ! de Georges Vigreux

Dani poussa enfin la porte d'une des toilettes pour hommes de la station-service. On était en pleine transhumance du mois d'août et un flot ininterrompu d’automobilistes se pressaient pour venir soulager leur vessie. Les parois en contre-plaqué des toilettes ne descendaient pas jusqu'au sol, ce qui laissait peu d’intimité. Et comme tous les petits garçons de 9 ans, Dani était très curieux.
Aussi, lorsque son voisin commença à déballer un, deux, trois puis quatre téléphones portables de son sac de sport, l’enfant ne put s’empêcher de pencher le plus possible sa tête entre ses genoux pour tenter d’apercevoir ce qui se passait dans les toilettes de droite.

Lire la suite de l'historiette   :
L’un des appareils posés au sol l’attira tout particulièrement. C’était exactement le même modèle que celui de son papa. Il le lui avait prêté alors qu’ils faisaient la queue à l’entrée des toilettes et Dani s’était arrangé pour le conserver avec lui. Le smartphone avait légèrement glissé sous la planche de contre-plaqué et Dani pouvait clairement voir son écran. Son pouls accéléra : l’inconnu avait installé le tout dernier jeu à la mode que le garçon réclamait à son père depuis des semaines.
L’enfant se dit que son père ne ferait pas la différence et échangea rapidement les deux téléphones. Le feu aux joues, le cœur battant la chamade, il bondit sur ses pieds, referma rapidement son short et sortit à toute allure des toilettes sans même prendre le temps de tirer la chasse. Son père était en train de se laver les mains et il se dépêcha de faire de même.

Mokhtar sortit trois minutes derrière Dani et son père. Il consulta la montre étanche serrée à son poignet. Il était encore dans les temps. Son lourd sac de sport sur l’épaule, il se faufila calmement entre les touristes qui se bousculaient dans la station-service. Ces porcs étaient prêts à acheter n’importe quoi, sans se soucier des saletés qu’ils faisaient ingurgiter à leurs organismes d’européens avachis. Cette station était un bon symbole de la décadence de cette culture capitaliste perverse. Encore deux heures de route et il serait enfin à Paris. Il pourrait alors rejoindre son contact et laisser sa voiture piégée aux abords de la gare choisie comme cible.
Arrivé devant la vieille Mercedes volée le matin même dans le port de Marseille, il jeta un coup d’œil rapide autour de lui avant d'ouvrir le coffre de la berline. Il ne tenait pas à ce que l’on voie les bouteilles de gaz bardées d’explosifs qui occupaient tout l’espace de rangement. Il posa avec douceur et précision le sac de sport contenant les détonateurs qu’il venait de vérifier dans les toilettes. De vrais petits bijoux de précision, fabriqués à partir de téléphones portables volés un peu partout. La bombe pouvait ainsi être déclenchée à distance en toute sécurité. Une vraie merveille...

Mokhtar referma doucement le coffre et s’installa au poste de conduite. Quelques secondes plus tard, il roulait vers la sortie de la station-service, juste devant un break de couleur beige qui venait de démarrer à son tour. Lorsque son père doubla la voiture de Mokhtar, Dani reconnut son voisin des toilettes et ne put s’empêcher de croiser son regard tandis que leur véhicule le doublait. Mokhtar dévisagea longuement l’enfant et sentit immédiatement que quelque chose d’anormal était arrivé. Pourquoi cet enfant le regardait-il ainsi, avec un air aussi coupable ? Il accéléra pour tenter de rattraper le break beige mais sa vieille Mercedes n’avait pas autant de puissance et il se fit rapidement distancer.

A l’arrière du break, Dani osa enfin sortir le téléphone portable de sa poche. Il l’avait caché durant tout le temps où son père l’avait ramené vers la voiture et avait patiemment attendu que sa mère revienne des toilettes à son tour (chez les dames, c’est toujours beaucoup plus long).
Dani fit glisser son petit doigt d’enfant sur l’écran tactile qui s’alluma, révélant un clavier virtuel. L’appareil demandait un code d’accès. Dani fit glisser ses doigts un peu dans tous les sens, essayant de trouver au hasard la bonne combinaison de chiffres. Il avait peur que l’inconnu qui les suivait dans sa vieille voiture ne les rattrape et découvre son téléphone. Mais en même temps, il avait une terrible envie de tester enfin ce jeu.
Dani trouva enfin la bonne séquence et déverrouilla l’écran. Une série de pictos apparurent, chacun donnant accès à une application. Dani appuya sans hésiter sur le petit bonhomme rigolo qui permettait de lancer le jeu tant convoité.
Tout à coup, loin derrière eux sur l’autoroute, il y eut une forte lumière. Stupéfait, le père de Dani aperçut la boule de feu qui venait de se former dans son rétroviseur. La déflagration mit quelques secondes à leur parvenir, faisant vibrer l’habitacle tel un grondement de tonnerre. Instinctivement, tous les automobilistes qui précédaient la zone de l’explosion freinèrent dans un bel ensemble.
Alerté à son tour, Dani se retourna et regarda par la vitre arrière. Une colonne de fumée noire montait au-dessus d’une vieille Mercedes en feu que des voitures dépassaient en dérapant, leurs feux de détresse allumés.
« Oups ! » pensa l’enfant sans se douter qu’il venait de sauver des dizaines de vies.



Bonne journée à toutes et tous
Un dimanche de juin maussade pour beaucoup
et il va falloir commencer à soigner les plaies,
les dégâts des inondations, pauvres gens
on pense bien à vous et on comprend votre souffrance
votre détresse devant le déchainement de la nature
La nature reprend toujours ses droits, elle est plus forte
que l'homme malgré toute sa technologie
Il est impuissant devant le déchainement des cieux.








avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 5 Juin 2016 - 7:07


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est tellement le bazar au gouvernement, que l'on a déjà les sujets du BAC 2016 ..

MATHS :

Vu que D.Strauss-Kahn doit 5 millions de dollars pour avoir fait 1 tentative de    viol.

Combien va devoir HOLLANDE s'il encule 65 millions de Français ?

Vous avez 4 h !

PHILO :

Avant de faire l'amour chacun aide l'autre à se déshabiller.

Curieusement après l'amour chacun s'habille de son côté.

Moralité : Personne ne t'aide dans la vie une fois que tu t'es fait baiser.

Pourquoi ?

Vous avez 3h !

SCIENCE:

Le Prix Nobel de la Paix sera décerné à la France pour 2015.

 C'est en effet le seul pays Arabe à ne pas être en guerre !  

Argumentaire - discussions

Vous avez 20 minutes !

HISTOIRE-GEOGRAPHIE:


Nos ancêtres les gaulois mangeaient du sanglier et buvaient de la cervoise

Les gaulois d'aujourd'hui ne mangent pas de porc et ne boivent pas d'alcool !Pourquoi ce changement ?  

La Gaule était-elle à la place de la France géographiquement ou les continents ont-ils bougé ?

La France est-elle descendue de quelques  800  kilomètres vers le sud ?

 Vous avez 2 minutes !

COMPTABILITE:


 Jean et Martine travaillent à plein temps et gagnent 3000 euros par mois.

Ils ont 2 enfants et peinent à vivre une fois payés le loyer, la nourriture, les frais de garde et les impôts.

Mouloud et Rachida ne travaillent pas, ont 6 gosses et touchent 5000 euros d'aides par mois ;

 ils ne paient ni loyer, ni cantines, ni impôts ni rien !

Expliquez sous forme de tableaux comptables pourquoi Jean et Martine ne partent pas en vacances et roulent avec une voiture vieille de 15 ans

 et pourquoi Mouloud et Rachida    peuvent partir au bled tous les ans pour 4 mois en Mercedes ML 500.

 Vous avez 5 minutes !

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Dim 5 Juin 2016 - 9:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Lun 6 Juin 2016 - 6:29



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Norbert ainsi que les Claude du Jura, Claudette, Claudie, Claudine et Claudius.
Demain, nous fêterons les Gilbert de Neuffonts ainsi que les Maïté, Marie-Thérèse et Mériadec.

Le 6 juin est le 157e jour de l'année du calendrier grégorien, le 158e en cas d'année bissextile. Il reste 208 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 18e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du pavot.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 59
le soleil se couche à 21h 15
durée d'ensoleillement : 15h 16 (+1mn)



Citation du jour :
« C'est proprement ne valoir rien que de n'être utile à personne. »
René Descartes



Dicton du jour :
« Les bains que prend Saint-Norbert inondent toute la terre. »


    
Proverbe du jour :
« Le zèle des amis est parfois plus néfaste que la haine des ennemis. »



Événement du jour :
1944 : Début de l'opération Overlord, le nom de code donné au gigantesque débarquement en Normandie. Au cours de la nuit, 6.697 navires, la plus formidable armada de l'histoire, ont quitté les ports britanniques de la côte Sud. Au total 14.600 bombardiers et chasseurs les soutiennent et près de 86 divisions sont rassemblées pour l'opération. Pour épauler le débarquement, les Alliés disposent de 5 croiseurs de bataille, 22 croiseurs et 93 destroyers. Ils débarqueront jusqu'au 16 juin 619.000 soldats, 95.000 véhicules et 218.000 tonnes de matériel.
1942  En pleine guerre, l'Américaine Adeline Gray teste le premier parachute en nylon
Les hommes étant sur le front, c'est une femme qui faut le premier saut. Elle deviendra l'égérie des cigarettes Camel
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point).



L'historiette :
Monsieur Fratt de Gaëlle ChamarandeGaëlle Chamarande

M. Fratt, quarante-trois ans, cent kilos, un mètre soixante-cinq, habitant au 26, rue Köln à Berlin, maître pâtissier chez L’Ange Rouge, célèbre cabaret berlinois. Amoureux de Veronica, entraîneuse et danseuse de tango.

Lire la suite de l'historiette   :
Plus céleste que terrestre malgré son poids, comme non enraciné. Dans le regard, la fierté d’un savoir-faire. Un visage œuf. Une petite moustache humble et sérieuse qui ne trempe jamais dans la soupe. Une cuisine parfaitement ordonnée et une masse en apesanteur qui se meut au milieu des casseroles.
La fierté d’être gros et d’être un bon vivant. Un pâtissier maigrichon serait suspect. Des chaussures tellement cirées qu’elles ruissellent de lumière, comme le tablier blanc. Court sur pattes, pas de cou. Le cocu d’une pièce de Feydeau ? Et pourtant non. Rien de risible, rien de ridicule, un charisme, une indéterminable présence. Pesant et léger, rugueux et rond, un regard paradoxe qui vient démentir toutes les courbes, se déplaçant comme un nuage de lait dans sa cuisine.
Le maître des lieux, le maître des choux, toujours impeccable. Flottant flotteur aux mains de boucher.

Des mains qui, un soir, avaient étranglé Veronica. Des mains qui avaient saisi le boa bleu de la danseuse et qui l’avaient serré autour du cou délicat.
Pourquoi ?
Parce que Veronica se refusait à lui ? Non.
Parce qu’elle se moquait de lui ? Non.
Parce qu’elle l’avait trompé ? Non.
Parce qu’elle ne souhaitait pas l’épouser ? Non plus.
Pourquoi ?
Parce qu’elle avait osé dire que la crème fouettée du lundi était moins réussie que d’habitude.

On pouvait tout dire, tout faire à M. Fratt, mais critiquer sa pâtisserie était quasiment un acte de bravoure. Il mettait autant de précision à réaliser ses gâteaux qu’à lustrer ses chaussures, qu’à laisser son tablier blanc immaculé, qu’à... étrangler Veronica. Derrière sa bonhomie se cachait un maniaque. Net et tranchant comme la lame de son couteau d’office.
Il ne supportait pas le moindre reproche sur ce qu’il était sûr de maîtriser le mieux au monde : la pâtisserie.

M. First, le patron de L’Ange Rouge, lui avait un jour fait part de sa déception lors de la dégustation d’un mille-feuille. M. Fratt avait alors attrapé une grosse louche en bois remplie de chocolat et, méthodiquement, avait enduit la tête du directeur médusé d’un cacao de première qualité.

M. First n’avait pas pu le renvoyer : M. Fratt était le meilleur pâtissier de Berlin.
Veronica n’avait pas pu le quitter : M. Fratt était le meilleur étrangleur de Berlin.



Bonne journée à toutes et tous
Avez-vous lu l'histoire de Mr Fratt ?
Avez-vous aimé ?
Allez les bosseurs du courage
la journée devrait être belle





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 6 Juin 2016 - 6:35


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ces rugbymen de l'hémisphère-sud sont venus en France et ont intégré quelques- unes de nos valeurs
Apprécions la différence entre ces hommes venus de loin et qui chantent la Marseillaise bien mieux que les footballeurs de l'équipe de France.

Merci à eux


Apprécions aussi ces hommes qui donnent aux français une belle leçon de courtoisie
Après nous avoir écrasés sur le terrain  et pour ne rien gâter leur pays est magnifique



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 7 Juin 2016 - 6:41


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Puzzle 99 pièces pour les patients
 

Puzzle 99 pièces pour les patients .... Bon amusement !
   
Ne vous chronométrez pas , le temps s' affiche quand le puzzle est terminé .
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Mar 7 Juin 2016 - 6:45



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Gilbert de Neuffonts ainsi que les Maïté, Marie-Thérèse et Mériadec.
Demain, nous fêterons les Médard ainsi que les Armand de Zieriksee, Armande et Mars.

Le 7 juin est le 158e jour de l'année du calendrier grégorien, le 159e en cas d'année bissextile. Il reste 207 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 19e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du tilleul.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 58
le soleil se couche à 21h 16
durée d'ensoleillement : 15h 17 (+1mn)



Citation du jour :
« L'être humain a besoin d'être flatté, sinon il ne devient pas ce qu'il est destiné à devenir, pas même à ses propres yeux. »
Pär Lagerkvist



Dicton du jour :
« Si beaucoup d'eau tombe en ce mois, alors peu de grain croître tu vois. »


    
Proverbe du jour :
« Le maître était sucre brut, l'élève devint sucre raffiné. »



Événement du jour :
1980 : L'écrivain américain Henry Miller meurt à l'âge de 89 ans, en Californie. Il a séjourné 10 ans à Paris à partir de 1930. Son premier livre, Tropique du Cancer, publié en 1934, fait scandale. Son œuvre fut d'ailleurs interdite aux États-Unis jusqu'en 1960.
1099 :. Sur les 7 000 croisés partis d'Europe, moins d'un sur quatre rallie Jérusalem
Après trois ans de terribles souffrances, les chevaliers commandés par Godefroy de Bouillon touchent à leur but.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point)



L'historiette :
Chaud dedans de JeeBeeJeeBee

Les gouttes perlaient sur son front. Puis sur ses tempes. La chaleur l’étouffait dans son uniforme impeccable, pourtant il tentait toujours de garder le torse bombé. Il s’y sentait minuscule, comme une fourmi prise au piège. Ses mains devenues moites, tenant les documents confidentiels, commençaient à trembler de plus en plus fort. Ses chaussettes collées à sa peau étaient aspirées par les interstices de ses orteils qui s’entremêlaient. Dans peu de temps ce serait au tour de ses genoux de s’entrechoquer, tandis que les clignements de ses yeux s’intensifiaient. Son corps entier semblait maintenant vouloir disparaître, rapetisser. Les lacs visibles sous ses aisselles et son visage désormais ruisselant trahissaient la peur – que dis-je – la terreur qui avait depuis longtemps pris le pas sur l’angoisse.

Lire la suite de l'historiette   :
Lui faisant face, ses deux supérieurs le contemplaient d’un air haineux. Leurs yeux lançaient des éclairs – on aurait d’ailleurs pu croire qu’ils l’avaient vraiment foudroyé tellement il semblait pétrifié. Les points serrés sur la table derrière laquelle il était confortablement assis, l’homme semblait vouloir écraser le misérable insecte qui se tenait devant lui de sa poigne féroce, ou bien l’étrangler de ses bras musclés. Sa carrure faisait presque trois fois celle de la femme à ses côtés, qui pourtant n’avait rien d’une faible. Elle paraissait même plutôt robuste et redoutable, vue de contrejour et les yeux plissés. Elle avait la chevelure de celle qui venait de s’arracher les cheveux pour contenir sa fureur et sa rage, et le rictus qui déformait sa bouche pouvait rappeler ceux des films d’horreur.

En se relevant lentement de sa chaise, l’armoire à glace tendit autoritairement la main et, d’une voix rauque et sans appel, il dit :
— Donne-le moi avant que tu ne le trempes complètement de ta sueur et ne le rendes illisible.

Et Paul, 10 ans et terrifié, donna son bulletin d’une main maladroite à ses parents.



Bonne journée à toutes et tous
Il fait déjà chaud ça fait un bien fou
Des entrées maritimes et ensuite
je l'espère le soleil, une journée comme hier
je récidive sans façon et j'apprécie.
Tout en ayant une pensée pour tous les sinistrés





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Mar 7 Juin 2016 - 8:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Mer 8 Juin 2016 - 7:02



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Médard ainsi que les Armand de Zieriksee, Armande et Mars.
Demain, nous fêterons les Diane d'Andalô ainsi que les Éphrem et Félicien.

Le 8 juin est le 159e jour de l'année du calendrier grégorien, le 160e en cas d'année bissextile. Il reste 206 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 20e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la fourche.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 58
le soleil se couche à 21h 17
durée d'ensoleillement : 15h 18 (+1mn)



Citation du jour :
« Les parents d'aujourd'hui veulent être aimés de leurs enfants. Cette erreur les entraîne à toutes sortes de faiblesses et de facilités. »
Jean Dutourd



Dicton du jour :
« S'il pleut à la Saint-Médard, la récolte diminue d'un quart. »
« S'il pleut le jour de Saint Médard, Il pleut quarante jours plus tard. »


    
Proverbe du jour :
« La reconnaissance est la mémoire du cœur. »



Événement du jour :
1936 : Accords de Matignon pour les congés payés.    
1637 : René Descartes publie le Discours de la méthode à Leyde.
Descartes cherche à jeter les bases d'une révolution intellectuelle ; il prône le doute méthodique et le recours à la raison. Sa première certitude étant l'existence du sujet pensant : "cogito ergo sum" ("je pense donc je suis"). Voici ce qu'en écrit François Maris Algoud :
« La foi, la grande doctrine de vérité à la quelle les sociétés chrétiennes ont alimenté pendant des siècles leur énergie, leur activité, leur puissance créatrice, a reçu son premier « coup d'arrêt » d'un savoir qui prétendit «  changer le monde », et qui effectivement l'a changé. Ce n'est pas par hasard que Descartes appelait sa philosophie son Monde. A dater de Descartes, nous n'assistons à rien de moins qu'à une transformation du monde, et l'on peut dire que le « monde moderne » a eu René Descartes pour démiurge et pour créateur. C'est lui qui a semé presque tous les germes dont l'Homme faustien n'a cessé depuis trois siècles, de récolter les fruits.
Que la Science établisse donc son règne (c'est une affaire de deux ou trois siècles disait Descartes), et la Béatitude est au bout. »



L'historiette :
Le vieil homme solitaire de Nicolas BoninNicolas Bonin

Il aurait pu se faire écraser trois fois sur la quatre-voies. Mais, sous le soleil bleu, ce jour-là, il ne voyait personne : ni voiture, ni camion, ni moto. Pas de piéton, de cycliste, de pervenche. Pas même un chien errant. Le non-chant des oiseaux n'était pas perturbé par les bourrasques de vent, qui, seules, se faisaient entendre. Ça faisait trois jours que ça durait.

Lire la suite de l'historiette   :
Le vieil homme s'était rendu compte que quelque chose clochait en essayant d'allumer son poste de télévision. Le bouton enclenché ne donnait ni son ni bruit. Le téléphone avait ensuite perdu sa tonalité, puis le poste de radio était resté sans voix. Les interrupteurs cliquetaient sans allumer d'ampoule. « Allons, c'est une coupure de courant » se dit-il. Les plombs n'avaient pas sauté.

Il était sorti de son pavillon, avait jeté un coup d’œil chez l'immigré qui l'inquiétait, n'avait vu personne. Il avait sonné à la porte du mécanicien qui lui parlait de temps en temps, avant de se souvenir qu'il avait fui pour la campagne, un mois plus tôt. Il avait finalement décidé de partir à travers les rues pour trouver du monde, en commençant par l'épicier... qui n'était pas là, le coiffeur non plus et le garagiste, volatilisé.

Le lendemain matin, il repensa au bonimenteur qui voulait lui vendre le four tout-en-un. Le vieil homme se demanda ce qu'il était devenu en préparant son petit déjeuner sur sa bonne vieille gazinière. Il repensa aussi à sa nièce qui moquait sa manie de stocker la nourriture. Où était-elle ? Où étaient les gens ? Là, il avait à manger et de quoi faire à manger, mais personne à qui parler et les mets perdirent leur goût. Il tourna en rond, solitaire.

Le troisième jour semblait interminable au cœur de la ville blanche sans odeur, sans parfum, sans sens. Il avait chaud. Ses jambes, peu habituées à l'exercice, lui pesaient lourdement. Il commençait à partir sur le côté quand il heurta quelqu'un.
— Ça va, monsieur ?
Alors des milliers de bruits lui revinrent aux oreilles : marteau-piqueur, voitures, injures. Il s'évanouit et se réveilla dans l'ambulance rugissante.
— Ne bougez pas monsieur, c'est un malaise !

Il aurait pu se faire écraser trois fois sur la quatre-voies.



Bonne journée à toutes et tous
Le printemps sur sa fin finit par se pointer
mais bientôt il laissera place à l'été
une saison que j'adore avec son soleil,
sa chaleur, ses jours longs qui invite
à la flânerie, le farniente, le bonheur de l'été.





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Mer 8 Juin 2016 - 7:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 8 Juin 2016 - 8:22


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pierre achète sa nouvelle voiture
Le vendeur lui indique qu'elle est équipée d'un autoradio à commande vocale nouvelle génération.... et lui fait une démonstration.  
Choisissez un chanteur demande-t-il au client.
"Hallyday" ! dit l'acheteur...
L'autoradio lui demande : "Johnny ou David ?"
Pierre interloqué.. répond : "Johnny." et l'autoradio diffuse une chanson du Jojo national.
Pierre demande au vendeur s'il peut faire un nouveau test.
Le vendeur : "OK, vous allez voir, la radio répond à tous les coups !"
Pierre lance : "Iglésias"  
L'autoradio demande : "Julio ou Enrique ?"
Pierre en reste baba et dit : "Julio" et la radio passe "je n'ai pas changé"
Enchanté, Pierre prend la voiture, sort du garage et se fait couper la route par un abruti qui manque de l'accrocher.
Pierre crie au chauffard : Enculé, connard, trou du cul !!!
Et la radio lui demande : "Hollande, Valls ou FABIUS" ???
"Tonnerre !" dit Pierre " il y a même la mise à jour !"

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 9 Juin 2016 - 6:39


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Jeu 9 Juin 2016 - 7:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 10 Juin 2016 - 6:08


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Capricieux, le Français …  Que doit t'on dire ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Invité le Ven 10 Juin 2016 - 7:21



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Landry.
Demain, nous fêterons les Barnabé l'Apôtre ainsi que les Aleyde et Yolande.

Le 10 juin est le 161e jour de l'année du calendrier grégorien, le 162e en cas d'année bissextile. Il reste 204 jours avant la fin de l'année.
En France, le 10 juin est un jour férié fêté dans le département de la Guyane Française uniquement, date de l'abolition de l'esclavage dans ce dernier.
C'était généralement le 22e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la camomille.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 58
le soleil se couche à 21h 18
durée d'ensoleillement : 15h 20 (+1mn)



Citation du jour :
« Les murs sont un collier de perles ; ôtez le nud, tout défile. »
Nicolas Restif



Dicton du jour :
« Ciel du dix juin boudeur, foin mal sec et sans saveur. »



Proverbe du jour :
« L'excès en tout nuit. »



Événement du jour :
2004 : Le créateur de la "soul music" (mélange de gospel et de blues) s'est éteint. Ray Charles, le crooner légendaire aux lunettes noires et à la voix eraillée, meurt à l'âge de 73 ans d'une maladie au foie. Surnommé le "génie de la soul", il a chanté des tubes comme "I Got A Woman", "What'd I Say", "Georgia On My Mind", "Hit The Road Jack" ou encore "I can't stop loving you"..
1926 : L'architecte Antoni Gaudi est tué par un tramway avant d'achever la Sagrada Familia
Les voies du Seigneur sont impénétrables, surtout quand elles laissent tuer le plus pieux des architectes.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (source Le Point)
N'oubliez pas l'euro-foot qui commence ce jour et on va en "bouffer" pendant presque 1 mois.



L'historiette :
Le n'est pas moi ! de Sabrina GherouiSabrina Gheroui

— Non, non et non ! Je n’ai rien à voir là-dedans ! En plus cet après-midi, j’étais au cinéma !
Cela ne va pas... Personne ne croira à ça... Aller au cinéma tout seul c’est louche... Et si je dis que j’étais accompagné... Ca veut dire mettre quelqu’un dans la confidence... mais qui ? À qui pourrais-je demander de mentir pour moi ? En qui ai-je assez confiance ? Et comment être sûr que tôt ou tard, il ne me trahira pas ? Pierre ? Oui... C’est évident !... Ah ! Fait chier ! Il m’a dit qu’il avait un repas de famille aujourd’hui ! C’est mort ! Il faut que je trouve autre chose !

Lire la suite de l'historiette   :
Non, non, je dois faire simple... Et la meilleure façon est de n’impliquer personne...
Bon il faut trouver autre chose... Et si... Oui c’est une bonne idée !... Un lieu public où je peux passer tout un après-midi... La bibliothèque peut-être ? On rentre et on sort sans être vu... Personne ne pourra prouver le contraire... Et s’ils demandaient une preuve ? Je n’ai pas un seul livre ici... Et je n’ai pas la réputation d’être un rat de bibliothèque, jamais ils ne croiront ça...
Le musée... pff ! C’est encore pire ! Non, je dois trouver quelque chose de crédible à leurs yeux !
Dans ce cas le mieux est de dire que j’étais tranquillement devant mon ordinateur à surfer en écoutant de la musique ou à regarder des vidéos... Des vidéos ! Oui ça peut marcher ! Un film, voire deux, peut-être même trois ?... Une trilogie ! Oui mais laquelle ?... Il faut que mes réponses ne soient pas hésitantes... Le Seigneur des Anneaux, c’est parfait !
Bon alors, ça s’est produit il y a un peu plus de quatre heures maintenant... Sachant que la version longue dure environ trois heures trente... Donc je devrais être en train de regarder le début du deuxième... C’est tordu comme raisonnement mais on ne sait jamais... Ils peuvent me cuisiner à n’importe quel moment maintenant... Je serais le premier suspect alors autant me préparer...
J’entends des pas dans l’allée... C’est pour moi, j’en suis sûr. Des bruits de pas une porte qui claque... Un cri strident... Le moment de vérité...
— Matthieu vient ici tout de suite ! Ne m’oblige pas à monter dans ta chambre !



Bonne journée à toutes et tous
Pour les footeux le grand jour est arrivé
pour les non-footeux le calvaire arrive
d'en entendre parler toute la journée
Allez mais que le meilleur gagne
les coqs sont de sortis... sur leurs ergots
et se gargarisent à tue-tête...







avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Opaline le Ven 10 Juin 2016 - 10:43

Bonjour à toutes et tous
Elle aurait eu 86 ans hier, alors avec un peu de retard...

[flash width=640 height=480 loop=true][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne journée

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 630
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Juin 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum