Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 1 Jan 2017 - 7:11

Rappel du premier message :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Concert de Noël dans les Vosges

Écoutez et surtout regardez bien dans les Vosges.
Pas une seule spectatrice n' est partie pendant le concert !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chers amis,
Je vous souhaite une bonne année 2017.
Que prospérité ,joie et surtout santé soient avec vous et votre famille tout au long de cette nouvelle année.
Jean et ses lieutenants : Papyroutier, l' Gamin d'Etupes, Goupil, L'Oiseau qui rigole et le Grand Esprit



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 24 Jan 2017 - 6:16


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mécanique d’un autre temps !
Y z'avait du mal quand même .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 7:16



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les François de Sales ainsi que les Francelin, Francis, Francisque, Franck, Frankie, Paco, Paquito et Soizic.
Une pensée pour notre petit César un grand guerrier et on lui envoie des ondes positives et toute notre affection à ses parents.
Demain, nous fêterons La Conversion de Saint Paul ainsi que les Apollos et Paul.

Le 24 janvier est le 24e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 341 jours avant la fin de l'année, 342 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 5e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du taureau.



à Marseille :
le soleil se lève à 8h 01
le soleil se couche à 17h 39
durée d'ensoleillement : 9h 38 (+2mn)



Citation du jour :
« La vraisemblance rend les mensonges sans conséquence, en ôtant le désir de les vérifier. »
Pierre Choderlos de Laclos



Dicton du jour :
« Si janvier est doux comme février, février est rude comme janvier. »
« Si l'arc-en-ciel paraît, trois jours beaux, trois jours laids. »


    
Proverbe du jour :
« La solitude ne convient qu'à Dieu. »



Événement du jour :
1076 : l'empereur romain germanique Henri IV destitue le pape, saint Grégoire VII, lequel excommunie et dépose Henri IV, ce qui déclenche la rébellion de ses vassaux, libérés de leur serment de fidélité.
1521 : découverte de Puka Puka.
Puka Puka est la première île, de ce qui deviendra la Polynésie, à être découverte par Fernand de Magellan, le 24 janvier 1521.
1860 : dépôt d'un brevet pour la première voiture avec moteur à explosion
Etienne Lenoir dépose un brevet. C'est la première voiture dotée d'un moteur à explosion. Elle parcourt en 1863 environ 18 kilomètres en 3 heures, entre Paris et Joinville.
1924 : les premiers Jeux Olympiques d'hiver ouvrent à Chamonix.
Vingt-quatre ans après la naissance des Olympiades d'Athènes, les tout premiers Jeux olympiques d'hiver s'ouvrent à Chamonix. Seize pays sont représentés et près de 300 sportifs participent à cette nouvelle compétition.
1943 : destruction du Vieux Port de Marseille.
1960 : semaine des barricades à Alger.
1965 : Winston Churchill meurt à l'âge de 90 ans. C'est le 10 mai 1940 qu'il est devenu premier ministre de Grande-Bretagne, devenant le symbole de la résistance britannique à Hitler. Lorsque son parti est battu au lendemain de la victoire alliée, il retourne à l'écriture, publiant L'histoire des peuples de langue anglaise et La Seconde guerre mondiale. En 1953 il reçoit le prix Nobel de littérature. Il est le seul étranger à avoir été fait citoyen d'honneur des États-Unis. Il aura servi 6 souverains et passé 62 ans aux Communes de Londres.



L'historiette :
La collectionneuse de temps de Enora

Sur la plage de son île, chaque matin, Léocadie est là.
Dans une bouteille de verre, chaque matin, Léocadie récolte le temps qu’il fait.
Elle y range précieusement les rayons du soleil, les gouttes de pluie, les flocons de neige, un morceau de vent ou de nuage. Parfois même, elle parvient à attraper un bout d’arc-en-ciel ou un éclair. Ces jours-là, Léocadie est ravie.

Lire la suite de l'historiette:
Dans le creux de son arbre centenaire, chaque matin, Léocadie dépose sa nouvelle bouteille et agrandit sa collection.
Mais depuis quelque temps, au large de la plage, est amarré un vieux gréement.
Et depuis quelque temps, les bouteilles de la petite fille ne se remplissent plus que de nuages et de pluie.
Depuis que le bateau est arrivé, plus personne sur l’île n’a vu le soleil pointer le bout de son nez.
Alors aujourd’hui les animaux de l’île viennent voir Léocadie. Le soleil leur manque.
— Les arbres sont tristes, ils n’y poussent plus un seul fruit depuis que le soleil est parti ! dit le singe.
— Et moi qui aime au soleil me réchauffer, me voilà tout enrhumé ! s’exclame le lézard.
— Sous ces nuages gris, mes couleurs ne sont plus aussi jolies ! déclare le perroquet.
Bien décidée à les aider, Léocadie court vers son arbre. Elle attrape la bouteille la plus lumineuse de sa collection et libère les rayons du soleil.
Aussitôt, les nuages se poussent et une douce chaleur envahit l'île.
Mais quelques minutes plus tard, les voilà de retour. Et malgré les efforts de Léocadie, chaque jour les nuages et la pluie s’installent au-dessus de son île.
Le visage aussi sombre que le ciel, Léocadie désespère de pouvoir un jour faire revenir le soleil. Dans son arbre centenaire, elle regarde sa collection de temps. Les jours passent, et les bouteilles lumineuses se font de plus en plus rares.
Soudain, on frappe à sa porte.
Devant elle se tient un tout petit homme, un tout petit homme tout triste. Il est habillé de noir, et ses lèvres forment un grand sourire, mais à l’envers.
Devant Léocadie se tient l’homme le plus triste de l’univers.
— Je me nomme Amako. Cela signifie « enfant de la pluie ». Ce prénom est une malédiction. Depuis que je suis né, les nuages et la pluie me poursuivent. Alors personne ne veut de moi. De partout on me chasse, car même si la pluie est indispensable à la vie, le soleil l’est aussi. De mon bateau, tous les matins, je t’observe sur la plage. De mon bateau, tous les matins, j’attends que tu libères les rayons du soleil. De mon bateau, tous les matins, mon cœur se réchauffe de cette douce lumière, avant que les nuages ne reviennent. Aide-moi s’il te plait, rends moi heureux, joyeux et lumineux.
— Mais comment faire ? se dit Léocadie.
Soudain, une idée germe dans sa tête. D’abord toute petite, cette idée grandit, grandit, grandit.
Léocadie se précipite vers sa collection.
Elle ouvre un coffre bien rangé dans sa bibliothèque. Dans ce coffre se trouve un second coffre, dans ce second coffre se trouve un troisième coffre. Et dans ce troisième coffre se trouve une bouteille. Elle est si belle ! Car dans cette bouteille se trouve un bout du plus bel arc-en-ciel que Léocadie ait vu. Un arc-en-ciel si beau, si coloré, si merveilleux que Léocadie l’avait gardé précieusement à l’abri.
— Vite, vite ! dit-elle à Amako en le prenant par la main. Viens avec moi !
Ensemble, ils se dirigent vers la plage.
— Je sais comment te soigner désormais ! dit Léocadie. Et elle ouvre la bouteille.
Le ciel s’emplit alors de mille et une couleurs, toutes plus belles et intenses les unes que les autres. Jamais de mémoire d’éléphant on avait vu un ciel aussi beau. Et Amako admira ce spectacle de ces grands yeux ébahis.
Sur son visage, soudain, ces lèvres se soulevèrent.
Sur son visage, soudain, le sourire se remit à l’endroit.
Sur son visage, soudain, la joie fit son apparition.
Et dans toute la forêt, on entendit les cris de joie des animaux.
Le temps a passé désormais. Sur son bateau Amako est reparti maintenant. Parfois, un immense arc-en-ciel habille le ciel. Léocadie sait alors que, où qu’il soit, Amako pense à elle, et la remercie avec le plus beau des cadeaux.

Bonne journée à toutes et tous
Mardi jour de marché mais je n'irai surement pas
j'ai mes courses à faire placards et frigo
crient famine déjà de bon matin, faut les satisfaire
et cet après-midi pas mal de choses à faire
Que votre journée se passe du mieux possible.



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 25 Jan 2017 - 6:14


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Du beau travail, dans la tourmente…
Hélicoptère se posant sur un patrouilleur danois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Mer 25 Jan 2017 - 7:43



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons La Conversion de Saint Paul ainsi que les Apollos et Paul.
Demain, nous fêterons les Paule ainsi que les Mélanie la Jeune, Paola, Paula, Paulette et Pauline.

Le 25 janvier est le 25e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 340 jours avant la fin de l'année, 341 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 6e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du laurier tin.



à Marseille :
le soleil se lève à 8h 00
le soleil se couche à 17h 41
durée d'ensoleillement : 9h 40 (+2mn)



Citation du jour :
« Il est malaisé de corriger en un jour une folie qui date de loin. »
Ménandre



Dicton du jour :

« À la conversion de Saint-Paul, l'hiver se renoue ou se casse le cou. »
« À la Saint-Paul, l'hiver se rompt le cou, ou pour quarante jours se renoue. »


    
Proverbe du jour :
« La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qui va derrière. »



Événement du jour :
1477 : naissance d'Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne, et deux fois Reine de France (1491-1498), puis (1499-1514).
1515 : François de Valois-Angoulême est sacré à Reims, Roi de France, sous le nom de François Ier.
Il succède à son arrière-cousin et beau-père Louis XII, mort le 1er janvier. Il a 21 ans et son règne va durer 32 ans.
1813 : nouveau concordat signé à Fontainebleau.
L'Empereur ne peut se permettre de différer un accord avec le pape et le contraint, ce jour, à signer un nouveau concordat. Pie VII doit notamment dans les 6 mois qui suivent la nomination d'un évêque par l'empereur, donner l'investiture.
1814 : Napoléon quitte Paris pour prendre le commandement de l'armée.
1878 : la Chambre des députés refuse d'adopter "La Marseillaise" comme hymne national.
1948 : dévaluation du Franc français de 80%.
1985 : le Général Audran assassiné par Action Directe.
René Audran, est responsable des affaires internationales du Ministère de la Défense. Cet assassinat est suivi par celui de Georges Besse et de nombreuses actions parfois sanglantes.
1990 : Ava Gardner, la dernière star mythique de Hollywood qu'on avait surnommée « la plus belle femme du monde », meurt à Londres à l'âge de 67 ans. En 1941, Louis B. Meyer, grand patron de la MGM, lui avait fait signer son premier contrat à 50 dollars par semaine. Film après film, elle forge sa légende de femme fatale, inaccessible, en quête d'un absolu qu'aucun homme ne peut lui donner. En 1954, l'actrice tourne La Comtesse aux pieds nus, et certains verront dans ce film une biographie allégorique de la star. Elle a été l'épouse de Mickey Rooney, du chef d'orchestre et clarinettiste Artie Shaw et du chanteur-acteur Frank Sinatra.



L'historiette :
Ordi67 de Pascalebouss

Ordi67 venait d’avoir six ans, l’âge où on perd ses dents, mais il n’avait pas de dent à perdre : sa vie était en danger. Pour un ordinateur, avoir six ans signifie que de nouveaux outils informatiques plus rapides, plus intelligents, en un mot plus performants, sont nés.
Les logiciels pourtant ultra sophistiqués d’Ordi67 n’intéressaient plus les ingénieurs qui les avaient mis au point. Trop encombrant, trop lent, peu élégant, le vieil ordinateur allait bientôt être démonté ; ses mémoires seraient effacées et ses composants recyclés ou, pire, détruits.
En ce jour d’anniversaire, Ordi67 se retrouvait horriblement seul, son disque dur tout tordu par l’angoisse. Si seulement quelqu’un voulait bien le démarrer, il tenterait de plaider sa cause en montrant comme il pouvait encore se montrer utile. Mais personne ne soulevait plus son couvercle, il n’était plus branché sur le secteur et sa batterie était complètement vide.

Lire la suite de l'historiette:
Un beau matin, alors qu’Ordi67 n’avait plus vu la lumière depuis longtemps, une lueur horizontale apparut au fond de sa nuit. Instantanément, ses dernières connexions encore efficaces se réveillèrent, son écran s’éclaira faiblement en affichant le message suivant : « AU SECOURS ! ».
Ordi67 avait lui-même écrit cet appel désespéré en dépensant le peu d’énergie qui lui restait. Il avait choisi la plus grosse police possible, avait écrit en caractères gras et même en italique parce qu’il trouvait ça plus joli.
Le couvercle s’ouvrit doucement, deux yeux couleur noisette à l’expression étonnée apparurent, suivis d’un petit nez en trompette et d’une amusante bouche en cul de poule. Des petits doigts malhabiles se mirent à chatouiller le clavier dans tous les sens.
Qui était ce nouvel utilisateur ? Que voulait-il ? Avait-il lu le message ? Savait-il seulement lire ? Manifestement, il ne savait pas très bien écrire et puis ses doigts étaient tout petits.
Quelques heures plus tard, Ordi67 sentit ses circuits intégrés se réchauffer ; il était branché sur le secteur, toute sa puissance lui revenait peu à peu. Des jeux divers et variés, amusants et colorés s’affichaient sur son écran, on lui posait des questions faciles. Le nouveau propriétaire passait des heures à jouer, il n’était pas très doué mais il jouait avec son ordinateur et ça, c’était super. Pour ce dernier qui avait passé sa vie à obéir aux ordres hyper compliqués de ses anciens maîtres, jouer avec un partenaire était tout simplement merveilleux. À présent, des commentaires comme « t’as gagné ! », « ah, c’est moi qui gagne mais t’as bien joué aussi. » s’affichaient. Ordi67 avait adapté son langage pour répondre sur le même ton : «  Je t’ai bien eu ! » « Pas de panique, tu n’as plus que deux niveaux à franchir ! ». Chaque matin il recevait un « Bonjour ! » qui le comblait d’aise, il répondait en très gros et avec plein de couleurs : « Bonne chance ! »

Quelques mois plus tard, un événement extraordinaire se produisit : entre deux jeux passionnants et au grand étonnement d’Ordi67, le nouveau propriétaire ouvrit le fichier de traitement de texte. Tiens-tiens, mon utilisateur deviendrait-il sérieux ?
Le message qui apparut bouleversa ses connexions les plus profondes : « Je m’appelle Romain, j’ai 6 ans et je t’aime. Tu es mon meilleur copain. Je veux te garder ».

Ordi67 avait travaillé pour des ingénieurs, pour des banquiers, pour des gens très intelligents et importants ; jamais aucun d’eux n’avait seulement imaginé s’adresser à lui, encore moins pour lui dire des choses gentilles. Voilà qu’un petit garçon venant tout juste d’apprendre à lire lui faisait découvrir une émotion jusque là ignorée : l’amitié. La vie devint belle : Ordi67 savait enfin qu’il pouvait avoir confiance en quelqu’un. Jamais on ne le démarrerait pour l’arrêter définitivement.
Il jouait tous les jours avec Romain, il l’accompagnait dans les méandres de la « toile » internet, veillant à ce que le petit garçon ne s’y perde pas et, surtout, qu’il ne se retrouve jamais sur des sites dangereux. Ordi67 avait aussi entrepris d’aider son copain à trouver des sites utiles pour les devoirs d’école. Il le guidait dans ses recherches destinées à ses exposés de sciences, Histoire, géographie, mathématiques, Français, corrigeait ses fautes d’orthographe, rangeait soigneusement ses données.

Cela fait à présent de nombreuses années que les deux amis cultivent leur bonne entente sans jamais se lasser de leurs rencontres quotidiennes. Ils sont unis comme les doigts sur le clavier.
Romain a grandi, il a acheté un nouvel ordinateur plus performant mais il ne se résout pas à se séparer de son Ordi67 dont il renouvelle régulièrement les logiciels et avec lequel il passe toujours des heures merveilleuses sur des jeux plus passionnants les uns que les autres. Aujourd’hui, le très vieil Ordi67 est un ordinateur techniquement et informatiquement ancien mais il est en pleine forme. Il est formaté pour fonctionner encore très, très longtemps.



Bonne journée à toutes et tous
Déjà la moitié de la semaine, mercredi jour des enfants ou petits enfants
un jour merveilleux souvent dans la vie des grands-parents.
Aujourd'hui obsèques de notre ancien PDG
j'ai un pincement au cœur, c'était un chic type
qui se mettait toujours à la portée de ses employés qu'il repose en paix.



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 26 Jan 2017 - 6:15


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Jeu 26 Jan 2017 - 7:52



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Paule ainsi que les Mélanie la Jeune, Paola, Paula, Paulette et Pauline.
Demain, nous fêterons les Angèle Mérici ainsi que les Angélique.

Le 26 janvier est le 26e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 339 jours avant la fin de l'année, 340 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 7e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'amadouvier.



à Marseille :
le soleil se lève à 8h 00
le soleil se couche à 17h 42
durée d'ensoleillement : 9h 42 (+2mn)



Citation du jour :
« Un menteur a besoin d'une grande mémoire. »
Quintilien



Dicton du jour :
« Pie dans la ferme, neige à court terme. »
« La Sainte-Mélanie, de la pluie en veut mie. »


 
Proverbe du jour :
« L'habitude est une seconde nature. »



Événement du jour :
1412 :
rétablissement de la prévôté des marchands à Paris.
1611 : Sully quitte le gouvernement.
En désaccord avec la politique pro espagnole menée par Marie de Médicis, Sully quitte sa charge de surintendant des Finances, mais continue de participer au Conseil. C'est Concini qui lui succède. A 52 ans, Sully qui est à la tête des finances de la France depuis 1598, conserve son titre de gouverneur du Poitou et reçoit une indemnité de 300 000 livres.
1802 : Bonaparte est élu président de la République italienne, nouveau nom donné à la République cisalpine.
1952 : première démonstration de l'ordinateur EDVAC.
L'Electronic Discrete Variable Automatic Computer, est un ordinateur électronique à variables discontinues. Cette démonstration a lieu aux Etats-Unis et non en France, mais elle concerne tout le monde.     
1989 : Cent-soixante-trois théologiens d'Allemagne fédérale, d'Autriche, des Pays-Bas et de Suisse publient une « déclaration de Cologne » mettant en cause la façon dont le pape Jean-Paul II dirige l'Église catholique romaine. Le document critique en particulier les choix du Souverain pontife dans la nomination des évêques, son « mépris des propositions des Églises locales », et la « façon inadmissible » dont il pratique l'enseignement, notamment sur le sujet de la régulation des naissances.
2000 : mise en examen de DSK.
Dominique Strauss-Kahn, déjà mis en cause en octobre ou novembre 1999 dans le cadre de l'affaire de la MNEF, a démissionné de son poste de Ministre de l'Économie. Il est maintenant mis en examen pour "complicité par instruction donnée et recel d'abus de biens sociaux" dans le cadre de l'affaire Elf, dans le volet dit des "emplois fictifs".
7 ans plus tard cela n'empêche pas le président en fonction de le proposer pour le poste de directeur du FMI ! Mais tout se paie en ce bas monde !



L'historiette :
Promenade de Subtropiko

Citrons, citrons, citrons. Pourquoi y penser, tout à coup ? Évocation bizarre. Citrons, oranges, fête ? Mais laquelle ? Ah oui, le bal... Cucendron, alias Cendrillon, et ses demi-sœurs !
— Elle leur fit part des oranges et des citrons que le Prince lui avait donnés, ce qui les étonna fort, car elles ne la connaissaient point.

lire la suite de l'historiette:
Pour me faire la lecture, Mamie portait des lunettes pailletées, crénelées façon ailes de chauve-souris, s’envolant vers les tempes. Chez elle, pas de ce halo neigeux qui seyait si bien aux mères-grand des publicités, ni même de menu chignon. Ses boucles, œuvre d’un coiffeur cyclothymique, s’affichaient tantôt roses, tantôt azurées, tantôt lie-de-vin.

Pas non plus de poitrine-édredon où se blottir ; elle était aussi plate qu’une porte de penderie. Mais elle me racontait Cendrillon, La Belle au Bois Dormant et Le Chat Botté en version Charles Perrault illustré par Gustave Doré et non en « gélatine Walt Disney », qu’elle m’interdisait !

— Elle s'allait mettre au coin de la cheminée, et s'asseoir dans les cendres, ce qui faisait qu'on l'appelait communément dans le logis Cucendron.
— Cu... comme un cul, Mamie ?
— Mais oui. Le mien n’est pas spectaculaire, en revanche le tien est glorieux. Il t’emmènera loin.

Mamie avait épousé un bel Oriental ténébreux à souhait, aux cils retroussés, peut-être rencontré au sein de l’université de Rennes, où elle enseignait le droit et les sciences politiques ? Je me demande si, à l’époque, dans le village où elle revenait tous les ans et où je passais mes vacances, on faisait la différence entre l’Irak, l’Iran, Babylone, Ninive et l’Inde ? En tout cas, on l’y surnommait « Mamie Maharajah », que ce soit à cause de son mari d’importation ou de son excentricité.

— Lis-moi encore, s’il te plaît. Reviens au début...
— La citrouille fut aussitôt changée en un beau carrosse tout doré. Ensuite elle alla regarder dans sa souricière, où elle trouva six souris toutes en vie.
— Qu’est-ce qu’on en faisait, d’habitude ?
— On les noyait, jeune idiote. À chaque souris qui sortait, elle donnait un coup de baguette, et la souris était aussitôt changée en un beau cheval ; ce qui fit un bel attelage de six chevaux, d'un beau gris de souris pommelé.

Je n’ai plus vingt-trois ans, mais huit. Comme je suis étendue sur les coussins de mon carrosse, je n’aperçois pas les chevaux pommelés, mais j’entends leurs sabots dans la nuit : poc, poc, poc... Je me souviens si bien de cet attelage, jailli de la citrouille et des pièges à rongeurs ! « Je vais voir, dit Cendrillon, s'il n'y a point quelque rat dans la ratière, nous en ferons un cocher ». Ce dernier « avait une des plus belles moustaches qu'on ait jamais vues », tout comme celui qui me conduit. Quant aux six lézards trouvés derrière l’arrosoir et métamorphosés en laquais revêtus d’une livrée éclatante, ils sont certainement juchés sur les marchepieds, à l’extérieur.

— Ses habits furent changés en des habits de drap d'or et d'argent tout chamarrés de pierreries ; elle lui donna ensuite une paire de pantoufles de verre, les plus jolies du monde.

Les plis de ma robe d’or sont craquants et scintillants ; côté pantoufle de verre, j’ai dû la perdre un peu avant minuit. Cependant, Mamie Maharajah ne me fiche jamais la paix :
— Fais un effort d’imagination. Qui préfères-tu être ? Cendrillon, qui est toujours « bonne fille », un peu gnan-gnan ? Peau-d’âne, qui est beaucoup plus culottée ? Le Petit Poucet ? Tu sais, on peut mélanger deux ou trois contes ! Tiens, ma Cucendron, on va te faire arriver en plein chez la Belle au Bois Dormant, ça te convient ?

Mamie Maharajah, reine de l’avatar et de la Second Life, bien avant que cette dernière ne fasse son apparition sur les écrans !

— Si tu veux, Mamie. Commence après la naissance et la prophétie, on sait qu’elle se perce la main avec un fuseau...
— C’est fait. Elle est tombée. « On vient de tous côtés, on jette de l'eau au visage de la Princesse, on la délace, on lui frappe dans les mains, on lui frotte les tempes avec de l'eau de la reine de Hongrie, mais rien ne la faisait revenir ».
— Oui, j’entends bien tout ça. On me dit « Revenez, ne vous endormez pas ! ».
— « Au bout de cent ans, le Fils du Roi qui régnait alors, et qui était d'une autre famille que la Princesse endormie, étant allé à la chasse de ce côté-là... » Tu remarqueras que le prince « est d’une autre famille » ; pas comme dans Peau-d’âne, beaucoup plus audacieux et amusant, où le père prétend épouser sa fille.
— Elle est d’accord, dans l’histoire ?
— Parfaitement, en tout cas au début. Ensuite, elle s’enfuit dans un cabriolet attelé d’un gros mouton. Revenons à nos moutons, enfin, à notre prince. « Tout ce qu'il vit d'abord était capable de le glacer de crainte : c'était un silence affreux, l'image de la mort s'y présentait partout, et ce n'était que des corps étendus d'hommes et d'animaux, qui paraissaient morts ».

Je compatis à cette vision, pourtant je traîne encore dans Cendrillon. J’ai dû perdre non seulement une pantoufle de verre, mais les deux. Je voudrais vérifier, je ne sens plus mon pied. J’essaie de tâtonner avec l’autre, au bout de ma robe, sous le jupon doré. Je ne trouve ni pantoufle ni pied. Ce doit être une blague de ma fée marraine. Mon carrosse ralentit.

Citrons, oranges, pourquoi ? Je cherche encore. Noël à l’ancienne, où l’on offre une précieuse orange aux enfants ? Non, il fait si chaud... Fête du citron à Menton ? C’était avant. Carnaval de Nice ? Nissa la bella ! Citrons. Couleurs. Fusées. Fête. 14 juillet. Promenade. Promenade des Anglais.

— Ouvre grand, dit le rat-cocher aux belles moustaches à un agile lézard-laquais.
— Laisse la couverture de survie. Attention à la perfusion. On y retourne.

Je ne crois pas que j’entendrai sonner minuit
.



Bonne journée à toutes et tous
L'hiver est toujours là encore pour deux mois environ
Enfin, cette année nous avons un vrai hiver
avec de la neige, de la pluie froide... ça fait du bien
Aujourd'hui journée tranquille au chaud à ne rien faire.
Je vais continuer par un bon café, qui en veut ?



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 27 Jan 2017 - 6:29


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE TRANSPORT DE DEMAIN:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Ven 27 Jan 2017 - 6:50



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Angèle Mérici ainsi que les Angélique.
Prénoms fêtés autrefois : Babylas et Julien.
(Julien revient et est revenu à la mode)
Demain, nous fêterons les Thomas d'Aquin.

Le 27 janvier est le 27e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 338 jours avant la fin de l'année, 339 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 8e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du bois joli.



à Marseille :
le soleil se lève à 7h 59
le soleil se couche à 17h 43
durée d'ensoleillement : 9h 44 (+2mn)
le soir cela se voit bien le rallongement des jours.



Citation du jour :
« Les questions ne sont jamais indiscrètes. Mais parfois les réponses le sont. »
Oscar Wilde



Dicton du jour :
« Saint-Julien brise la glace, s'il ne la brise, il l'embrasse. »
« Neige de Saint-Babylas, bien souvent on s'en lasse. »


    
Proverbe du jour :
« Joindre les mains c'est bien; les ouvrir, c'est mieux. »



Événement du jour :
1648 :
fondation de l'Académie royale de peinture et de sculpture à Paris.
Le Brun obtient du Roi Louis XIV la création d'une Académie royale de Peinture et de Sculpture, indépendante des maîtres-jurés de la corporation de St-Luc, à Paris. Son but est de donner un statut plus élevé aux artistes et de les distinguer des artisans. Elle voit son influence croître réellement lorsque Colbert en devient le parrain en 1663.
1687 : polémique à l'Académie française, début de la querelle des Anciens et des Modernes.
Charles Perrault présente à l'Académie française son poème "Le siècle de Louis le Grand". L'œuvre déclenche une vive polémique littéraire, et deux groupes d'écrivains s'opposent : les Anciens, tels que La Fontaine, Boileau ou encore Racine, qui prônent l'imitation et l'adaptation d'œuvres antiques ; les Modernes, emmenés par Perrault, qui affirment que les œuvres de l'Antiquité peuvent être dépassées en qualité par des formes artistiques nouvelles.
1756 : naissance de Wolfgang Amadeus Mozart.
1794 : la Convention impose la langue française.
Sur une proposition du député Bertrand Barère, la Convention décide que le Français est la langue obligatoire pour tous les documents officiels.
"Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton, l'émigration et la haine de la république parlent allemand; la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d'erreur."
1945 : Les troupes soviétiques libèrent les 5.200 prisonniers qui se trouvent encore au camp de concentration de Auschwitz-Birkenau, en Pologne. On estime que plus d'un million et demi de personnes, dont 90 % de Juifs, y ont péri pendant la Seconde guerre mondiale. Le 18 janvier, à l'approche de l'Armée rouge, les Nazis avaient fait évacuer environ 58.000 prisonniers pour les engager dans une marche forcée vers des camps en Allemagne.
1967 : mort d'Alphonse Juin, maréchal de France et académicien français.
1996 : la France procède à un sixième essai nucléaire sur l'atoll de Fangataufa, en Polynésie française.
2001 : deux cents jeunes de deux bandes rivales de Mantes-la-Jolie et de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) s'affrontent au centre commercial des Quatre Temps à La Défense.



L'historiette :
La triste histoire du loup qui a perdu toutes ses dents d'un coup de Mone73

— Dis, Papy Loup, pourquoi tu n’as plus de dents ?
— Ça, c’est une bien triste histoire !
— Raconte, Papy Loup, raconte-nous ton histoire bien triste.
— Apprenez, mes p’tits loups, qu’il ne faut jamais se fier aux apparences, comme l’a dit La Fontaine dans une de ses fables... enfin, je crois. Mais pour que vous compreniez bien cette morale, il faut d’abord que je revienne trois cents ans en arrière.
— Papy Loup, tu étais déjà né ?

Lire la suite de l'historiette:
— Moi, non, mais mon arrière-arrière-arrière, etc. grand-père, lui, était bien vivant, et célèbre, croyez-moi ! À tel point qu’un écrivain de l’époque a écrit sa biographie, comme cela se fait de nos jours pour les chanteurs, les acteurs, ou les hommes politiques. Bref, c’est vous dire combien il était connu dans toute la France. Charles Perrault, il s’appelait, l’écrivain. Et le chapitre du livre le plus connu des enfants est celui du Petit Chaperon Rouge qui...
— Mais Papy Loup, on la connaît par cœur cette histoire ! Tu nous l’as déjà racontée au moins deux mille trois cent quatre fois !
— Vous êtes sûrs ? Je vous ai raconté la bonne, au moins ? Pas celle qui dit que la gamine et sa grand-mère ont été sauvées par un chasseur qui passait par là et qui a tué le Loup, hein ? Parce ça, c’est une invention d’un certain M. Grimm, qui n’était même pas là quand ça s’est passé, alors, moi, je vous le dis, ce monsieur est un malhonnête et un imposteur qui a transformé la vérité rien que pour faire son malin. Parce que la grand-mère, mon arrière-arrière-arrière, etc. grand-père, il n’en a fait qu’une bouchée... Bon, là, j’exagère quand même un peu. Il a bien dû prendre son temps pour la déguster. Parce qu’il l’avait bien méritée, sa récompense, il avait rusé pour l’avoir. Mais vous dites que vous la connaissez déjà cette histoire, et...
— Papy Loup, tu t’égares dans la forêt là, et nous, on attend toujours ta bien triste histoire.
— J’y viens, j’y viens. Un jour de pluie, je faisais des rangements dans ma tanière, et voilà que je tombe sur un livre tout fripé tellement il a été lu, vous devinez lequel... et une idée me passe alors par la tête. J’en ai assez de manger des agneaux, des biquets et des petits cochons grassouillets, que je me dis. Si j’essayais une grand-mère, pour varier un peu mon menu ? Mais pas une grand-mère comme celle du Chaperon Rouge, couchée dans son lit, malade, et peut-être déjà à moitié avariée. Non, moi j’en veux une en pleine forme, sportive. Une grand-mère bio, quoi. Parce qu’on n’est jamais trop prudents avec la nourriture, croyez-moi.
— Et comment tu as fait, Papy Loup ? Tu as trouvé un autre petit Chaperon Rouge ? Et tu l’as suivi ?
— Vous en connaissez beaucoup, vous, des chaperons rouges ? Les gamines, de nos jours, c’est jeans troués et smartphones vissés à l’oreille, et elles ont autre chose à faire qu’à porter des croissants à leur grand-mère ! Non, moi, la grand-mère, je n’ai pas eu à la chercher longtemps ! Elle faisait son footing nordique dans la forêt. Des grandes enjambées, et que je te pousse sur les bâtons pour avancer plus vite, parce qu'elle voulait « perdre au moins trois kilos ». Ça, c’est ce que je l’ai entendu dire à la copine qui l’accompagnait. Pas intéressante, la copine, toute maigre, rien que la peau sur les os. Mais l’autre ! Toute ronde devant, toute ronde derrière, dodue comme pas deux ! Ah ! Mes p’tits loups, j’en salivais d’avance ! Alors, je n’ai pas hésité, j’ai pris mon élan et...
— Et tu l’as dévorée toute crue ?
— Hélas, emporté par mon enthousiasme, j’ai sauté un peu trop haut. Je croyais enfoncer ma mâchoire dans le gras de sa cuisse dodue et... mes dents ont cogné violemment contre de la ferraille ! Je ne sais pas qui de nous deux a hurlé le plus fort ! La grand-mère, avec son morceau de peau arrachée, ou votre Papy Loup qui venait de perdre toutes ses dents d’un coup d’un seul ! Mais est-ce que je pouvais deviner, moi, qu’on lui avait remplacé l’os de sa hanche par un morceau de ferraille ? Une prothèse, ça s’appelle. La honte, mes p’tits loups, la honte m’a fait filer sans demander mon reste, la queue entre les jambes, en crachant mes dents. Pauvre loup maintenant sans dents ! Mais le plus triste dans mon histoire triste, vous savez ce que c’est ?
— Tu devras toujours manger de la soupe ?...
— Tu devras mettre un dentier ?...
— Pire que ça ! Le plus triste, c’est que jamais, jamais personne n’écrira la biographie de votre Papy Loup ! Pas une seule page...



Bonne journée à toutes et tous
Le weekend est déjà là, bientôt le mois est plié
le mois de janvier passera aux oubliettes
Aujourd'hui toujours de la pluie par chez nous
et vous quel temps avez- vous ?
Neige ? grêle ? pluie , soleil ?
Bon weekend les ami(e)s



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 28 Jan 2017 - 6:26


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jamais sans ma poule !

Il explore le Groenland avec sa poule et son voilier Les images sont époustouflantes. Une vidéo, mise en ligne mercredi 12 octobre, revient sur le voyage étonnant d'un Breton de 24 ans. Avec sa poule Monique et son voilier, Guirec Soudée a exploré cet été le Groenland.
Le réalisateur Jean-Philippe Meriglier a suivi une partie de ce périple, avec son drone. Sur ces images, on voit le navire fendre les dernières glaces, naviguer au milieu des icebergs et des baleines. Le gallinacé et son maître visitent également quelques villages, posés au bord de l'océan, dans des décors de carte postale.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Sam 28 Jan 2017 - 8:31



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Thomas d'Aquin.
Prénoms fêtés autrefois : Sulpice.
Demain, nous fêterons les Gildas ainsi que les Gweltaz.

Le 28 janvier est le 28e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 337 jours avant la fin de l'année, 338 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 9e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du peuplier.



à Marseille :
le soleil se lève à 7h 58
le soleil se couche à 17h 45
durée d'ensoleillement : 9h 47 (+2mn)



Citation du jour :
« Citation. Action de répéter de façon erronée les mots d'un autre.
Mots cités de façon erronée. »
Ambroise Bierce



Dicton du jour :
« S'il gèle à la Saint-Sulpice, le printemps sera propice. »
« Saint-Charlemagne, février en armes. »


    
Proverbe du jour :
« Il est plus simple de croire que de s'enquérir. »



Événement du jour :
814 :
mort de l'empereur Charlemagne, à 71 ans.
1393 : bal des ardents, une fête au cours de laquelle le Roi Charles VI manque de périr brûlé.
1443 : mort de Robert Le Maçon, chancelier de France et compagnon de Sainte Jeanne d'Arc.
1561 : l'édit d'Orléans suspend les persécutions contre les protestants.
1809 : disgrâce de Talleyrand.
1887 : début de la construction de la tour Eiffel.
1910 : crue exceptionnelle de la Seine.
Cette crue est la plus importante du XXe siècle. Le niveau d'eau à la station Austerlitz a atteint 8,62 m, environ huit mètres de plus que le niveau normal. Deux cent mille personnes sont frappées, 473 hectares inondés, et 15 % des immeubles parisiens inondés. Les dégâts matériels sont importants, mais les pertes humaines heureusement rares.
1921 : inauguration, sous l'arc de triomphe à Paris, du tombeau du Soldat inconnu.
Le cercueil a été déposé sous l'arc de triomphe pour le 11 novembre 1920, et mis en terre seulement le 28 janvier.
1946 : les communistes font leur entrée au gouvernement de la France à l'intérieur d'un cabinet de coalition.
1986 : Une minute et demie après son lancement, la navette spatiale Challenger explose, envoyant dans la mort les 7 astronautes à bord, dont 1 femme. Des millions d'Américains ont été témoins, soit à Cap Canaveral, soit devant leur téléviseur, de la plus grande catastrophe de l'ère spatiale. Beaucoup d'écoliers étaient venus saluer le premier vol spatial d'une enseignante, Christa McAuliffe, âgée de 37 ans. L'un des principaux objectifs de la mission, qui devait durer 6 jours, était l'observation de la comète de Halley.



L'historiette :
Une perle rare de Alain Chenoz

Au premier coup d'œil je l'avais trop facilement cataloguée... Je pensais qu'il me suffirait de tendre la main pour la cueillir, d'en jouir avec volupté, puis de l'abandonner sans remords, comme toutes ses devancières, un bonheur furtif, intense certes, mais dont la fugacité passagère me laissait toujours une envie de large au fond de la bouche. Mon appétit en ce domaine était insatiable et je passais de l'une à l'autre sans aucun regrets, sitôt consommée, sitôt abandonnée.

Lire la suite de l'historiette:
Ses prometteuses formes galbées attirant irrésistiblement mon regard, je pensais assez trivialement, j'en conviens, que j'allais avoir une ouverture et que ce serait sans nul doute assez facile. Elle, comme toutes les autres précédemment, céderait en un tour de main ; faut dire que je pratiquais cet exercice depuis mon adolescence et je possédais donc une certaine expérience dans ce domaine.

Mais, elle était un brin rétive.

Si je n'avais connu aucun problème pour la ramener chez moi, maintenant, face à face dans la cuisine, elle se montrait réfractaire à mes avances. J'avais beau tourner le problème dans tous les sens, il s'avérait bien délicat. Je la manipulais tantôt avec affection, voire avec une certaine tendresse, je fis même preuve d'empressement, sans plus de réussite, elle demeurait repliée sur elle même, quasiment inébranlable.

Mais j'en avais dressées des plus rebelles !

Le tête à tête allait bientôt commencer, je cherchais à la surface de son joli corps nacré un espace qui m'autoriserais une percée, le doigt fureteur, l'ongle indiscret, la phalange fouineuse, les outils ne me manquaient pas et la toute nouvelle situation m'excitait terriblement.

Plus elle se fermait, plus mon désir montait.

C'est là que je me résolus à aller chercher l'outil adapté, il était enfoui au fond d'un tiroir, faut dire que je ne m'en servais qu'une ou deux fois par an. L'accessoire que tout amateur de gourmandise se doit de posséder mais dont le spécifique usage en restreint la pratique... Mais avec elle, et j'en avais soudain conscience, il nous serait indispensable.

La forme oblongue, parfaitement adaptée de cet organe, si précieux auxiliaire remplit très rapidement sa fonction. Ce seyant attribut délicatement introduit dans la fente jadis impénétrable, agité avec parcimonie puis de plus en plus frénétiquement, fit bâiller la belle offrant à mon regard concupiscent une perspective bien alléchante.

Mes papilles étaient en émoi, l'écartement, lent et inexorable, laissant entrevoir de savoureux trésors que ma langue avait hâte de déguster. L'incursion exploratrice provoqua également chez ma partenaire un ruissellement qui me mit en joie... Nous allions pouvoir enfin consommer.

Emporté par mon excitation, brusquant soudain mes gestes, voulant impétueux arriver plus vite à mes fins, je fis le geste de trop.

La paume ensanglantée sous le robinet de la salle de bain, je compris soudain qu'il aurait mieux valu écouter l'écailler qui m'avait aimablement proposé de les ouvrir...



Bonne journée à toutes et tous

Le weekend est là le dernier de janvier
déjà un mois que 2016 est parti dans
les méandres du temps... ce temps qui passe
allez un bon samedi à tous les ami(e)s du forum



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 29 Jan 2017 - 6:34


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Vidéo exceptionnelle !!!
Vous pourrez admirer aussi fugacement une chauve-souris butinant une fleur " au vol " tout en tenant sous son ventre son petit !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Dim 29 Jan 2017 - 8:02



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Gildas ainsi que les Gweltaz.
et je souhaite bon anniversaire à Pascale C qui passe
de temps à autres sur ce topic, tous mes voeux ma belle.
Demain, nous fêterons les Martine ainsi que les Bathilde, Bathylle et Jacinthe de Mariscotti.

Le 29 janvier est le 29e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 336 jours avant la fin de l'année, 337 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 10e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la cognée.



à Marseille :
le soleil se lève à 7h 57
le soleil se couche à 17h 46
durée d'ensoleillement : 9h 49 (+2mn)



Citation du jour :
« Ami est quelquefois un mot vide de sens, ennemi, jamais. »
Victor Hugo



Dicton du jour :
« Brouillard qui ne tombe pas, donne après de l'eau en bas. »


    
Proverbe du jour :
« Défiance est mère de sûreté. »



Événement du jour :
1482 :
dans un bref, Sixte IV condamne les excès de l'Inquisition espagnole.
1630 : première rencontre entre Richelieu et Mazarin.
Mazarin, envoyé par Urbain VIII, rencontre le cardinal Richelieu à Lyon, pour demander que la France accorde une suspension d'armes. Cette négociation a lieu dans le cadre de la guerre de succession de Mantoue, qui est un conflit périphérique de la guerre de Trente Ans, opposant la France au Saint Empire romain germanique.
1635 : le Roi Louis XIII signe les lettres patentes créant l'Académie française.
Elle se compose de 40 membres, élus et surnommés les "immortels". La mission de l'Académie, conserver et perfectionner la langue française, est précisée par ces lettres patentes du Roi Louis XIII, qui l'officialisent. Voir la chronique 10 juillet.
1991 : démission de JP Chevènement.
Pour marquer son désaccord avec la guerre du Golfe, le ministre français de la défense Jean-Pierre Chevènement démissionne. Il est remplacé par Pierre Joxe. Il le refera en prononçant son célèbre :
"Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne".
1996 : L'Opéra de Venise, La Fenice, est détruit par un incendie. Un des plus beaux joyaux de l'art lyrique, l'édifice avait été construit en 1792 près de la place Saint-Marc. Il avait été reconstruit après avoir été ravagé par les flammes en 1836. Le théâtre, qui était en voie de restauration, a été témoin de la création des opéras Hernani, Rigoletto et La Traviata de Verdi.
1996 : Jacques Chirac annonce l'arrêt définitif des essais nucléaires français.
2001 : le Parlement français reconnaît le génocide arménien.
Ce qui est une bonne chose, mais la république est incapable de reconnaître ses propres fautes et étouffe toujours le génocide vendéen.



L'historiette :
Léon de Anm

Il est apparu ce matin. Enfin. Léon se hâte d’engloutir sa dernière tartine tout en enfilant ses bottes fétiches et sales de la dernière expédition. Tout est prêt ; son petit baluchon, son ciré jaune porte-bonheur et surtout sa longue-vue. Le chien jappe et sautille partout devant tant d’excitation. Il réussit à se faufiler par l’entrebâillement de la porte que son maître adoré n’a pas fermée dans la précipitation. Léon court vers son plus fidèle destrier, l’enfourche et part à l’aventure. En s’engouffrant dans la forêt qui entoure sa cabane (c’est comme ça qu’il aime l’appeler), il entend au loin la voix grave de sa mère qui lui demande où il s’en va encore comme ça. Pas le temps de répondre, de toute façon, elle râle sans arrêt. Il ne parvient pas à distinguer les derniers mots effacés par le vent qui siffle à ses oreilles. Il va vite, à califourchon, sans selle, le chien à ses trousses.

Lire la suite de l'historiette:
Il galope entre les arbres et son cheval commence à montrer des signes de fatigue. Mais il ne peut pas ralentir. Il sait que le temps est compté. Son trésor l’attend. Si ce n’est pas aujourd’hui, qui sait quand il reviendra ? Depuis qu’il est parti, il s’interroge et se répond. Comme toujours, c’est sa vie de solitaire et il l’aime.

Léon va devoir faire une pause. Heureusement pour lui, la bruine et l’ombre des grands feuillus vont permettre une meilleure récupération à Tornado. Il n’est pas du tout noir, mais il l’a nommé ainsi en hommage à son héros d’enfance. À vrai dire, Léon se sent plus proche d’Indiana Jones (sûrement lié à la quête), mais il n’a pas de cheval, alors... Il s’est toujours considéré comme quelqu’un de facile à vivre, de bonne composition. Il se pose ses propres dilemmes, essaie de trouver ses propres solutions. Il n’embête personne et ne comprend toujours pas pourquoi il se sent aussi seul et marginal. Mais bon, c’est comme ça depuis l’école, il s’est fait une raison.

Avant de repartir, il jette un coup d’œil au chien, couvert de boue jusqu’aux oreilles. On dirait qu’il a bien profité de la pause pour patauger dans les flaques trop profondes pour lui compte tenu de sa petite taille. Dernière vérification avant de repartir, la dilatation des naseaux de Tornado. Ils semblent à peu près revenus à la normale. Et, après tout, dans les films, il galopait des heures durant, sans se fatiguer...

Les voilà tous les trois repartis en quête de son graal. Sur le chemin, sa motivation est mise à rude épreuve ; la pluie s’intensifie par moments, il a du mal à garder les yeux ouverts alors qu’il doit rester concentré pour éviter les branches qui le griffent et qu’il doit slalomer entre les arbres qui n’auraient pas pu pousser en ligne droite ! La route commence à lui sembler vraiment longue et le découragement pourrait le gagner d’une minute à l’autre. Heureusement, il continue à dialoguer avec lui-même. Sa voix l’invite à repenser à tout ce qu’il a fait par le passé. Au fond, il sait qu’il réalise tout ce qu’il entreprend avec beaucoup de ferveur, alors pourquoi échouerait-il aujourd’hui ? ses doutes s’estompent peu à peu et il reprend espoir.

Enfin, il quitte la noirceur de la forêt oppressante pour découvrir une plaine lumineuse et dégagée. Son repère du ciel le guide à nouveau. Il l’aperçoit au loin, juste derrière l’église romane. C’est sûrement un signe, la récompense de ses prières quotidiennes. Il stimule Tornado en poussant un cri de guerre. Celui qu’il utilise depuis sa plus tendre enfance dès qu’il est pris d’une joie immense. Celui aussi qui lui attirait des regards sournois et des chuchotements de la part des autres écoliers. Mais il le voit, il est sublime. Cette dernière galopade jusqu’au bâtiment religieux s’accompagne d’une montée d’adrénaline intense.

Léon sent qu’il touche au but. Il dépasse l’église, mais son trésor s’éloigne encore et encore. Il est déçu, abattu. Un nouvel arrêt semble s’imposer. Tornado repasse au pas et arrache quelques brins d’herbe au passage. Léon en profite pour regarder ce qu’il pourrait grignoter dans son baluchon et ne voit pas tout de suite l’homme assis au bord du chemin. Un homme plutôt âgé qui semble avoir décelé sa déception. Il l’observe sans rien dire et fait sursauter l’aventurier dès qu’il relève la tête de son petit sac bleu. Le vieil homme lui adresse un sourire édenté et lui demande ce qui le tracasse. Léon décide d’expliquer son projet, se disant qu’à cheval, il aurait plus de chances d’arriver avant le vieillard au trésor tant convoité. L’inconnu éclate de rire, d’un rire fou. Léon en vient même à craindre pour sa santé. Cela dure plusieurs secondes et il s’exaspère. Quand il tourne les talons (ou plutôt les sabots), le vieil homme, après avoir repris son souffle, lui crie d’une voix éraillée : « hé ! c’est une légende ! ». Léon s’arrête net et se retourne le regard suspicieux. Le vieux reprend : « Tu n’y arriveras jamais ! au pied de l’arc-en-ciel ! » et se remet à rire.



Bonne journée à toutes et tous
C'est dimanche le temps n'est pas très jojo
mais il ne fait pas froid et on fera avec
Cette année l'hiver à l'air de tenir toutes ses promesses
Journée tranquille encore aujourd'hui à se reposer.



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 30 Jan 2017 - 6:48


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un scandale à voir ou à revoir.
A écouter et à vous de juger. A lire et écouter à vous de juger!!!!!!


On se demande pourquoi les Allemands abandonnent leur implantation chez eux,
Et pourquoi ce sont les Allemands qui les installent en France ?...
Les éoliennes: édifiant et inquiétant... "Les Verts" sont-ils devenus sourds ou non-voyants !...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Lun 30 Jan 2017 - 7:18



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Martine ainsi que les Bathilde, Bathylle et Jacinthe de Mariscotti.
Prénoms fêtés autrefois : Hyppolite.
Demain, nous fêterons les Marcelle ainsi que les Nicéphore et Nikita.

Le 30 janvier est le 30e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 335 jours avant la fin de l'année, 336 si l'année est bissextile.
C'était généralement le 11e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'hellébore.



à Marseille :
le soleil se lève à 7h 56
le soleil se couche à 17h 47
durée d'ensoleillement : 9h 51 (+2mn)



Citation du jour :
« On ne peut pas être heureux à tort ; on ne peut pas avoir tort d'être heureux. »
Henri Petit



Dicton du jour :
« Prends garde à la Sainte-Martine, car souvent l'hiver se mutine. »
« À la Saint-Hyppolite, bien souvent l'hiver nous quitte. »


    
Proverbe du jour :
« Chien qui aboie ne mord pas. »



Événement du jour :
1652 :
décès de Georges de La Tour, peintre français.
Peintre lorrain ayant reçu les influences nordique, italienne et française, contemporain de Jacques Callot et des frères Le Nain, il est célèbre pour avoir peint des toiles exploitant remarquablement l'ombre et la lumière, à l'image du Caravage, dont il s'est fortement inspiré. Il reçoit le titre de « peintre ordinaire du Roy » en 1639. Il a peint notamment des scènes religieuses et des scènes de la vie quotidienne comme "Le Tricheur à l'as de carreau" ou "La Diseuse de bonne aventure".
1803 : Bonaparte écrit au maire d'Orléans Crignon.
Il le félicite de son projet d'ouvrir une souscription pour rétablir le monument célébrant Jeanne d'Arc, car "Unie, la nation française n'a jamais été vaincue".
Ce monument avait été détruit par le vandalisme des révolutionnaires en haine de la Foi catholique.
1875 : vote sur le mode d'élection du président de la république.
C'est par une seule voix de majorité (353 contre 352) que l'Assemblée nationale a adopté l'amendement Wallon, qui stipule :
«Le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages par le Sénat et par la Chambre des députés réunis en Assemblée Nationale. Il est nommé pour sept ans ; il est rééligible.»
1972 : Une marche en faveur des droits civiques des catholiques tourne au drame à Londonderry (Irlande du Nord), alors que 13 manifestants tombent sous les balles de l'armée britannique. La manifestation illégale avait rassemblé 20.000 catholiques qui protestaient contre la politique britannique d'internement de suspects de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) sans procès.
L'événement sera désigné désormais sous le nom de « Bloody Sunday ».
2004 : un homme politique condamné.
Alain Juppé, président du parti politique français UMP est condamné par le tribunal de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis pour « prise illégale d'intérêt »; ce qui entraîne son inéligibilité pour 10 ans. Il décide de faire appel.



L'historiette :
Longtemps j'ai habité une bouteille de Floflodesroseaux

Longtemps, j’ai habité une bouteille mais pas n’importe laquelle.
Une bouteille bien fine, verte fluo. Il y avait plusieurs étages à l’intérieur avec un escalier en colimaçon. Après, plein, plein de pièces, des pièces pour écrire, dessiner, se prélasser, dormir, regarder la télé, écouter la radio et une jaune pour faire comme si le soleil était là.

Lire la suite de l'historiette:
Longtemps, j’ai habité cette bouteille au long cou vert fluo, en haut dans le bouchon une terrasse avec du gazon synthétique et des arbres, des vrais, des faux, des en plastique comme disent les enfants. J’y avais mis une chaise longue, une petite table verte. Dessus des livres. Quand je lisais, je piochais au gré de mes envies du moment. Parfois, quand le soleil était très fort, je m’endormais ou fermais juste les yeux pour mieux rêver.
Mon chat, Zébulon, venait me retrouver. Il m’observait, puis, tout à coup, piquait du nez. Je voyais de temps en temps sa queue remuer ainsi que ses oreilles. Il devait rêver à des souris qui s’agitaient quand passait le marchand de gruyère là-bas au bout de la rue avec son chariot ambulant.
Longtemps, j’ai habité cette bouteille. J’en suis partie pour habiter une carafe mais n’en garde que des merveilles.



Bonne journée à toutes et tous
Un nouveau jour, un nouveau lundi
une nouvelle semaine qui commence
Espérons qu'elle soit plus clémente
que celle passée au niveau température
mais c'est l'hiver faut bien qu'il se passe.



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 31 Jan 2017 - 6:28


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Balade Jurassienne


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Invité le Mar 31 Jan 2017 - 8:16



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Marcelle ainsi que les Nicéphore et Nikita.
Demain, nous fêterons les Ella ainsi que les Ellénita et Viridiana.

Le 31 janvier est le 31e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 334 jours avant la fin de l'année, 335 en cas d'année bissextile.
C'était généralement le 12e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du brocoli.



à Marseille :
le soleil se lève à 7h 55
le soleil se couche à 17h 49
durée d'ensoleillement : 9h 54 (+2mn)



Citation du jour :
« Ne rien décider, c'est décider... de ne rien faire. »
Francis Bacon



Dicton du jour :
« Souvent fin janvier ne remplit pas le panier. »
« Soleil rouge au levant, signe de mauvais temps. »


   
Proverbe du jour :
« Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. »



Événement du jour :
1557 :
fin de la trêve de Vaucelles.
Le 31 janvier 1557, alors qu'elle était programmée pour durer cinq ans, la trêve de Vaucelles, scellant la fin des hostilités entre la France et l'Espagne, est rompue. Elle a été signée le 5 février 1656 (voir la chronique du jour). Le pape Paul IV, relance le conflit en excommuniant Charles Quint et son fils Philippe II d'Espagne. Parallèlement, il promet le royaume de Naples aux Français. Une armée royale, conduite par le duc de Guise, s'y rend. Mais les combats s'enlisent. Pendant ce temps, le pape Paul IV trouve un terrain d'entente avec Philippe II d'Espagne.
1793 : Nice est annexée. Danton réclame l'annexion de la Belgique.
1793 : l'Angleterre déclare la guerre à la France.
L'Angleterre vaincue en 1783, est restée dans l'expectative en 1792. Le traité de commerce de 1786 ne lui convient pourtant toujours pas. Constatant la dégradation intérieure de sa vieille rivale, elle encourage simultanément l'anarchie et la terreur jacobine et les soulèvements contre elles, méritant une fois de plus le surnom de «perfide Albion».
1888 : décès, à 72 ans, de Saint Jean Don Bosco, prêtre italien, éducateur de la jeunesse, canonisé en 1934.
1944 : Décès à Paris de l'écrivain Jean Giraudoux, à l'âge de 62 ans. En 1918 il a publié son premier roman, Simon le pathétique. Sa rencontre avec Louis Jouvet en 1928 sera déterminante. On découvre alors un dramaturge de premier plan, avec Siegfried, Amphitryon 38, Judith, Intermezzo, La guerre de Troie n'aura pas lieu et Ondine.
2003 : condamnée pour avoir euthanasié ses patients.
La cour d'assises des Yvelines condamne l'infirmière Christine Malèvre à dix ans de réclusion criminelle pour avoir euthanasié six de ses patients, à l'hôpital de Mantes-la-Jolie entre 1997 et 1998. Ayant fait appel, en octobre, sa peine sera alourdie de deux ans supplémentaires.



L'historiette :
Mórrígan de James Wouaal

Mórrígan se hâtait, mais elle était en retard, Bodb et Nemain, ses sœurs, voulaient la voir au plus vite pour quelque obscure raison et cette confrontation lui pesait par avance.
Elle volait lourdement au-dessus de la lande irlandaise depuis trois jours déjà, sous la forme d'un oiseau noir. Très haut dans le ciel, un aigle blanc au bec d'or l’aperçut, prit son sillage et, repliant ses ailes, fondit sur cette proie insouciante. Il tomba sur elle, puis, de ses serres puissantes, Il s'arrima aux flans de la noire corneille.
Ils chutèrent et roulèrent bientôt sur le sol gras d’Irlande, lui, Aengus, Dieu de l’amour, fils de Dagda et elle, Mórrígan, déesse des batailles et de la guerre.

Lire la suite de l'historiette:
Ils luttèrent longtemps, elle lui portait des coups sauvages, mais il revenait sans cesse à la charge et, de son bec, la piquait tendrement dans le cou. De chacun de ces baisés naissait un oiseau coloré qui s’enfuyait aussitôt pour proclamer dans toute l’Irlande que deux de ses Dieux s’aimaient et se battaient sur la lande.

Toute au plaisir de cette joute, Morrigan ne comprit que trop tard le petit jeu d’Aengus. Il la guidait à son insu vers un grand cercle de pierre, et lorsqu’ils y pénétrèrent enfin, il cria sa victoire et il la prit, elle Morrigan, redevenue en cet espace sacré, simple femme d’Irlande à la peau diaphane et aux cheveux rouges.

Elle se donna à lui au centre des dix-sept pierres dressées de Drombeg. De chaque goutte de sueur du beau traître qui tombait sur le sol sacré des ancêtres, naissait une noire et sublime orchidée. Ces sombres fleurs poussaient aussitôt, pour mourir tout aussi vites, assaillies et étouffées par les trèfles indomptables d'Irlande.

Leur étreinte dura sept jours, et lorsqu’enfin il la sut fécondée, il la repoussa. Sans un geste, sans même un seul regard pour elle, Aengus sortit du cercle, reprit sa forme d'oiseau royal, et s’envolât dans la pluie, loin de sa belle victime.
Morrigan quitta alors à son tour l'enceinte du Cromlech de Drombeg. Titubante, presque morte d’aimer, elle s’écroula sur la terre.

Ferdia et Cuchulainn, deux amis, deux héros irlandais en route pour les Highlands d’Écosse, la trouvèrent là, toujours gisante, bien des saisons plus tard. De ses yeux magnifiques coulaient des larmes fines et salées comme la mer d’Irlande. Sa beauté était telle, qu’ils voulurent tous deux la réconforter et brisèrent là leur amitié.

Privés de raison, ils s’affrontèrent trois jours et trois nuits durant avant que Cuchulainn ne terrasse son ami et ne le mette à mort. Alors, reprenant ses esprits, il vit Morrigan qui debout devant lui, lui souriait en retirant sa tunique. Mais le corps parfait de la déesse, déjà occupé et arrondi par les œuvres d’un autre, l’écœura. Il la repoussa violemment, fou de rage d’avoir trahi sa vieille amitié et assassiné son ami.

Morrigan, trompé par Aengus, rejeté par Cuchulainn, entra alors dans une colère meurtrière et tua ce dernier avant de jeter son corps sur celui de son ami Ferdia. Elle poussa un long cri de rage à la face de la lune qui se levait, puis, retrouvant sa forme d'oiseau, elle bondit dans le ciel gris et reprit sa route.

Quand enfin, quelques jours plus tard, elle rejoignit Bodb et Nemain, elle fouilla dans ses entrailles et leur offrit l’enfant impossible, l’enfant de l’amour et de la guerre. Elle accepta de rester là trois mois, à supporter le froid réconfort de ses sœurs.

Mórrígan allaita jusqu’au sevrage l’enfant mâle d’Aengus. Enfin, lorsqu'il put ingurgiter sans vomir le lait d'une chèvre, elle le maudit et lui fit don de la mortalité des hommes. Puis, sans un regard en arrière, elle repartit sur la lande enflammer l’esprit des guerriers et les pousser à d’absurdes combats.

Bodb et Nemain élevèrent tant bien que mal l’enfant des contraires. Lorsqu'il eut quinze ans, elles le menèrent sur les rives du Loch nEathach où elles l'abandonnèrent. Il fut le premier fils des Dieux celtiques à être mortel et donna naissance à un peuple étrange, un peuple aux cheveux rouge, un peuple condamné au malheur et à la partition. Un peuple amoureux de l'infâme beauté du combat et de la guerre.



Bonne journée à toutes et tous
Dernier jour de janvier, un mois qui a tenu ses promesses
et février envoie ses pieds pour ouvrir la port
Journée sereine aujourd'hui après celle d'hier
ça va me faire un bien fou, shopping et restau
sont au programme du jour. Elle est pas belle la vie ?



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 1 Fév 2017 - 5:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Janvier 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum