Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 1 Mai 2016 - 7:13

Rappel du premier message :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le 1er mai est le 121e jour de l'année du calendrier grégorien, le 122e en cas d'année bissextile. Il reste 244 jours avant la fin de l'année.

C'est le jour de la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays, qui commémore les luttes pour la journée de 8 heures.

C'était généralement le 12e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sainfoin.

Dans la tradition celtique, le 1er mai est le jour de la fête de Beltaine, date à laquelle les Celtes passaient de la saison sombre à la saison claire. Elle est en opposition à Samain, ou Halloween.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Mar 10 Mai 2016 - 8:39

Bonjour les ami(e)s
Merci à Jean pour ce magnifique tableau où se côtoient Van Gogh, Nietzsche et Napoléon. Malheureusement je n'ai relevé que trois femmes : Marie Curie, Shirley Temple et la reine Elizabeth.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 11 Mai 2016 - 6:47


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et on se plaint au moindre BOBOS

Je vous invite à voir absolument ce petit film...si vous avez mal quelque part, je suis certain que cela va vous passer très vite.

VIDEO A VOIR ABSOLUMENT...Cela dure 4' mais vous ne l'oublierez jamais !!

 QUELLE BELLE LECON DE VIE!

j'ai déjà fait suivre des mails, mais celui-là il remet du plomb dans la tête  
On devrait se repasser ce petit film en boucle, les jours où on se regarde le nombril avec apitoiement..

 http://epanews.fr/video/video/show?id=2485226:Video:1334890&xgs=1&xg_source=msg_share_video        
 

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Invité le Mer 11 Mai 2016 - 7:12


On a rien de mieux à faire...

Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Estelle ainsi que les Étoile, Mamert (saint de glace), Mayeul et Stella.
Demain, nous fêterons les Achille ainsi que les Nérée et Pancrace (saint de glace).

Le 11 mai est le 131e jour de l'année du calendrier grégorien, le 132e en cas d'année bissextile. Il reste 234 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 22e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la fritillaire.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 18
le soleil se couche à 20h 51
durée d’ensoleillement : 14h 33 (+2mn)



Citation du jour :
« Dans le doute, il faut choisir d'être fidèle. »
François Mauriac



Dicton du jour :
« Gare s'il gèle à la Sainte-Estelle. »



Proverbe du jour :
« Un péché d'or est suivi d'un châtiment de plomb. »



Événement du jour :
1981 : Bob Marley, considéré comme le maître de la musique reggae, succombe dans son sommeil à un cancer du cerveau à l'âge de 36 ans à Miami. Avec son groupe The Wailers, il enregistre l'album Catch a Fire, le premier à sortir de la Jamaïque, et celui qui le lancera sur la voie de la gloire. En 1974 Marley écrit la chanson I Shot the Sheriff que popularisera Eric Clapton. Pendant plusieurs années, Marley et les Wailers étendent la popularité de la musique reggae au monde entier.
1794 : Le bourreau attend que Mmes Roger et Quétineau aient accouché pour les guillotiner.
Pour repousser la fatale échéance de nombreuses femmes condamnées par le tribunal révolutionnaire se déclarent enceintes. Souvent en vain.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (le point)



L'historiette :
Mariede  Elodie Torrente

« La dernière fois que j’ai vu Marie, c’était en fin de journée, hier, dans le bureau que nous partageons depuis cinq ans. Elle était exaltée comme jamais. Elle préparait ce voyage depuis des mois. À la machine à café, elle ne parlait plus que de celui qu’elle allait retrouver. À 17 h 30, quelques heures avant de s’envoler, elle trépignait d’impatience. Même quand la chef de service est passée, elle n’a pu se calmer. J’ai bien cru que la mère Chapuis allait lui coller des heures supplémentaires, à faire séance tenante. Mais non. Rien. À croire que la responsable du service comptabilité était subitement devenue psychologue ? À moins qu’elle n’ait senti les effluves âcres du malheur planer au-dessus de ma chère collègue ? »

La suite de l'historiette   :
« Marie ? Bien sûr, je l’ai appelée hier vers 18 heures. Comme tous les jours. Ma fille, j’y tiens bien plus qu’à ma pauvre carcasse. Je n’allais certainement pas m’abstenir de lui téléphoner tandis qu’elle s’apprêtait à quitter la France pour une contrée aussi lointaine. Elle était très pressée, ma puce. Elle avait omis d’acheter les babioles qu’elle comptait lui offrir. Ça semblait si important pour elle. Je n’ai même pas tenté de la raisonner. Après tout, à sa place, j’aurais été aussi empressée. Je l’ai laissée parler vite puis raccrocher après un temps record : vingt-huit secondes. Je crois que c’est l’un des appels les plus courts de notre histoire. Aujourd’hui, j’espère que ce n’est pas le dernier. »

« Marie Mansart, la locataire du quatrième étage, est apparue dans l’immeuble pendant que je sortais les poubelles, comme tous les jeudis, vers 19 heures. Elle avait un sac Tati. Je les connais bien, ceux-là. J’en ai une collection incroyable. Faut dire qu’avec mon salaire de gardienne d’HLM, je n’ai pas vraiment les moyens de faire des folies ailleurs. Alors vous pensez, quand je l’ai croisée hier, cette petite toujours polie et serviable, encore plus gaie que d’habitude mais très pressée, je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire un brin de causette. Enfin, elle partait, s’enthousiasmait-elle ! Elle allait le retrouver ! Le lendemain ! Et dire que… Non, mon Dieu, pas Marie Mansart ! Pas cette boule d’énergie joviale qui égaye l’immeuble. Si vous existez, inversez les rôles et prenez plutôt ce vieux ronchon du rez-de-chaussée qui, à quatre-vingt-huit ans, est toujours prompt à me chercher des noises ! »

« Cette fille, oui, je la connais. Elle vient tous les jours acheter des cigarettes ici. Elle est passée hier. Un paquet d’américaines, qu’elle a pris, la jolie. Comme d’habitude. Vers quelle heure ? Je ne sais plus. En fin de journée. Ah ! oui, elle avait un gros sac. Elle m’a dit qu’elle partait. Le retrouver. C’est là que j’ai été un peu déçu. Je la croyais célibataire et j’avoue m’être imaginé des trucs. Pourtant je sais bien que je n’ai pas les moyens d’une telle donzelle. Avec tout ça, je ne lui ai même pas souri en lui rendant la monnaie. Je m’en veux. Si ça se trouve, elle ne reviendra pas. Si ça se trouve, la concierge dit vrai. Si ça se trouve… »

« J’ai chargé cette personne dans mon taxi à 21 heures. Direction Roissy. Non, elle ne m’a pas parlé. Je me souviens d’elle parce qu’elle était belle ET souriante. C’est rare, vous savez. On ne s’imagine pas à quel point les belles filles sont peu aimables. C’est d’ailleurs à cause de ça que j’ai épousé ma Simone. Pas très jolie mais souriante. Et puis au lit ! Si vous saviez ! Ce qui n’est pas forcément le cas de la fille d’hier soir. N’empêche, j’aurais bien tenté ma chance. Mais dès que j’ai vu, dans le rétroviseur, son regard dans le vague, j’ai tout de suite compris qu’elle était amoureuse. Pour ça, j’ai toujours eu le coup d’œil. Et je respecte l’amour ! De toute façon, y’a ma Simone qui m’attend tous les soirs à la maison. Pas comme cette belle très recherchée. »

« Cette jeune femme est arrivée à l’heure au guichet. Vous savez, ces vols long-courriers obligent à être à l’enregistrement trois heures avant le décollage. Donc ça devait être vers 21 h 30, heure française. Non, ce n’est pas moi qui l’ai reçue. C’est ma collègue. Mais là, elle est en congé. Je me souviens qu’elles se sont disputées. La voyageuse avait un problème. Lequel ? Je ne sais pas. Oui, oui, la DRH va la contacter. Ne vous énervez pas, madame. »

« C’est incroyable ! Au prix où sont les billets d’avion, avoir affaire à autant d’incompétents, quelle plaie ! Marie aurait eu un problème à l’enregistrement, c’est sa mère qui vient de me le dire par Skype et personne ne sait rien. Ma femme est dans cet avion et aucune information ! Faut que j’aille en France, je ne peux pas rester ici à ne rien faire. Là-bas, j’en saurai davantage. Non, ma Marie ne peut pas… Mon Dieu, je vous en prie. Pas elle. Pas maintenant. »

« Je suis rentrée directement de l’aéroport. J’ai passé la porte de mon appartement, désespérée. J’ai déposé mon sac dans un coin, ouvert l’armoire à pharmacie de la salle de bain, pris deux Lexomil, bien décidée à dormir. Avec le décalage horaire, je n’ai même pas appelé Vincent. De toute façon, comme dit maman, les mauvaises nouvelles ça devrait au moins attendre des heures décentes. Je me suis allongée sur le lit, emmitouflée dans la couette et j’ai éteint en pensant à cette conne au guichet, à sa voix d’hôtesse de l’air clouée au sol. En une minuscule phrase de quatre mots, elle a ruiné mon bonheur. À cause de ce maudit oubli, je me retrouvais seule, loin de Vincent et surtout de Julián. Grâce aux somnifères, je me suis endormie jusqu'au lendemain soir. À mon réveil, la radio m’a annoncé la terrible nouvelle. Je l’avais échappé belle. Aucun survivant sur le vol Paris – Buenos Aires. J’ai appelé maman pour la rassurer. Je n’avais pas pu embarquer, mon passeport est périmé. Entre deux sanglots de soulagement, ma mère a hoqueté que Vincent, mon époux, venait d'arriver. Avec Julián. Cet enfant du bout du monde, depuis tant d’années désiré. Notre petit garçon. Enfin adopté. »



Bonne journée à toutes et tous
Un mercredi pluvieux, un mercredi heureux
Ma miss ne vient pas ce midi, elle a un cours
de conduite à 13 h et l'auto-école est à côté le Lycée
15 ans bientôt 16 et déjà une bien beau brin de fille
Pour moi la journée devrait être tranquille





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Mer 11 Mai 2016 - 9:25

Bonjour tout le monde
Hier soir, l'ours a insisté pour qu'on arrose le jardin. J'ai eu beau lui expliquer que les gros nuages qui s'amoncelaient apportaient la pluie mais rien n'y a fait. Les plantes n'ont plus soif :241

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 12 Mai 2016 - 6:08

Bonjour les amis,
 
Ce jour petit voyage Etupes  Lyon, j' ai rendez vous à 14 heures au Consulat de Suisse pour relevé anthropométrique de ma personne en vue du renouvellement de mes documents d' identité et ensuite weekend de  Pentecôte chez ma fille à Saint Marcelin (38), retour prévu hat-hôme lundi 16.
 
Donc peu présent ce jour, le portable prendra le relais dès que possible, il semblerait que le voyage se fera sous la pluie, mais on en a vu d' autres.
Cordialement à vous tous Jean le Gamin d' Etupes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Invité le Jeu 12 Mai 2016 - 7:23



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Achille ainsi que les Nérée et Pancrace (saint de glace).
Demain, nous fêterons les Rolande ainsi que les Servais (saint de glace).

Le 12 mai est le 132e jour de l'année du calendrier grégorien, le 133e en cas d'année bissextile. Il reste 233 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 23e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la bourrache.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 17
le soleil se couche à 20h 52
durée d'ensoleillement : 14h 35 (+2mn)



Citation du jour :
« Ce n'est pas l'injustice en soi qui nous blesse, c'est d'en être l'objet. »
Pierre Nicole



Dicton du jour :

« Les trois Saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les Saints de glace, Mamert, Servais et Pancrace. »


    
Proverbe du jour :
« Souviens-toi de méfier. »


 
Événement du jour :
1937 : Couronnement du roi d'Angleterre George VI.
1794: un bonnet phrygien en tôle badigeonné de rouge vif est hissé sur la flèche de la Cathédrale de Strasbourg.
Le 2 septembre 1793, la Convention ordonne de détruire partout les portraits et effigies des Rois de France. La cathédrale, dont la façade porte alors les statues de plusieurs monarques, est menacée. Le 15 octobre, la municipalité fait fermer plusieurs églises de la ville pour les transformer en magasins de fourrages. Le 27 brumaire de l'an 11 (17 novembre) le maire Monet annonce que l'édifice de l'église cathédrale servira à la célébration du culte national et porterait désormais le nom de « Temple de la Raison ».
Le récit officiel dit ceci : « Ce temple avait été pendant quinze siècles le théâtre de l'imposture. À la voix de la Philosophie, il fut purifié en trois jours de tous les ornements ridicules du fanatisme ».
Pour éviter la destruction de la flèche, l'édifice le plus haut du monde jusqu'en 1874, exigée par la stupidité égalitaire des révolutionnaires, la municipalité a l'idée de la couvrir d'un Bonnet phrygien. Les travaux commencent le 12 mai. Ce bonnet reste en place jusqu'au 17 avril 1802.
1774 : Mort de la petite vérole, Louis XV est inhumé à la sauvette dans la basilique Saint-Denis.
Par crainte de la contagion, la cour déserte le cortège funèbre qui n'est suivi que par le prince de Soubise.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (le point)



L'historiette :
Ruby de Laë Raoult

Panique ! Je ne vois pas trop comment décrire autrement la ville. Depuis trois mois c’est tout simplement la panique. Trois mois : trois morts !
Une véritable psychose s'est installée, c’est palpable, glauque, chacun épiant l’autre. Je me demande parfois si les gens réfléchissent... Soit, il y a eu trois morts violentes, trois types saignés à blanc, ce n’est pas tendre, même si ces trois types en question étaient loin d’être des tendres eux-mêmes, un dealer, un pédophile, un tueur de grand-mère. Ils ont peut-être mérité ce qui leur est arrivé après tout, et les gens pourraient considérer leur meurtrier comme un héros, à moins qu’ils aient tous plus ou moins quelque chose à se reprocher et que la peur d’être la prochaine victime ne l’emporte sur la sagesse. Et puis il y a les journaux qui ont le chic pour en rajouter avec leur « vampire » et dans une petite ville comme celle-ci, on n’a pas l’habitude, alors...

Lire la suite de l'historiette   :
Mais moi je m’en fous de tout ça, ce soir je danse, et ce n’est pas cette ambiance malsaine qui va gâcher mon plaisir ! Si on laisse la panique ambiante nous contaminer, on ne vit plus. Donc je suis en boîte, je danse.

Un gars m’offre un verre, je refuse, je ne suis pas là pour boire, pas besoin d’alcool pour m’amuser. Je ne rentrerai peut-être pas seule, mais c’est moi qui choisis. Tiens d’ailleurs le jeune homme blond, là-bas, il a l’air pas mal. Grand, musclé, la peau halée, de grands yeux brillants, il me fixe depuis cinq bonnes minutes. Allez, je lui laisse entrevoir une possibilité et lui lance une œillade, il s’approche, une bière à la main.
— Bonsoir, je t’offre un verre ?
Je hausse mes épaules dénudées et avec une petite moue, j’acquiesce. Il commande une vodka orange, je n’aime pas ça mais bon, ne lui gâchons pas son plaisir.
— Mathieu, mes amis m’appellent Matt.
— Ruby.
C’est un surnom, mais pas la peine de lui préciser. Mon vrai nom il n’y a vraiment que mes intimes qui le connaissent. Il me sourit en répétant mon prénom, charmeur. Et bien je crois que je ne rentrerai pas seule ce soir.

Deux heures en boîte à danser comme une folle, que j’aime ça. La musique tape, les lumières font des ballets de mille couleurs. Pourquoi en rajouter avec des produits pas toujours très licites pour apprécier tout ça ? Matt semble d’accord avec moi sur ce point. J’ai remarqué qu’il n’avait pas bu la bière qu’il tenait, et qu’il faisait semblant de la siroter en dansant, histoire de se fondre dans le décor sûrement, comme moi. Très bien, pas d’alcool, pas de drogue et il n’est pas sorti une seule fois sur la terrasse fumeur, d’ailleurs il ne sent pas la cigarette, j’apprécie. Une perle rare ce Matt.

— Tu ne bois pas ?
Matt vient de se rendre compte que mon verre est toujours intact sur le guéridon. Nous nous sommes installés un peu à l’écart de la piste de danse, où mon verre traîne depuis qu’il me l’a offert. Face à face, chacun dans un fauteuil, on a parlé un peu, il est pompier, sympa comme métier, ça fait fantasmer et ça explique sa carrure d’athlète. Les choses vont dans le bon sens, alors je le regarde droit dans les yeux, c’est le moment de me lancer.
— J’ai envie de rentrer, tu m'accompagnes ?
Magnifique son sourire digne d’une star de ciné, les fossettes qui plissent ses joues sont irrésistibles. En tout cas, c’est gagné pour moi !

On va chercher nos affaires à la consigne tout en papotant.
— Tu es venue comment ? demande-t-il
— En transports, j’espérais bien trouver une âme charitable pour me raccompagner.
Toujours tout sourire il me tend son bras.
— Eh bien, mademoiselle, vous l’avez trouvée !

On roule depuis dix minutes, en silence, seul l’autoradio diffuse une petite mélodie que je n’arrive pas à identifier. Je ferme les yeux et me laisse bercer, je lui ai indiqué le chemin, il m’a dit qu’il connaissait, il va trouver, la ville n’est pas grande.

La voiture s’arrête, j’ouvre les yeux. Matt est penché sur moi, son sourire me semble moins beau que tout à l’heure. Mon regard se pose dehors, l’obscurité totale.
— On est où ?
J’ai pris un ton légèrement effrayé, il l’a remarqué. Son sourire est toujours là, mais maintenant il ressemble plus à un carnassier qu’à un charmant pompier, j’espère qu’il ne sourit pas comme ça aux personnes qu’il sauve.
Il se penche un peu plus, son haleine sent la menthe du chewing-gum qu’il mâche depuis tout à l’heure.
— Peu importe, ici ou ailleurs, l’important est de s’amuser, c’est bien ça non ?
Et merde, ça va trop vite pour moi, je le repousse aussi fort que mes maigres bras le permettent, suffisamment toutefois pour me laisser la possibilité d’ouvrir la portière à la volée. Mes talons hauts s’enfoncent dans la boue, ce qui me stoppe dans mon élan. Il a vite fait de faire le tour de la voiture et de me couper le passage. J’espère qu’il n’a pas envie de jouer à chat, il va être déçu, je suis bloquée dans cette satanée boue, et puis il fait froid, on est en septembre, les nuits sont fraîches, j’avais pourtant bien dit que je voulais rentrer, non ? Pourquoi n’a-t-il pas écouté ? Maintenant on est coincés sur ce petit chemin de terre en plein bois. Il m’a attrapé le bras et il m’aide à me dégager. Ma situation semble l’amuser. Salaud ! Cette fois je suis serrée contre lui et il n’a pas l’air de vouloir desserrer son étreinte.
— Tu aurais du boire ton verre, me murmure-t-il à l’oreille.
— Je ne bois pas d’alcool, rétorqué-je. Et puis tu y avais mis quelque chose.
Il me lance un regard incrédule, comment je sais ça moi ?
— Assez parlé, rentre dans la voiture !
Il me pousse, je me débats. Aïe il me fait mal ! Ça suffit un coup de genou bien placé et me voilà libre, non mais !
Là il ne sourit plus, il me lance un regard plein de haine, du genre, « ta dernière heure est arrivée pouffiasse ». Alors, moi, je lui lance mon plus beau sourire, celui qui dit « Le vampire, c’est moi, connard ! ».
  PRIX PRINTEMPS 2014



Bonne journée à toutes et tous
Que ce soit sous la pluie ou le soleil
quelle importance pourvu qu'elle soit bonne
et qu'on la vive pleinement et mai s'avance
les saints de glace sont là mais pas méchants
pas de gelée, juste un temps pluvieux et gris
Sur ce bon jeudi ici ou là...







avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Jeu 12 Mai 2016 - 8:12

Bonjour tout le monde
Il va falloir que je ramène Sophie chez le véto, la plaie de l'opération est cicatrisée mais elle a de petites plaies plus ou moins purulentes sur le ventre. Avec l'ours nous passons Bétadine et pommade cicatrisante mais il en sort d'autres à côté.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Invité le Ven 13 Mai 2016 - 6:33



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Rolande ainsi que les Servais (saint de glace).
Demain, nous fêterons les Matthias l'Apôtre ainsi que les Aglaë et Aglaïs.

Le 13 mai est le 133e jour de l'année du calendrier grégorien, le 134e en cas d'année bissextile. Il reste 232 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 24e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la valériane.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 16
le soleil se couche à 20h 54
durée d'ensoleillement : 14h 37 (+2mn)



Citation du jour :
« Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent. »
Napoléon 1er



Dicton du jour :
« Avant Saint-Servais point d'été, après plus de gelée. »



Proverbe du jour :    
« Qui partage le miel avec l'ours a la plus mauvaise part. »



Événement du jour :
1710 : Richelieu invente le couteau de table
Le cardinal de Richelieu, agacé par les gens qui se curent les dents avec la pointe du couteau à table, fait arrondir les lames. Il invente ainsi le couteau de table, car jusque là, on se servait de son poignard pour couper la viande. Au siècle précédent, François Ier a lancé la mode de l'assiette et Henri III celle de la fourchette. Peu à peu apparaît sur les tables raffinées le couvert individuel. Ce n'est qu'au XIXème siècle que sera ajouté le verre.
1840 : Naissance d'Alphonse Daudet
Alphonse Daudet naît à Nîmes le 13 mai 1840.'N'ayant pu passer son baccalauréat, il devient maître d'études au collège d'Alès et écrit "Le Petit Chose" (1868). Il publie "Les Amoureuses" en 1859 et rencontre son ami Frédéric Mistral en 1860. L'année suivante, il entre au service du duc de Morny en tant que secrétaire. Le duc meurt en 1865 et Daudet se consacre à l'écriture de contes et de romans tout en collaborant à des journaux comme Le Figaro. Atteint de la syphilis, il meurt le 16 décembre 1897 à Paris. Ses œuvres les plus célèbres sont "Lettres de mon moulin" (1869), " l'Immortel" (1883) ou encore "Tartarin de Tarascon" (1872).
1981 : Sur la place Saint-Pierre, à Rome, où l'attendent 20.000 fidèles, le pape Jean-Paul II est victime d'un attentat. Atteint de 3 coups de feu, le souverain pontife est opéré d'urgence. L'agresseur est un turc de 23 ans nommé Ali Agça, qui appartient aux milieux extrémistes de droite turcs.



L'historiette :
Maintenant j'ai son adresse de Chatsometimes

Elle a fait un chèque.
Elle a payé ses photos par chèque et maintenant, j’ai son adresse. Je sais que c’est la bonne adresse parce que je la vois passer devant la boutique tous les jours et que sa rue est à deux pas... Tout à l’heure en sortant du boulot, j’irai repérer les lieux, le numéro, tout ça... J’essaierai de deviner sa porte, la fenêtre qu'elle ouvre le matin, sans doute à peine éveillée, ses longs cheveux rouges décoiffés par sa nuit.

Lire la suite de l'historiette   :
Je sais qu’elle sait que j’existe. Elle m’a vraiment regardé quand elle m’a parlé. Mais elle regarde tout le monde comme ça. Son regard est un aimant. Et puis c’est vrai, ma petite blague sur ses photos, forcément, elle m’a regardé. Mais aussi qu’est-ce qui lui a pris de faire des photos pareilles ? J’avais pas besoin de ça moi... Ma vie pépère derrière mon comptoir... Les négatifs que je développe au kilomètre et qui m’empêchent de voir le temps passer. Toutes ces photos que je regarde à peine, jusqu’à la sienne, la première. Son visage levé vers le ciel, pris par surprise, en gros plan, ses grands yeux verts étonnés et pleins de rire, sa bouche cerise souriante et découvrant ses dents superbes. Un blanc pareil, c’est pas possible, c’est pas naturel, comme le rouge de ses cheveux... cerises ils sont ses cheveux, ça n’existe pas dans la nature des cheveux pareils.

Elle vient de passer, oui c’est elle, pas d’erreur, sa longue silhouette est unique. Avant, je la devinais. Maintenant je sais ce que cachent son pantalon de cuir, son top en cuir sous lequel elle ne porte visiblement rien. Ah ! Il faut que j’arrête de la regarder. De toute façon, c’est bon, ça y est elle a disparu dans l’escalier du métro. Oui c’est bien ça, il est presque 20h, elle sort de nouveau comme presque tous les soirs. Où va-t-elle ? Avec qui ? Que fait-elle ? J’en peux plus de toutes ces questions qui me traversent l’esprit.
La deuxième photo, une copine à elle, jolie... Mais pas une photo d’elle. Aucun intérêt. La troisième encore elle, avec sa copine, qui a l’air carrément éteinte à côté. Et pourtant c’est pas un cageot...
Et puis après tout bascule. Il y avait forcément une troisième personne qui prenait les photos... elle est là, presque nue, en train de mettre ses Dim’up et elle rit aux éclats en regardant l’appareil... en ME regardant, je le jure c’est moi qu’elle regarde... Elle savait ce qu’elle faisait en m’apportant les photos à développer, elle l’a fait exprès, j’en suis sûr maintenant, c’est une invitation. Tout son corps est une invitation.

Et maintenant j’ai son adresse.



Bonne journée à toutes et tous
C'est vendredi, dernier jour de boulot
et c'est aussi vendredi 13 porte bonheur
n'oubliez pas on joue à la loterie
et surtout on gagne le gros lot...





avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Ven 13 Mai 2016 - 8:23

Bonjour tout le monde
Il va faire beau, c'est déjà ça, j'espère que tout le monde va bien
Bonne journée


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 13 Mai 2016 - 8:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Invité le Sam 14 Mai 2016 - 7:08



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Matthias l'Apôtre ainsi que les Aglaë et Aglaïs.
Demain, nous fêterons les Denise ainsi que les Primaël et Victorin.

Le 14 mai est le 134e jour de l'année du calendrier grégorien, le 135e en cas d'année bissextile. Il reste 231 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 25e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la carpe.



à Marseille :
le soleil se lève à 6h 15
le soleil se couche à 20h 55
durée d'ensoleillement : 14h 39 (+2mn)



Célébrations de demain :
• La Pentecôte
• Journée internationale des familles



Citation du jour :
« Comment se fait-il que les enfants étant si intelligents, la plupart des hommes soient bêtes ? Cela doit tenir à l'éducation. »
Alexandre Dumas père



Dicton du jour :
« Chaleur de mai verdit la haie. »


    
Proverbe du jour :
« Quand on regarde quelqu'un on n'en voit que la moitié. »



Événement du jour :

1955 : À Varsovie, l'Albanie, la Bulgarie, la Hongrie, la République démocratique allemande, la Pologne, la Roumanie, l'URSS et la Tchécoslovaquie signent un traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle dont les termes semblent calqués sur ceux du pacte Atlantique. L'entente sera désormais désignée sous le nom de Pacte de Varsovie.
1939 : Lina, seulement 5 ans, accouche d'un beau bébé de 2,7 kg, à Lima
Lina Medina reste à ce jour la plus jeune mère de l'humanité. Elle ne dénoncera jamais celui qui a abusé d'elle.
Par Frédéric Lewino et Gwendoline Dossantos (le point)



L'historiette :
Comptine de Onesiphore

Les paroles de la comptine lui revenaient sans cesse à l'esprit, mais il ne parvenait pas à se souvenir de la dernière strophe.
Un, deux, trois, nous irons au bois.
Ce n'était pas le moment de se laisser déconcentrer. Elle lui avait dit : « J'en ai pour dix minutes. » Il avait caché le téléphone mobile sous un coussin du canapé. Elle était sortie pour une emplette de dernière minute. Dès qu'elle reviendrait, il l'accompagnerait à l'aéroport. Mais avant, il fallait insérer la micro-puce et bien refermer le boîtier.

Lire la suite de l'historiette   :
Clara avait ouvert la porte, les joues légèrement rosies par la marche, quelques gouttes discrètes de sueur sur son front et ce mélange de fragrances – parfum et odeur corporelle – l'avait assailli comme après un orage d'été, quand la moiteur de l'air qui se réchauffe exacerbe les senteurs. Brutalement, le désir l'avait saisi. Mais déjà, depuis le seuil, elle lui lançait : « Passe-moi mon téléphone, là, sur la table. Tu viens. Mon avion part dans une heure. »
Quatre, cinq, six, cueillir des cerises.

Il conduisait machinalement et l'entendait, en arrière-fond, expliquer les raisons de son voyage. Une obscure histoire de droits avec un éditeur : « Il ne sait pas ce qui l'attend. Après un coup pareil, ce n'est plus possible. Dis-moi, si j'ai tort. » Elle n'attendait pas vraiment de réponse à cette question. Concentré sur la conduite, ses pensées s'envolaient et toujours la comptine qui trottinait.
Sept, huit, neuf, dans mon panier neuf.

« Une bière », avait-il annoncé au serveur qui avait fini par l'apercevoir, perdu au milieu des poussettes et des familles qui fourmillaient sur la terrasse de l'hôtel de ville. La naïve et tentante proximité de cette humanité grouillante ne parvenait pas à le distraire des abysses où le plongeait un spleen sans partage. Une amie oubliée prétendait que se sentir un peu malheureux favorisait le contact ; qu'une blessure amoureuse, même infime, suffisait à laisser passer le fil du sensible. Il trouvait l'idée absurde. À la longue, le malheur rend hermétique.

Elle avait trébuché sur un sac qui traînait entre les tables et, pour conjurer le sort de la gravitation, avait posé la main sur son épaule. Il sut plus tard qu'elle avait découché cette nuit-là, mais cela n'avait déjà plus d'importance. La simple vision de cette main l'avait immédiatement attiré, presque plus que le mélange fauve d'alcool et de fumée qu'exhalait l'inconnue.

Au nombre des éclats instantanés de cet après-midi ne subsistaient plus ensuite dans ses souvenirs que des moments effilochés où le visage de cette femme, comme rêvé, s'obstinait au flou. Ce n'est qu'après qu'ils eurent fait l'amour qu'il avait surpris pour la première fois dans la glace de la salle de bains un profil qui s'inscrivait maintenant en filigrane des coups d’œil machinaux qu'il donnait au rétroviseur. Les paroles de Clara se confondaient avec le bruit du moteur qui ronronnait au diapason de la comptine.
Un, deux, trois.

On devinait, au loin, une sorte de monolithe brillant, à l’infini stroboscopique des marques blanches qui cadençaient la course de l'automobile. Alternativement, du complexe de l’aérogare qui approchait, de minuscules esquilles d’argent fusaient alors que d'autres, plus lascives, y retombaient lentement. En se densifiant, la file de droite annonçait la prochaine sortie. Clara avait cessé de parler. Il n'y avait pas pris garde. Avançant au pas, inexorablement ; la bouche grise du parking engloutissait la file de véhicules.
Nous irons au bois.

Elle avait rompu le silence alors qu'elle le rejoignait près du coffre de la voiture : « Avec cette barbe, tu as l'air d'un tueur. » Elle avait poursuivi abruptement, ou était-ce lui qui avait sauté une phrase : « Le contrat est pourtant clair. » Il n'avait pas entendu le reste, couvert par le bruit d'un véhicule. La remarque de Carla l'avait laissé songeur.
Quatre, cinq, six.

Un matin, il avait fugacement constaté la réapparition de son anxiété existentielle. Quelques semaines de plus furent nécessaires pour qu'une subtile mélodie subliminale finisse par faire éclore un sentiment de jalousie irrépressible qui le surprit en pleine consultation de la liste des appels du téléphone mobile de Clara.
Cueillir des cerises.

Il avait facilement découvert qui se cachait derrière le prénom récurrent de la liste ; un physiothérapeute qu'ils avaient croisé quelques fois dans des soirées. Tôt ce matin, il avait sonné à la porte du cabinet. Le praticien avait ouvert et lui avait souri en le priant d'entrer. Il l'avait tué d'une balle dans le cœur. Un acte chirurgical, propre et net. Il se fit la réflexion que c'était une belle mort. Le temps des sentiments était révolu. Ce sont les sots qui se vengent en tuant leur rival. Par souci de cohérence, il avait arrêté de les éliminer tous les deux.
Sept, huit, neuf, dans mon panier neuf.

Clara l'embrasse rapidement sur la joue puis se glisse dans la file des voyageurs qui avancent en direction de la douane. Elle présente vaguement son passeport à un fonctionnaire et, sans un regard en arrière, disparaît au travers du portique vitré. Depuis la terrasse du bar, il la voit avancer sur le tarmac. Dans sa main, il tient le téléphone qu'il a pris chez son amant. Il arme l'appareil en ouvrant le clapet qui en recouvre l’écran. Il compose le numéro, mais n’appuie pas sur la touche d’envoi. Répondra-t-elle ? Il ne sait plus s’il le souhaite vraiment, mais déjà son doigt a effleuré la touche. Elle répond. À sa voix inhabituellement enjouée, il devine un sourire qui ne lui est pas destiné. Il ferme les yeux. Un petit geyser surgit de l’oreille de Clara. Dans un bruit d'orage, un avion s'envole vers une destination inconnue.
Dix, onze, douze, elles seront toutes rouges.



Bonne journée à toutes et tous
Pentecôte déjà un long weekend qui commence
cette année mai n'a pas été généreux en jours de congés
il le sera plus l'an prochain, un peu chacun
Le soleil est là, il va peut être faire beau et chaud
Profitons de vivre pleinement cette belle journée






avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 14 Mai 2016 - 8:50


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Site de rencontres pour seniors
Génial !! Pas besoin de comprendre l'Anglais pour se marrer !
Surtout, regarder jusqu'au bout !!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 15 Mai 2016 - 7:33


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Lun 16 Mai 2016 - 7:43

Bon alors, je vais attaquer la remontée vers la cité Erbatonne après ces quelques jours passés beaucoup trop vite ici dans le sud Dauphiné juste en face des montagnes du Vercors, alors à demain de labas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Lun 16 Mai 2016 - 9:20

Bonjour les forumeuses et forumeurs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mar 17 Mai 2016 - 6:06


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Test pour les fortiches


30 Questions  
   
Allez les fortiches on s'y met... En tout cas pas si facile que ça

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Mar 17 Mai 2016 - 8:44

Bonjour tout le monde
Passez une bonne journée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 18 Mai 2016 - 6:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Génial !...Voilà l'arme fatale que tous les commerçants devraient avoir sous leur comptoir et à portée de mains
Pas en vente en France. C'est bien dommage.ça ferait des heureux et c'est beaucoup moins dangereux qu'une arme à feu
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Jeu 19 Mai 2016 - 7:17


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«Chéri, qu'as-tu fait au boulot aujourd'hui ?»
 
«Rien de spécial... j'ai juste changé une ampoule...»
                                                           
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Jeu 19 Mai 2016 - 8:22

Bonjour tout le monde
N'oubliez pas de faire le plein de votre voiture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 20 Mai 2016 - 6:04


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pygargue Vocifère africain
C'est  un aigle appelé aussi "orfraie" ou "grand aigle de mer"

Bravo à la personne qui a filmé ce pygargue ou aigle de mer.
Il  ne s'agit pas d'une buse, mais d'un aigle

Accrochez-vous !  Merveilleux



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Sam 21 Mai 2016 - 6:29


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 C'EST DE LA PHOTO !!! GRANDIOSE !!!!

 (A regarder plein écran)
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Le Gamin d'Etupes le Dim 22 Mai 2016 - 6:57


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

SPECTACLE DANSE DES GRENOUILLES sur musique Lac des Cygnes
Performance Group militaire de Guangzhou
Quelle souplesse et quelle force musculaire



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes

Messages : 1445
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 83
Localisation : F.25460 Etupes

http://papyroutier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Dim 22 Mai 2016 - 8:29

Magnifique cette danse des grenouilles ! Merci Jean

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Opaline le Lun 23 Mai 2016 - 5:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coucou Invité, contente de te voir !
avatar
Opaline
Admin

Messages : 629
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Provence

http://amities-francophones.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Invité le Lun 23 Mai 2016 - 6:28



Bonjour !

Aujourd'hui, nous fêtons les Didier.
Demain, nous fêterons les Donatien ainsi que les Amaël, Maël, Maëlle et Rogatien.

Le 23 mai est le 143e jour de l’année du calendrier grégorien, le 144e en cas d’année bissextile. Il reste 222 jours avant la fin de l'année.
C'était généralement le 4e jour du mois de prairial dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'angélique.



à Marseille :
le soleil se lève à 5h 59
le soleil se couche à 21h 36
durée d'ensoleillement : 15h 37 (+2mn)



Célébrations de demain :
• Immeubles en fête



Citation du jour :
« Il ne faut pas se laisser éblouir par l'éclat de quelques bonnes œœuvres que l'on a faites ; les méchants en produisent quelquefois. »
Anonyme



Dicton du jour :
« Haricot semé à la Saint-Didier, en rapporte un demi-setier. »
« Sème tes haricots à la Saint-Didier, Pour un, tu en auras un millier. »


    
Proverbe du jour :
« Il y a des occasions où il vaut mieux perdre que gagner. »



Événement du jour :
1992 : Le juge italien Giovanni Falcone, symbole de la lutte anti-mafia, est tué avec trois de ses gardes du corps dans un attentat à l'explosif commis près de Palerme, en Sicile.
1934 : Les deux petites ordures de Bonnie et Clyde sont abattus par les flics.
Dans la vraie vie, le couple de gangsters n'a rien de glamour. Ces deux là assassinent par pure plaisir.
Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos (lepoint..fr)



L'historiette :
Le grand jeu  de 77ELEA77

Aujourd’hui, une âme en perdition avait une chance de retrouver le droit chemin. Le moment se rapprochait. Cette âme s’appelait Karl. Alors toujours curieux de voir dans quelle direction son libre-arbitre allait diriger Karl – l’âme ténébreuse du jour – moi Dieu, j’attendais sa sortie de prison après 4340 jours d’enfer terrestre.
Et l’Autre aussi l’attendait, mon frère ennemi, le Tentateur, celui qui ne devait pas être étranger à la folie meurtrière de ce pauvre Karl. Quatre viols, trois meurtres.

La suite de l'historiette   :
Comme à chaque fois, nous nous disputions gentiment. Lui, pensait plus que jamais que ce pêcheur lui était « acquis ». Et moi, je pensais qu’il y avait toujours une chance, même la plus mince soit-elle, qu’une âme perdue retrouve le droit chemin et fasse vœu de rédemption. Bon j’admettais volontiers, au regard de la liste de ses méfaits, que Karl n’avait rien d’un enfant de cœur. Pourtant comme j’aimais à le croire, il y avait toujours une possibilité. Enfin une « faille » en l’occurrence. L’Autre, l’arrogant, aimait me répéter sans cesse que peu de mortels regrettaient. Sincèrement. En tous les cas, ceux de ce genre-là précisément.
Pourtant je voulais quand même tester la « faille » de Karl. Il y en avait toujours une. Après, entrait malheureusement en jeu ce fichu « libre-arbitre ». Ah celui-là j’en entendais encore parler ! L’Autre s’en délectait jour après jour, nuit après nuit, inlassablement. Des millénaires n’y suffiront pas.
Alors me direz-vous, ce « libre-arbitre » : mon plus bel espoir ? Ma plus belle déception ? Je tergiverse toujours à ce sujet.
Mais le moment crucial se rapprochait, alors d’un souffle, je fis taire le Tentateur pour que nous puissions en jouir ensemble.
Une gamine attendait Karl, une boule d’angoisse dans la gorge. Elle voulait le voir absolument. Elle sentait depuis toujours que c’était vital. L’autre et moi savions que toutes les conditions étaient pleinement réunies : une croisée des destins... comme on aimait les appeler, lui et moi.
L’adolescente s’approcha de Karl lentement, de manière quasi-mécanique. Il n’attendait personne et ne comprit pas tout de suite qui pouvait bien être ce brin de fille tout sec et tout frêle. Pas son genre, au Karl. Il les aimait plus rondouillettes, plus âgées, au moins la trentaine, avec des vêtements moulants, une poitrine généreuse, des lèvres chaudes.. .et voilà... Notre Karl repartait dans la mauvaise direction.
Pendant qu’il laissait errer ses pensées érotiques, la femme-enfant prit son courage à deux mains et d’un coup lui cracha sa vérité : Karl était son père ! Pas possible. Les pensées de Karl s’embrouillaient à présent. Que pouvait-il dire ? Pouvait-il même y croire ? Une « bonne » chose pouvait-elle sortir de toute cette violence ? Sa « mauvaise » vie défila sous ses yeux : son abandon à la naissance, les familles d’accueil mal aimantes, les coups de ceinture avant même ses neuf ans, cette rage qui le consumait depuis du soir au matin, la drogue, le manque, la descente aux enfers et puis les viols pour reprendre un semblant de contrôle, un simulacre de pouvoir, tout ça pour finir en meurtres afin de tout camoufler, effacer, essayer d’oublier... et puis il y a eu ce dernier viol. Celui où il n’avait pas pu tuer sa victime, celui qui l’avait fait condamner.
Voilà ma « faille » ou plutôt « la faille » de Karl... ce simple et ténu espoir qu’il peut y avoir quelque chose de Bon en ce monde. Je jubilais, pensant que l’Autre, fulminerait. Hé bien non ! Il souriait. Dangereusement. Qu’avait-il bien pu manigancer, ce faux-jeton ? Je revenais à la scène et voyais la gamine prendre en un éclair sa décision – satané nom de moi de libre-arbitre ! – et sortir l’arme.
Au moment où le coup partait, l’Autre me lança, ravi : « 2-0, fin de la partie ! »



Bonne journée à toutes et tous
C'est avec un peu de nostalgie des vacances
qu'on reprend ses petites et pourquoi pas grandes habitudes
tous les matins en buvant tranquillement son café
Mais je suis contente de vous retrouver et de vous lire
Une journée de rangement et de ménage est prévue
moins, beaucoup moins agréable que les vacances !!!




finies les vacances !!!

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bonjours et contacts journaliers du Mois de Mai 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum