Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 1 Aoû 2016 - 6:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Lun 1 Aoû 2016 - 8:05

Bonjour tout le monde
Une belle journée hier avec les enfants
Aujourd'hui, je reste au frais
Bonne semaine

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Lun 1 Aoû 2016 - 8:42


Collonges la Rouge

Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Alphonse de Liguori ainsi que les Arcadius, Arcady et Eléazar.
Demain, nous fêterons les Pierre-Julien Eymard ainsi que les Eusèbe et Julien l'Hospitalier.

Le 1er août ou 1er aout est le 213e jour de l’année du calendrier grégorien, le 214e en cas d’année bissextile. Il reste 152 jours avant la fin de l’année.
C’était généralement le 14e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du basilic.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 28
le soleil se couche à 21h 00
durée d'ensoleillement : 14h 31 (-2mn)



Citation du jour :
« Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés. »
Sigmund Freud



Dicton du jour :
« Lorsqu'il pleut au 1er août, les noisettes sont piquées de poux. »


    
Proverbe du jour :
« Les œufs et les serments se brisent vite. »



Événement du jour :
1793 : le système métrique.La Convention montagnarde adopte le système métrique décimal provisoire, 443.44 lignes de la "toise du Pérou". Il remplace les unités de mesure de l'Ancien Régime. Voir la chronique du 30 Mars.
1799 : naissance de Sophie Rostopchine, plus connue sous le titre de comtesse de Ségur, romancière pour les enfants.
1899 : Un groupe de catholiques sociaux lance le quotidien Ouest-Éclair qui deviendra ensuite Ouest-France.
1907 : début du premier camp scout organisé par Robert Baden-Powell sur l'île de Brownsea.
1936 : décès de l'aviateur français Louis Blériot.
Louis Blériot est un constructeur de lanternes d'automobiles, d'avions et de motocyclettes. C'est aussi un pilote français, il décède le 1er août 1936 à Paris.
Louis Blériot vole pour la première fois en 1907, dans un avion qu'il a lui-même conçu. Il obtient le premier brevet de pilote délivré en France en 1910. C'est lui traverse la Manche le premier à bord de son Blériot XI en 1909.



Bonne journée à toutes et tous
Dur dur ce matin pour émerger des bras de Morphée
Hop un café et puis même deux, faut que je m'active
aujourd'hui pas mal de choses à faire, les vacances sont finies
et le quotidien me rattrape et il ne faut pas que je me fasse gagner
Bonne semaine les amis forumeurs.


Murat centre ville

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 2 Aoû 2016 - 6:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’étonnante arrestation d’un voleur par une policière… en bikini

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En voilà un qui a importuné la mauvaise personne ! Alors que Mikaela Kellner, une policière suédoise, était en train de se dorer la pilule avec trois de ses amis dans un parc de Stockholm, un homme vendant des journaux s’est approché vers eux. Mais l’individu qui se faisait passer habilement pour un vendeur de journaux n’était en réalité qu’un voleur.
La poursuite
Rapidement, le malfaiteur s’enfuit, emportant avec lui l’un des téléphones. Mais c’était sans compter sur Mikaela Kellner qui, s’aperçoit très vite de la supercherie. La policière en bikini n’hésite pas une seconde et se lance alors à sa poursuite.
Et le moins que l’on puisse dire c’est que la policière, même en petite tenue, a procédé à une arrestation des plus musclées. Sur la photo partagée sur Instagram, la policière en bikini cloue le voleur au sol et lui coince parfaitement les bras à l’arrière du dos.
«  Je n’ai pas hésité une seconde  », a déclaré Mikaela Kellner au quotidien suédois Aftonbladet en poursuivant avec humour : «  Même nue, je serais intervenue  ».
A en juger par la plastique sculpturale de la policière, c’est sûr le voleur n’avait vraiment aucune chance !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2016 - 8:15


La pagode de Noyant-sur-Allier

Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Pierre-Julien Eymard ainsi que les Eusèbe et Julien l'Hospitalier.
Demain, nous fêterons les Lydie ainsi que les Lydiane.

Le 2 août ou 2 aout1 est le 214e jour de l’année du calendrier grégorien, le 215e en cas d’année bissextile. Il reste 151 jours avant la fin de l’année.
C’était généralement le 15e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la brebis.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 29
le soleil se couche à 20h 58
durée d'ensoleillement : 14h 28 (-2mn)



Citation du jour :
« Tous les hommes seraient des tyrans s'ils le pouvaient. »
Daniel Defoe



Dicton du jour :
« À la Sainte-Eusèbe, au plus tard fis battre la gerbe. »



Proverbe du jour :
« Les femmes, c'est comme la soupe, il ne faut pas les laisser refroidir. »



Événement du jour :

1990 : L'armée irakienne envahit le Koweït, suite à l'échec des pourparlers destinés à désamorcer la crise du Golfe persique. Le conflit a été provoqué par les accusations irakiennes selon lesquelles son petit et riche voisin lui "vole" son pétrole, établit des postes militaires et des forages sur son territoire et participe à "un complot impérialo-sioniste" pour l'affaiblir militairement et économiquement. L'invasion, qui reçoit la réprobation de l'ensemble du monde occidental, provoque une flambée des cours du pétrole.



L'historiette est de retour
Vengeance... de Allan DouglasAllan Douglas

La femme poussa la porte et entra. L'homme qu'elle suivait depuis un moment, engoncé dans un méchant pardessus râpé, se dirigeait déjà vers le bar, tâtant de ses doigts gourds le maigre pécule qui lui avait été remis au greffe, à sa sortie. Quelques billets froissés et quelques pièces ne l'avaient guère alourdi.

Lire la suite de l'historiette...:
Quinze ans qu'il n'avait pas bu une seule goutte d'alcool ! Quinze ans qu'il attendait cet instant !
Il grimpa sur un tabouret, s'appuyant sur le zinc du comptoir, presque un peu ivre déjà, avant même d'avoir bu quoi que ce soit. Sa liberté toute fraîche lui coupait un peu le souffle et le vacarme incessant des voitures, le mauvais vent d'hiver soufflant en rafales glaçantes, les conversations bruyantes du bistrot où il était entré par hasard à cette heure matinale, lui donnaient le tournis.
Il commanda un double whisky au serveur pendant que la femme prenait lentement possession du tabouret voisin.
- La même chose que Monsieur !
Surpris, il la regarda en coin et vit une femme quelconque, la cinquantaine, un peu boulotte, insignifiante. Il ne l'avait jamais vue, alors, il détourna la tête, très vite. Les deux whiskies furent servis et sortant l'argent de sa poche, il s'apprêtait à prendre son verre en main lorsque la femme lui souffla :
- Je crois que vous avez perdu de l'argent, monsieur...
Il regarda par terre ce que la femme désignait du doigt et il aperçut en effet un billet de 20 euros froissé entre les pieds de son tabouret, sur la sciure jaunasse du sol. Il décolla péniblement de son siège et, baissé à côté d'elle, il se pencha pour le ramasser.
- Merci bien m'dame, j'l'avais pas vu...
- De rien...
Elle vida son verre d'un trait, posa un billet sur le zinc et l'abandonna seul devant le verre qu'il était en train d'humer délicatement. Il avait bien l'intention de l'apprécier en prenant tout son temps. La journée commence bien ! se dit-il. Vingt euros supplémentaires et surtout son premier verre. Il l'avait tellement attendu !
La femme ne se retourna pas, ne le regarda pas, se dirigea vers la sortie. Quinze ans qu'elle attendait cet instant ! Quinze ans qu'elle ne l'avait pas vu depuis le jour de son procès. La peau de son gant froissa avec délice le petit sachet de cyanure qu'elle venait de verser dans le verre de l'assassin de son fils. Alors, réchauffée par l'alcool et par sa vengeance enfin assouvie, la femme poussa la porte.

Bonne journée à toutes et tous
C'est avec une relative fraicheur mais un beau soleil
que je viens vous saluer, vous lire et papoter.
La journée sera calme aujourd'hui,
on va finir de ranger et plier le linge
un petit coup de fer pour certains trucs
et puis place à la routine quotidienne.


La pagode de Noyant-sur-Allier

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Mar 2 Aoû 2016 - 17:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 3 Aoû 2016 - 6:59


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour les niçoises, les niçois... et les autres

Beau documentaire sur le port de Nice, qui doit être filmé avec un drone ?
Cela va plaire à tous qu’ils soient de Nice ou d’ailleurs.
Voir la vidéo.
Plongez au cœur du port de Nice


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Mer 3 Aoû 2016 - 9:48

Bonjour les amis
Merci pour la vidéo
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 4 Aoû 2016 - 6:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

SUR LE TRÔNE, TOUS ÉGAUX ...

Quand j'étais adolescent et que j'appréhendais un examen oral, ma Maman me disait : « Avant, regarde ton prof ou ton directeur et imagine-le, assis sur la cuvette des WC ou tout nu à faire sa toilette et tu constateras que tu ne le verras pas de la même façon. »

Elle avait raison. J'ai parfois suivi sa recommandation et ça m'a été bien utile !!!

C'est pourquoi ce qui suit m'amuse et me rappelle son conseil…
Qu'il soit dieu ou qu'il soit roi,Ici, il est comme toi et moi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pas de photo de Hollande.
Il est tombé dans le trou et une âme charitable a tiré la chasse !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Jeu 4 Aoû 2016 - 7:19


Egliseneuve-près-Billom (63)

Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Jean-Marie Vianney ainsi que les Vianney.
Demain, nous fêterons les Abel ainsi que les Abella et Oswald.

Le 4 août ou 4 aout1 est le 216e jour de l'année du calendrier grégorien, le 217e en cas d'année bissextile. Il reste 149 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 17e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du lin.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 32
le soleil se couche à 20h 56
durée d'ensoleillement : 14h 24 (-2mn)



Citation du jour :

« Dans la jeunesse on croit qu'on vient à bout de tout avec de l'activité, mais plus tard on s'aperçoit qu'on ne réussit qu'avec de la patience. »
Laborie



Dicton du jour :
« En août comme en vendanges, il n'y a ni fêtes ni dimanches. »
« Quand même la couche serait à ton goût, Ne dors pas sous le soleil d'août. »



Proverbe du jour :    
« Le bonheur est un cristal qui se brise au moment de son plus grand éclat. »



Événement du jour :
1060 : mort d'Henri Ier Roi de France, à Vitry-aux-Loges ; Philippe Ier succède à son père.
1443 : fondation des Hospices de Beaune.
1761 : l''Ecole Vétérinaire de Lyon est instituée par un arrêt du Conseil d'Etat du Roi.
1789 : abolition des « privilèges » par l'Assemblée constituante.
1944 : La Gestapo fait irruption dans une cachette d'Amsterdam et arrête Anne Frank, une jeune Juive hollandaise de 14 ans, et sept autres Juifs.
1982 : dépénalisation de l'homosexualité en France, les relations homosexuelles entre adultes et mineurs consentants ne sont plus sanctionnées.



L'historiette :
Place Mazas de Nathalie Osterreicher

Paris. Institut médico-légal. Un homme de quarante ans attend dans l’une des salles de reconnaissance. La double-porte s’ouvre automatiquement. Un employé en blouse blanche pousse un chariot mécanique sur lequel repose un corps entièrement recouvert d’un drap. Il le rabat d’un geste brusque. Le visage du visiteur blêmit. Ce n’est pas lui. Georges sue froidement. Les yeux exorbités, le souffle court, il tente de comprendre pourquoi l’homme qui gît horizontalement et irrémédiablement sur le chariot n’est pas celui que lui, Georges, a assassiné hier soir. Son plan a pourtant merveilleusement bien fonctionné, à un détail près tout de même : ce n’est pas le bon bonhomme. Georges se retrouve maintenant dans une situation critique. Il lui faudra être extrêmement prudent puisque Monsieur Paul, censé se trouver sur le chariot, est toujours vivant, et qu’il va vouloir se venger.

Lire la suite de l'historiette...:
Georges sort du frigo sans demander son reste, laissant l’employé seul avec ses formulaires. Il se retrouve place Mazas sous la pluie, dans son vieil imper rapiécé. « Sale temps pour crever », pense-t-il.
Il faut absolument que Georges mette la main sur Monsieur Paul avant que celui-ci n’inverse les rôles. Mais avant tout il doit voir Olga, son Olga. Il se rend dans son petit hôtel miteux, près du Père Lachaise. Mado, la patronne, ricane en voyant Georges débarquer comme un fou dans le hall.

- Alors, tu l’as loupé ?
- Comment tu sais ? demande Georges, interloqué.
- Te fatigues pas Jojo, tout le monde sait. Et elle ajoute – sans pouvoir s’empêcher de sourire – si j’étais toi, j’irais me planquer dare-dare avant que Monsieur Paul te mette le grappin dessus.

Tout en montant les escaliers jusqu’à la chambre d’Olga, il revoit séquence par séquence les détails du plan imaginé par sa maîtresse. Tous les mardis soirs, Monsieur Paul a ses habitudes au Balto. Il tape le carton avec des collègues jusqu’à minuit. Minuit pile. Et c’est comme ça tous les mardis. Sans exception. Puis Monsieur Paul rentre chez lui impasse Monplaisir. L’impasse, très étroite, n’est pas éclairée. C’est donc l’endroit idéal pour lui régler son affaire.

Il suffisait juste de faire la planque bien patiemment. Il ne pouvait pas le manquer. Un seul coup de feu et ce serait fini. Olga serait libérée de Monsieur Paul, et ils pourraient partir tous les deux à Gif-sur-Yvette dans la Vallée de Chevreuse, pour couler des jours paisibles loin de l’agitation parisienne.

Le soir venu, Georges avait été si nerveux qu’il s’était posté impasse Monplaisir un peu en avance. Quand il avait aperçu une ombre qui venait vers lui, il ne s’était pas demandé s’il s’agissait de Monsieur Paul ou de quelqu’un d’autre. S’il avait été moins angoissé, il aurait pu voir que ce n’était pas sa cible, car il était seulement minuit moins le quart et que Monsieur Paul devait certainement être encore au Balto en train de terminer sa partie. Ce n’est qu’une fois le plan accompli, après avoir couru comme un fou jusqu’au boulevard de Ménilmontant, traumatisé par son acte, qu’il avait regardé sa montre. Minuit. Exactement minuit. Cruellement et indubitablement minuit. Son cœur avait cessé de battre. Et s’il s’était trompé ?

Le lendemain matin, quand il était sorti de chez lui, les crieurs de journaux vociféraient les grands titres à travers Paris : « Un mort impasse Monplaisir ! Assassinat crapuleux ou règlement de compte ? » Il fallait vérifier. Et c’était tout tremblant qu’il s’était rendu à l’institut médico-légal.

Lorsque enfin, il retrouve Olga dans sa chambre, elle l’accueille presque hilare. « Alors mon loulou, tu t’es trompé de gusse ? » Il s’était attendu à plus de déception. Finalement il avait échoué, ils ne pourraient pas partir tous les deux comme ils l’avaient rêvé, mais peut-être avait-il été seul à rêver, car elle continue toujours moqueuse : « Tu l’as loupé mais c’est pas un drame ! De toute façon tu ne l’aurais jamais eu parce que je l’avais mis au parfum Monsieur Paul. Il a bien ri d’ailleurs : Jojo, le vieux de quarante piges qui veut se faire la belle avec une jeunette de vingt ans pour faire les quatre cents coups comme des tourtereaux. Toi, t’as autant la tête à jouer un jeune premier que moi une sainte nitouche. » Puis elle ajoute encore : « Tu croyais vraiment que j’allais tout lâcher pour vivre à Pétaouchnoc avec un péquenot comme toi ? Sans oseille ? Et que j’allais jouer le rôle de Madame Jojo et te faire des marmots à la chaîne ! Pauvre Jojo va ! » Voyant qu’elle l’a blessé, elle dit plus gentiment : « Allez c’est pas grave, comme t’es un bon client et que je t’aime bien, je te fais une ristourne à vie, ça te va ? »

Humilié au plus profond de son être, de sa chair et de son orgueil, comprenant tout à coup qu’Olga ne lui appartiendrait jamais, ses rêves s’écroulent comme un château de cartes.

Olga se remaquille devant le miroir. Georges s’assoit derrière elle et se love contre elle, tendrement. Il blottit son visage contre la joue de sa maitresse, le menton bien calé sur son épaule, leurs deux visages alignés en une droite parfaite. Il regarde le reflet de son couple apparemment heureux. Il pointe son revolver sur la tempe d’Olga. Elle sourit. « Tu sais qu’avec une seule balle de ton engin, tu pourrais nous trouer la tête à tous les deux ? » Il acquiesce tristement.
Le coup part.

Paris. Institut médico-légal. Un homme de quarante ans attend dans l’une des salles de reconnaissance. La double-porte s’ouvre automatiquement. Un employé en blouse blanche pousse un chariot mécanique sur lequel reposent deux corps entièrement recouverts d’un drap. Il le rabat d’un geste brusque. « Encore un drame passionnel » commente l’employé. « Ouais, c’est moche » dit Monsieur Paul avant de retrouver le pavé de la place Mazas.



Bonne journée à toutes et tous
Et le mois d'aout comme juillet passera
à une vitesse folle comme tous les autres d'ailleurs.
Pour moi ce sera repos, un peu de ménage
et surtout faire quelques courses...
le frigo a toujours faim, je ne comprends pas !


Lac de Causse (Corrèze)

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 5 Aoû 2016 - 6:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Malins, ces vieux adjudants-chefs ...

L'’ armée de terre avait un excédent d' hommes et a offert un programme d’ 'incitation à la retraite.
Elle promit à tous les volontaires désirant prendre leur retraite une somme de 200 euros pour chaque centimètre mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps.
Chaque militaire pouvait choisir quelles parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant de la prime.

Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus de sa tête et le bout de ses orteils soit utilisée.
Comme il mesurait 1 m 80, il a obtenu une prime de 36 000 euros.

Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d'être mesuré du bout de ses bras levés au-dessus de sa tête au bout de ses orteils. Il obtint 46.000 euros.

Le troisième candidat, un vieux juteux-chef qui en avait vu plus d'une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu'à ses testicules!

On lui recommanda de reconsidérer la situation, soulignant les montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus.
Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à condition que la mesure soit prise par un médecin militaire.

Le médecin militaire arriva et demanda à l’adjudant-chef de baisser son pantalon, ce qu'il fit.
Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis de l’adjudant-chef et procéda vers l'arrière.
- Mon Dieu! dit le médecin, mais où sont vos testicules ?
Le vieil adjudant-chef répondit calmement :

- En Indochine ! ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2016 - 8:22



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Abel ainsi que les Abella et Oswald.
Prénoms fêtés autrefois : Cassien.
Demain, nous fêterons La Transfiguration ainsi que les Octavien.

Le 5 août ou 5 aout est le 217e jour de l’année du calendrier grégorien, le 218e en cas d’année bissextile. Il reste 148 jours avant la fin de l’année.
C’était généralement le 18e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l’amande.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 33
le soleil se couche à 20h 55
durée d’ensoleillement : 14h 21 (-2mn)



Citation du jour :
« L'on ne peut aller loin dans l'amitié, si l'on n'est pas disposé à se pardonner les uns aux autres les petits défauts. »
Jean de La Bruyère



Dicton du jour :
« À Saint-Abel faites vos confitures de mirabelles. »



Proverbe du jour :
« La joie n'a pas de famille ; le chagrin a femme et enfants. »



Événement du jour :
1962 : Consternation à Hollywood et chez tous les cinéphiles : Marilyn Monroe vient de mourir d'une forte dose de barbituriques, à l'âge de 36 ans. Elle a connu des débuts plus que modestes au cinéma, et s'est retrouvée sans travail. C'est au cours de cette période qu'elle pose nue pour un calendrier ; elle reçoit 50$ pour ses services, alors que la compagnie qui publie le calendrier réalisera un profit de 750.000$ grâce à la vente d'un million de copies. Elle signe un nouveau contrat avec la Fox en 1950, et dès lors son ascension vers la célébrité sera rapide. Au moment où elle épouse l'étoile du base-ball Joe DiMaggio en 1954, elle est devenue la plus grosse attraction du box-office et le nouveau sex-symbol de Hollywood.
Parmi ses films les plus fameux, mentionnons The Seven Year Itch, le long métrage qui est à l'origine de la célèbre photo de Marilyn sur une grille de métro, Bus Stop, The Prince and the Showgirl, aux côtés de Laurence Olivier, Gentlemen Prefer Blondes et Some Like it Hot. Son dernier film, The Misfits (1961) a été aussi le dernier de Clark Gable, qui est décédé peu après le tournage. Marilyn Monroe est alors aux prises avec de fréquentes dépressions, et ses visites chez le psychiatre sont quotidiennes.



L'historiette :
Un vent de Sylvie

Il tambourinait à ma porte depuis le début de la soirée. Des petits coups à peine audibles, mais à intermittence régulière. Puis, ils se firent plus insistants et désordonnés. Je décidai de le menacer d'appeler la police s'il ne déguerpissait pas de chez moi illico. Par le judas, je guettai sa réaction. Ses larges épaules s'affaissèrent. Sa pomme d'Adam montait et descendait dans sa gorge sur un rythme nerveux. Il recula lentement en mimant un salut militaire. Et, porté par son élan, épaule en avant, se jeta contre ma porte.

Lire la suite de l'historiette...  :
Je sursautai en poussant un cri de terreur. Cependant, la porte était intacte, les gonds solides. Mû par une rage animale, il recommença. Encore et encore.
Par crainte qu'il ne parvienne à ses fins, j'appuyai mes mains contre ma porte. À travers le bois, j'entendais ses halètements, ses grognements:
— Espèce de salope, ouvre-moi bordel...
Il était enragé. Je jetai encore un œil téméraire par le judas pour le voir prendre son élan. Je comptai mentalement le moment idéal. Alors je déverrouillai et ouvris la porte.
Une brise fraîche et délicate envahit la pièce. Les rideaux de la fenêtre d'en-face voletèrent un moment après sa chute.
Puis, je fermai la porte sur le courant d'air.



Bonne journée à toutes et tous

Un peu de pluie sur Istres cette nuit
mais il a été bien élevé l'orage
il attendu avant d'éclater
notre jeudi étoilé soit terminé
on a passé une bonne soirée
mais alors un monde, mais un monde fou
Un feu d'artifice, quelques guinguettes
un marché artisanal, la fête foraine
ce week-end c'est la fête patronale
alors les manèges ouvrent un jour avant...
mais ils ont fait leur beurre hier soir...



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Ven 5 Aoû 2016 - 20:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 6 Aoû 2016 - 6:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pygargue Vocifère africain

C'est  un aigle appelé aussi "orfraie" ou "grand aigle de mer"

Bravo à la personne qui a filmé ce pygargue ou aigle de mer.
Il  ne s'agit pas d'une buse, mais d'un aigle

Accrochez-vous !  Merveilleux



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Sam 6 Aoû 2016 - 8:47

Bonjour tout le monde
Encore du mistral ce matin.
L'été, je crains ce vent parce que par grosses chaleurs il y a toujours des abrutis pour mettre le feu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2016 - 8:53



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons La Transfiguration ainsi que les Octavien.
Demain, nous fêterons les Gaétan de Thienne ainsi que les Gaétane.

Le 6 août ou 6 aout1 est le 218e jour de l'année du calendrier grégorien, le 219e en cas d'année bissextile. Il reste 147 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 19e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la gentiane.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 34
le soleil se couche à 20h 53
durée d'ensoleillement : 14h 19 (-2mn)



Citation du jour :
« L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines : la caresse et le baiser. »
Pierre Louÿs



Dicton du jour :
« Au mois d'août n'ôte la flanelle, qu'en cas de chaleur torrentielle. »


    
Proverbe du jour :
« L'indécis reçoit cent coups de fouet et cent coups de bâton. »



Événement du jour :
1284 : La Corse devient génoise près de la petite île de La Meloria, au large de Livourne, la flotte de Pise est complètement anéantie par celle de Gênes. Cette bataille de Meloria consacre la suprématie de la Sérénissime République de Gênes sur la Méditerranée occidentale et sur la côte occidentale de la péninsule italienne, y compris la Corse. Pise, de son côté, tombe sous l'influence de Florence, sa rivale en Toscane...
1945 : Le monde entre soudainement dans une nouvelle ère, celle de la guerre nucléaire. Le bombardier B-29 américain Enola Gay largue une bombe atomique appelée « Little Boy » à l'uranium 235 sur la ville d'Hiroshima. La terrible explosion fait quelque 75.000 morts et près de 90.000 blessés sur les 250.000 habitants de la cité japonaise. Seize heures plus tard, le président Truman lancera sur les ondes un appel au gouvernement japonais pour mettre fin à la guerre ; malheureusement cet appel restera sans réponse.



L'historiette :
Chimères 24/7  de Vincent Dumonceau

Ce n'est pas quand j'ai vu la grande tige anorexique me dépasser en sprintant comme un lévrier que je me suis mise en marche. Disons que cela m'a fait tiquer. Mais quand l'autre grande perche m'est passée devant en s'époumonant, je me suis dit qu'il devait y avoir un problème. Celle-ci était moins grande que la première, mais davantage remplumée. C'était une échassière à la course plus lente, quoique pénétrée de la même panique qui m'a déclenché l'instinct de détaler comme elles deux, sans me retourner. Tout droit. Fallait filer tout droit sans se poser de question !
Je ne savais pas où nous étions. Il s'agissait d'un long couloir sombre. Aucune porte. Pas de fenêtre. Au-dessus de ma tête, le plafond était en verre, mais je n'ai rien pu percevoir au-delà, car il semblait opaque. Ce toit répudiait la clarté du dehors. Il la troublait pour nous maintenir dans la quasi-obscurité.

Lire la suite de l'historiette...  :
Comment avais-je atterri dans ce gourbi ? Qu'est-ce qu'elles fuyaient ces deux énergumènes qui cavalaient comme des lièvres traqués dans une chasse à courre ? Pas le temps de jeter un œil pour l'apprendre !
C'est que je n'étais pas doté des mêmes atouts physiques que ces athlètes : j'étais petite et grosse. Et fainéante aussi ! Courir n'a jamais été mon fort, je suis plutôt du genre tortue ; mais là, mon gros cul et moi sommes tombés d'accord pour tenter d'échapper au danger qui semblait imminent. Quelque chose devait se rapprocher dans mon dos et l'effroi m'a chahuté la couenne comme un coup de taser. Était-ce une bête à tête d'abeille, corps de porc-épic, dotée d'épines affûtées en lieu et place de griffes au bout de ses pattes de hérisson ? Une vieille sorcière désireuse de nous tricoter un beau linceul en laine ? Un acupuncteur fou qui voulait jouer aux fléchettes sur nos carcasses encore tièdes ?
Le palpitant a manqué d'exploser quand je me suis mise en action. J'y ai foutu toute ma volonté, toute ma force et la sueur a dégouliné de chaque pore, lubrifiant entièrement ma peau grasse. Je n'en pouvais plus. Fallait que je fasse des pauses. Quelques pas et une pause. Quelques pas et une pause. L'adrénaline provoquée par l'épouvante ne vainquait pas la surcharge pondérale. Mais je n'ai pas abandonné. Je me suis dit que si la chose effroyable qui nous pourchassait était plus balourde que moi, je pourrais tout de même espérer m'en sortir.
C'est alors que sans crier gare, une autre grande trotteuse chétive est arrivée à ma hauteur. Elle fonçait aussi rapidement que l'anorexique de tout à l'heure.
— Pourquoi tout le monde court ? Y a quoi derrière ? ai-je beuglé avant de la voir disparaître dans un virage.
Elle n'a pas dû m'entendre ou aura refusé de prendre quelques secondes pour m'aiguiller sur l'identité du mal. Son urgence m'a regonflée de terreur. Ce truc affreux ne devait plus être loin. Mais toujours, je suffoquais en avançant et devais me résoudre à récupérer mon souffle de temps en temps. Avec l'effort, ma vue baissait. Le point de côté, plus l'asthme qui prenait mes poumons pour une passoire ne me facilitaient pas la tâche !
Mais voilà qu'une autre forme longiligne est arrivée à ma hauteur : une autre sprinteuse cachectique. Je n'en ai devinée que la silhouette ; puis je l'ai vue s'évanouir dans le lointain. Et peu après, une autre ! Puis une autre ! Elles déguerpissaient vélocement comme une meute de guépards. Des guépards sans relief, aussi plats que des soles !
Soudainement, j'ai entendu du bruit dans mon dos. Un tac tac qui se rapprochait : des bruits de pas menaçants. Vite ! La chose était sur mes talons.
Finalement, j'ai distingué l'accélération d'une ombre qui m'a devancée en un éclair. J'ai pu reconnaître la grande perche du début, à l'allure plus modeste. Et ainsi, je me suis demandé si celle qui n'avait pas daigné me répondre plus tôt n'était pas... Et voilà qu'on me dépassait à nouveau. J'ai vu juste ! C'était bien l'anorexique que j'avais apostrophé tantôt et la voici qui s'apprêtait à dépasser l'échassière. En fait, la meute de guépards, c'était elle seule ! La grande tige anorexique !
Qu'est-ce que c'était que ce bordel ? Cette folasse était passée devant moi un nombre incalculable de fois. Je n'y ai plus rien compris.
En y réfléchissant bien, j'en suis venu à une conclusion : le couloir devait former un cercle, sinon je n'aurais plus revu les deux maniaques du cross country. À moins qu'elles aient des sœurs identiques. Ou qu'on les ait clonées... Toutefois, je me suis dit qu'il ne devait pas y avoir de monstre, d'être sanguinaire ou je ne sais quoi de létal collé à nos basques. Mais impossible d'être sûre à cent pour cent : je n'avais aucun repère dans ce long tunnel. Enfin, après l'accouchement de ces hypothèses, j'ai trouvé ma question toujours aussi légitime :
— Pourquoi vous courez ? ai-je hurlé à nouveau. Mais les acharnées de la guibole s'évertuaient toujours à tracer leur route à fond la caisse.
Puis, c'est à ce moment précis que j'ai senti un profond engourdissement parcourir mon corps. J'ai été immobilisée. Impossible de faire un pas de plus. J'ai essayé de bouger de toutes mes forces, mais rien n'y faisait. Bloquée. J'ai cru que le cholestérol avait sonné ma dernière heure ! J'ai alors regardé les deux autres au loin : elles étaient tout aussi pétrifiées que moi. Quel maléfice a bien pu nous glacer ?
Là, une voix titanesque a retenti dans l'immense couloir. La voix de Dieu qui descendait jusqu'à nous, dégorgée depuis l'infini, derrière le plafond de verre. Et Dieu nous a délivré un message mystérieux :
« Chérie ? Tu sais où j'ai mis la nouvelle pile de montre ? Les aiguilles se sont arrêtées. »
Ensuite, ma vue s'est troublée et j'ai perdu connaissance...
Ce n'est pas quand j'ai vu la grande tige anorexique me dépasser en sprintant comme un lévrier que je me suis mise en marche. Disons que cela m'a fait tiquer. Mais quand l'autre grande perche m'est passée devant en s'époumonant, je me suis dit qu'il devait y avoir un problème...
 



Bonne journée à toutes et tous
Un samedi sous le soleil mais sous le signe du vent
Mais finalement où est passé l'été ?


J'attends des jours meilleurs...

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 7 Aoû 2016 - 6:58


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La ​T​raviata chantée par des Sénégalais.. SUBLIME
 Magnifique, montez le son, un moment de détente
Quand les Africains s'y essaient, c'est réussi !
 

​​https://www.youtube.com/embed/YkDUvRQTDzc
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Dim 7 Aoû 2016 - 7:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2016 - 7:44



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Gaétan de Thienne ainsi que les Gaétane.
Demain, nous fêterons les Dominique ainsi que les Cyriaque.

Le 7 août ou 7 aout est le 219e jour de l'année du calendrier grégorien, le 220e en cas d'année bissextile. Il reste 146 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 20e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'écluse.
Ce jour est humoristiquement surnommé le « jour de la connaissance universelle » ou le « jour le plus savant de l'année », en raison du jeu de mot « sept août / sait tout. »



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 35
le soleil se couche à 20h 52
durée d'ensoleillement : 14h 17 (-2mn)



Citation du jour :
« Les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle. »
Napoléon 1er



Dicton du jour :
« Quiconque se marie en août, souvent ne ramasse rien du tout. »
« Quand l'août est bon, Abondance à la maison. »


    
Proverbe du jour :
« L'eau prend toujours la forme du vase. »



Événement du jour :
1780 : le Grand Théâtre de Bordeaux est inauguré avec la pièce Athalie de Racine.
1795 : adoption du système métrique.Suite au rapport du député de la Côte d'Or, Prieur, la Convention adopte un décret concernant les poids et mesures. Le mètre devient l'unité de longueur et la base du nouveau système de mesure appelé « système métrique ». La loi fixe les nouvelles mesures: mètre, gramme, litre avec leurs préfixes: kilo, hecto, déci, etc.
Ce nouveau système métrique mettra des années pour s'imposer dans toute la France. Ce même décret change le nom de la monnaie anciennement appelée Livre en Franc. (Cf. Chronique du 30 mars)
1954 : Cessez-le-feu en Indochine suite aux accords mettant fin à la guerre.



L'historiette :
C'était pas pour du beurre ! de Joëlle Brethes

Super, le final de Céline !
En répét', son cri tenait du couinement d’un chat à qui on écrase la queue, et ça nous faisait rigoler. Mais là, pour cette première, chapeau ! Tout était parfait : le regard, l’ouverture de la bouche...

Lire la suite de l'historiette...  :
Un long frémissement a parcouru la foule tandis que sa longue et ample robe de soie froufroutait en accompagnant un superbe mouvement giratoire... On aurait presque dit un ralenti de cinéma.
Et quand Fred, brandissant son couteau rougi, a lancé sa dernière tirade : « Tu ne nuiras plus à personne, chienne ! », toute la salle s’est levée comme un seul homme. Ça hurlait, ça sifflait, ça applaudissait. On n’avait jamais vu ça, nous autres.
Le rideau est tombé sur la scène, et nous, dans les bras les uns des autres.
Quand le rideau s’est relevé pour le salut final, Céline est restée par terre. Les copains ont d’abord pensé qu’elle prolongeait son jeu de scène, la cabotine, et ils l’ont laissée brouter la poussière. Mais au troisième rappel, quand elle n'a pas bougé lorsque Fred lui a balancé sa grolle dans les côtelettes en lui disant : « arrête ton char, Ben Hur », c'est devenu évident qu’il y avait un os. Surtout avec la tache qui s'élargissait sous elle ! On l'a retournée.
— Merde ! qu’il a dit, Fred, en tâtant la poitrine de la copine, c’est pas de la grenadine, ça !
Il a porté son index à sa bouche, a fait la tronche et a regardé le couteau qu’il n’avait pas lâché depuis la fin de la scène. C’était pas non plus de la grenadine qui se figeait sur sa lame.
— C’est pas possible, c’est pas possible ! qu’il arrêtait pas de répéter, Fred.
Le régisseur est passé de l'autre côté du rideau pour demander s’il y avait un médecin dans la salle. Y'en avait un. Un grand dépendeur d'andouille. Il a rappliqué avec un de ses potes bedonnant qui, comme par hasard, travaillait au quai des Orfèvres. Il leur a pas fallu longtemps pour déclarer que Céline était bien morte, et que le couteau de scène était responsable de l’accident.
— Accident, accident, c’est vite dit ! qu’il a protesté, le copain du toubib. Et il a escamoté le couteau dans un sachet sorti comme par magie d'une de ses poches. Comme au cinéma.
Fred a eu beau jurer qu’il n’y était pour rien, qu’il faisait toujours le même geste, avec le même objet à lame rétractile, et qu’il ne s’était jamais rien passé avant, il a dû suivre le gars de la PJ. D’autres pandores, en uniforme, ceux là, n’ont pas tardé à sortir de tous les côtés. Ils n’avaient pas l’air commodes et c'était flippant.
On avait tous des têtes d'enterrement.
Enfin presque tous. Pas Duval, le directeur du théâtre. Il se frottait les mains en coulisses, le salaud ! Pour lui, c'était tout bénéf' ! Rien à rembourser puisque les spectateurs avaient vu la pièce en entier, et une pub gratos dans les journaux du lendemain. Les spectateurs se bousculeraient pour voir notre spectacle d'amateurs programmé les quatre vendredis suivants. Il devait aussi bicher, le Duval, en songeant que sa fille, Éva, remplacerait Céline au pied levé ! Éva, c'était la souffleuse ; elle connaissait la pièce par cœur et « a-do-rait » le rôle de notre copine.
On s'est tous fait cuisiner. Mais on n’avait rien remarqué de suspect, nous autres. On a aussi juré que le Fred, c’était un chouette gars qui s'entendait bien avec tout le monde, et qu'il n’avait pas pu zigouiller Céline, vu que dans le civil, ils étaient pacsés.
— Tiens tiens ! qu'il a lâché, le barbouze : une love story qui se termine mal ? ! C'est à creuser, ça !

J'espère que Fred, sera vite mis hors de cause. Ça m’embêterait qu’ils s’acharnent sur lui ; d'abord parce que je l'aime bien, Fred ! Il est simple, chaleureux et franc du collier. Pas comme Céline, sa pétasse prétentieuse qui nous gonflait en bâclant les répétitions : « Je m'économise », qu'elle disait. « Je donnerai toute la mesure de mon talent quand je serai en situation devant un vrai public ! »
Je reconnais qu'elle avait raison. Elle l'a donné la mesure de son talent ! Mais faut dire que je l'ai un peu aidée en trafiquant le couteau.
Au fait, je me demande si Éva...



Bonne journée à toutes et tous

Un dimanche pas à la campagne spécialement
mais un dimanche de repos, un dimanche familial
mais un dimanche tranquille, un dimanche comme on les aime.


Je guette... que le lundi ne vienne pas vite... c'est pour toi parce que pour moi

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 8 Aoû 2016 - 6:58


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hélicoptère Safari MAGNIFIQUE !

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Lun 8 Aoû 2016 - 7:41

Bonjour les amis
Encore un beau début de semaine qui s'annonce

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Lun 8 Aoû 2016 - 7:46


Je suis la Mounette à Granny, donc coquine, très coquine

Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Dominique ainsi que les Cyriaque.
Bonne fête Dominique
Bon anniversaire Véronique

Demain, nous fêterons les Amour.
et demain l'anniversaire de ma puce d'amour

Célébrations de demain :
• Journée internationale des populations autochtones

Le 8 août ou 8 aout est le 220e jour de l'année du calendrier grégorien, le 221e en cas d'année bissextile. Il reste 145 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 21e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la carline.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 36
le soleil se couche à 20h 51
durée d'ensoleillement : 13h 56 (-3mn)
Gabéééééééééééééééé, ça ne me plait pas du tout



Citation du jour :
« L'histoire est écrite par les vainqueurs. »
Robert Brasillach



Dicton du jour :
« Saint-Dominique a souvent chaud dans sa tunique. »



Proverbe du jour :
« Il n'y a pas de fumée sans feu. »



Événement du jour :
1588 : l'Invincible Armada est détruite au large de la Bretagne.
1786 : première ascension du Mont Blanc par Jacques Balmat et le docteur Michel Paccard.
1793 : la Convention prononce la dissolution de toutes les Académies et Sociétés savantes patentées ou dotées par la Nation et la confiscation de leurs biens.
1969 : le franc est dévalué de 11,1%.
1990 : L'Irak annexe purement et simplement le Koweït, et désigne le colonel Alaa Hussein Ali, chef du régime pro-irakien du Koweït, vice-premier ministre irakien. Deux jours plus tard, le président Saddam Hussein appelle les « masses arabes et les musulmans où qu'ils se trouvent » à la guerre sainte contre les États-Unis, au renversement des « émirs du pétrole » et à la libération des lieux saints de l'Islam en Arabie saoudite.



L'historiette :
Les petits doigts rouges de Olivier Jacquemin

Lucie regarde avec ravissement le bout de ses doigts rouges, tout rouges...
La douce saison s’est avancée et souffle le chaud sur son jardin gelé.
Elle écoute au loin le chant des oiseaux au réveil, les yeux clos elle rêve de leur plumage aux couleurs vermeilles, comme ses petits doigts rouges, tout rouges.

Lire la suite de l'historiette...  :
Elle penche doucement la tête et songe. Ses pensées s’égrainent sous la brise, s’envolent loin d’elle, où le temps n’a plus prise.
Assise sur le perron, elle sourit à ses petits doigts rouges, tout rouges.
Le chat est sorti, surement pour chasser le mulot. Il en pullule beaucoup par ici et plusieurs matous ne seraient pas de trop. De la maison, porte entrouverte, ne s’échappe que le silence, comme si elle lançait un cri en latence. Si l’on tend bien l’oreille, un vague tic-tac s’égosille vaillamment à couvrir cette ruée d’absence.
Lucie regarde au loin si personne ne vient épandre son ombre sur le chemin envahi d’herbes tendres. Elle écoute encore, mais rien ne résonne, pas de cris échevelés ni de rires enfantins. Le soleil s’annonce aux cimes percées de l’orée du bois. Sa lumière l’aveugle, comme une semonce des heures avancées. Elle tortille ses petits doigts rouges, tout rouges.
Elle tourne la tête vers l’entrée, mais il n’y a personne pour se présenter dans l’embrasure. C'est alors que de cette nuit elle prend enfin la mesure. Elle se relève péniblement comme si elle avait un violent point de côté, ses genoux craquent, elle remonte les marches en tremblant. L’entrée s’est enduite d’une odeur fétide.
Lucie grimace et s’avance d’un pas lancinant mais rapide. Elle pénètre dans la cuisine et pose ses mains sur le plan de travail. Elle fixe du regard un placard resté ouvert et qui baille. Elle tend la main pour le fermer et suspend son geste pour ne l’effleurer que du bout de ses doigts, ses petits doigts rouges, tout rouges.
Une humeur acide remonte de son œsophage. Elle déglutit...
Elle approche les mains de son visage, sa raison s’enfuit...
Elle emboîte le pas de sa pensée et la suit jusqu’au salon où les restes de la nuit l’attendent. Elle essaie de se remémorer ce qui a déclenché cette frénésie. Elle remarque l’empreinte de ses talons sur le tapis, enfoncés dans un humus gluant qui s’est répandu, gluant et rouge comme ses petits doigts qu’elle contemple encore. Elle essaie de dissiper ce brouillard qui emplit sa mémoire pour éclairer sa réalité suspendue dans ce miroir flou. Ici, rien ne bouge. Seul le silence des corps émet une vibration inaudible mais palpable par ses émotions. L’empreinte de ses mains se détache clairement sur le tapis souillé, la marque accusatrice de ses petits doigts, contrastant avec le teint exsangue de son amie. Pourquoi est-elle rentrée plus tôt cette nuit si ce n’était pour les surprendre ainsi enlacés, elle et son mari ?
Elle s’assoit par terre, dos au mur, face à eux, leurs rictus souriant à l’enfer qui la submerge. Plus loin brille son revolver, abandonné là après sa crise de folie. Ses forces l’abandonnent, de son flanc s’échappe sa vie.
Parfois il y a maldonne et l’on ne fait pas un pli. Malgré les ténèbres qui l’assaillent, elle distingue le couteau qu’avait saisi son mari. La lame est encore rouge, d’un rouge brunâtre, comme le bout de ses doigts, ses petits doigts rouges, tout rouges...



Bonne journée à toutes et tous
Une nouveau lundi, une nouvelle semaine
et aout s'avance rapidement
aujourd'hui une journée probablement de ménage
ça me fait beaucoup moins rire
mais quand il faut, il faut... hein !!!



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Invité le Mar 9 Aoû 2016 - 6:37



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Amour.
et l'anniversaire de mon amour
de mon sourire, de ma vie ma petite
euh !!! pardon grande Léa, 16 ans ce jour.
Demain, nous fêterons les Laurent ainsi que les Dieudonné, Laure, Laureline, Laurence, Laurentine, Laurette et Laurie.

Le 9 août est le 221e jour de l'année du calendrier grégorien, le 222e en cas d'année bissextile. Il reste 144 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 22e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du câprier.

à Marseille :
le soleil se lève à 6h 37
le soleil se couche à 20h 49
durée d'ensoleillement : 14h 12(-2mn)



Célébrations :
• Journée internationale des populations autochtones



Citation du jour :

« N'exigeons pas des autres qu'ils fassent mieux que nous la tâche devant laquelle nous avons reculé. »
Paul Chaponnière



Dicton du jour :
« En août de l'aube au soir, on n'a qu'une heure pour s'asseoir. »



Proverbe du jour :
« Faîtes-vous miel, les mouches vous mangeront. »



Événement du jour :
1173 : La construction de la Tour de Pise
La première pierre de la Tour de Pise, en Toscane, est posée. Elle constitue le clocher de la cathédrale romane sur la place des Miracles. Un affaissement de terrain durant les travaux fera pencher la Tour qui sera achevée en 1372 avec l'installation des sept cloches. La "Tour penchée" construite en marbre, mesure 58 mètres de haut et compte 293 marches.
1534 : Jacques Cartier découvre le Saint-Laurent
Le navigateur français Jacques Cartier atteint l'embouchure du fleuve qu'il baptise du même nom que le saint du jour, Saint-Laurent. Il a réussi à convaincre le roi François Ier de financer un voyage pour découvrir le passage par le nord entre l'Océan Atlantique et Pacifique. Il ramènera de son voyage, des cartes et deux Indiens. Le roi impressionné donnera son accord pour qu'il entreprenne plus avant son expédition. Jacques Cartier viendra remonter le Saint-Laurent l'année suivante.
1945 : Trois jours après la tragédie d'Hiroshima, c'est au tour de Nagasaki de subir les affres de la destruction nucléaire. Un bombardier américain largue « Fatman », une bombe au plutonium sur la ville ; on dénombrera 40.000 morts et autant de blessés. Le Japon doit admettre sa défaite ; le 14 août, l'empereur Hirohito annoncera la capitulation.



L'historiette :
L'énigme des balais de Romyniscence

L'inspecteur Dupont, dit La Balafre, arriva rapidement sur les lieux de sa nouvelle enquête accompagné de son fidèle Bichon, chien ridiculement petit mais qui avait la sale habitude de creuser de gros trous partout où il suivait son maître. Ils pénétrèrent dans le collège Montesquieu, établissement huppé situé dans le XVIe et fréquenté par la progéniture de l'élite gouvernante française. Ils furent accueillis par un factotum dans tous ses états : plus un seul balai dans les locaux ! Tous sans exception avaient disparu. Des balais de tout poil : nylon, crin, sanglier... Quarante balais !

Lire la suite de l'historiette...  :
Certes ce n'était pas l'Affaire des Ballets roses ou le casse du siècle mais ce n'est pas pour autant qu'elle devait être traitée à la légère. L'homme devant lui était totalement désespéré. Il s'en remettait à Môssieu l'inspecteur pour éclaircir ce mystère. Il fallait de toute urgence retrouver ces balais, sinon il allait perdre sa place. Dans deux jours il aurait quarante ans et, à son âge, il lui serait difficile de retrouver un emploi.
Môssieu l'inspecteur ordonna aux trois agents qui l'accompagnaient de fouiller les lieux dans les moindres recoins. Bichon les suivit dans leurs recherches creusant des trous ici ou là suivant son envie. Bientôt il ne resta plus une seule parcelle de pelouse intacte.
Pendant ce temps La Balafre procédait à l'interrogatoire des élèves. Cela prit beaucoup de temps car tous exigèrent la présence de leur avocat. Devant le portail ce fût un ballet ininterrompu de limousines noires escortées par des motards. En descendirent les plus grands ténors du barreau. Le proviseur, lui, était effondré dans son bureau. La police dans son établissement ! Sa réputation était en jeu et si l'affaire s'ébruitait il ne lui resterait plus qu'à donner sa démission.
Le lendemain l'enquête piétinait lamentablement... Je dirais même plus, elle s'enlisait. Les agents qui avaient tout retourné, transformant les salles de cours en d'immenses capharnaüm, avaient mis la main sur nombre d'objets illicites dans un collège (sachets d'herbe, revues coquines, préservatifs, antisèche... et même des relevés de comptes bancaires en Suisse...) mais rien, absolument rien, en rapport avec l'affaire. Des balais ? Peau de balle et balai de crin !
Bichon, ne sachant plus où creuser de la patte, rejoignit son maître dans la vidéothèque où ce dernier avait établi son QG. Il venait de s'assoupir devant un documentaire sur la reproduction des paramécies en milieu stérile quant il fût réveillé en sursaut par des hurlements qui se rapprochaient. Le factotum fit irruption, hilare :
— Môssieu l'inspecteur, Môssieu l'inspecteur... Venez vite ! La Balafre s'exécuta, Bichon sur les talons. Le trio traversa le collège entraînant dans son sillage tous les élèves curieux de savoir ce qui se passait. Et comme le dit le célèbre vers, « Nous partîmes à trois de la vidéothèque mais par un prompt renfort nous fûmes bientôt six cents dans la cour rassemblés ».
L'inspecteur Dupont n'en croyait pas ses yeux : dans chaque trou creusé par Bichon était planté... un balai ! Quarante balais au-dessus desquels flottait une banderole sur laquelle on pouvait lire : « BON ANNIVERSAIRE MONSIEUR BERGOUNIOU ! »



Bonne journée à toutes et tous
Hier feu d'artifice de la fin de la fête votive
chez nous on ne manque pas de feux d'artifice
dans le cadre des jeudis étoilé, un tous les jeudis
avec des tas d'activités sur l'étang de l'olivier
durant tout juillet et aout, des moments de joie
de petits plaisirs et de grand bonheur.


Mounette quand elle sera grande

toutes ses photos sont prises sur le blog d'Adelette, merci à elle de me le permettre

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 9 Aoû 2016 - 6:51


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La pub des jeux paralympiques 2016

Wow! Ils ont quelque chose à nous apprendre!!!

À voir ! Inspirant!

La musique est top, les images sont géniales et le tout nous file une pêche d’enfer.

Ce spot de promotion pour les Jeux paralympiques de Rio est un petit bijou à ne surtout pas rater !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Regardez : c’est drôle, malin, impressionnant


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 82
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Opaline le Mar 9 Aoû 2016 - 7:45

Bonjour tout le monde,
Belle journée hier en famille, malgré tout je vais apprécier le repos d'aujourd'hui

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois d'Août 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum